Le contrôle social

Cours audioSES1re ESContrôle social et déviance

COURS AUDIO SES 1re ES qui se rapporte au thème Contrôle social et déviance.


 

Le contrôle social

Le contrôle social désigne l’ensemble des processus par lesquels les membres d’un groupe ou d’une société globale entraînent les individus à respecter et à reproduire les modèles de comportements favorables aux valeurs et aux normes en vigueur.

Ainsi, le règlement intérieur d’un lycée ou d’une entreprise, les observations portées sur le livret scolaire ou encore les radars de contrôle de dépassement de vitesse sur le réseau routier sont des instruments de contrôle social.

 

Différentes attentes s’imposent aux agents sociaux : les attentes obligatoires, les attentes nécessaires et les attentes facultatives. Les attentes obligatoires sont sanctionnées par la loi comme, par exemple, le respect du code de la route. Les attentes nécessaires ne relèvent que d’une institution ou d’un groupe social particulier. Un salarié qui ne respecte pas le règlement intérieur de son entreprise peut être licencié pour faute professionnelle. Les attentes facultatives ne sont pas sanctionnées de façon autoritaire, mais peuvent occasionner à celui qui ne les respecte pas la désapprobation de son entourage. On peut citer comme exemple d’attente facultative les obligations liées à la courtoisie et à la politesse.

 

C’est dans le cadre des groupes primaires, comme la famille ou l’école, que les individus apprennent le mieux, sous le poids d’une contrainte modérée, les rôles réclamés par l’organisation sociale. Le contrôle social repose également sur la répression exercée par des institutions spécialisées telles que la police et la justice. Cependant, les agents répressifs n’interviennent qu’en dernière instance, lorsque la socialisation primaire n’a pu se réaliser de façon optimale.

 

La transgression des normes collectives, que ce soit celles d’un groupe ou de la société globale, conduit à la déviance. Les conduites déviantes se traduisent par des écarts comportementaux par rapport aux valeurs et aux normes en vigueur. Elles remettent en cause l’homogénéité sociale et sont le plus souvent sanctionnées. La notion d’anomie, développée par le sociologue français Émile Durkheim, explique les phénomènes de déviance par un manque de régulation sociale, une trop grande liberté accordée aux agents sociaux en raison d’une moindre imposition des normes durant le processus de socialisation.

 

Créez votre compte annabac.com et révisez efficacement ! Je crée mon compte Déjà inscrit ? Je m'identifie