Le numérique crée-t-il de l’agilité ou de la rigidité organisationnelle ?