ALENA et Mercosur : deux outils d’intégration régionale sur le continent américain

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES - Tle L | Thème(s) : L'Amérique : puissance du Nord, affirmation du Sud
Type : Etude critique de document(s) | Année : 2018 | Académie : Nouvelle-Calédonie

GÉOGRAPHIE

L’Amérique : puissance du Nord, affirmation du Sud

40

hgeT_1811_11_00C

Nouvelle-Calédonie • Novembre 2018

étude critique de documents

ALENA et Mercosur : deux outils d’intégration régionale sur le continent américain

En étudiant les documents, montrez les logiques d’intégration du continent américain ainsi que les tensions et les limites auxquelles elles se heurtent.

document 1 Les exportations de marchandises des pays membres de l’ALENA

a. En % des exportations de chaque pays membre de l’ALENA en 2015

hgeT_1811_11_00C_01

Source : www.lesechos.fr

b. En valeur des exportations de chaque pays membre de l’ALENA en 2015 (en millions de dollars US)

États-Unis

1 504 914

Canada

408 475

Mexique

380 772

Source : OMC, « L’examen statistique du commerce mondial 2016 »

document 2 Le Mercosur, ou les ambiguïtés de l’intégration latino-américaine

Un espace économique majeur

[…] Créé peu de temps après l’ALENA […] sous l’impulsion du Brésil pour émanciper le continent des États-Unis, le Mercosur se veut être un outil de coopération régionale plus avancé que son homologue nord-américain, qui se cantonne aux échanges commerciaux. Parmi ses objectifs stratégiques, on retrouve la libre circulation des biens, des services et des citoyens, […] l’adoption d’une politique commerciale commune ainsi que l’harmonisation législative entre les pays membres. Par la fixation d’un tarif extérieur commun, le Mercosur vise à accélérer l’intégration économique de ses membres. […]

Coopération et conflictualité : les échanges sans la diplomatie

L’approfondissement de l’intégration de la zone est à ce jour limité, en raison de différends politiques existant entre plusieurs gouvernements, de la situation économique compliquée dans certains pays et de l’existence d’autres organisations. Il existe en effet différents modèles d’intégration en Amérique latine qui peuvent se compléter ou se concurrencer comme la Communauté andine des Nations, l’Alliance du Pacifique ou l’Alliance bolivarienne pour les Amériques (ALBA). L’ensemble du Mercosur reste fragilisé par la pauvreté d’une grande partie de la population et la rivalité entre les deux puissances dominantes du sous-continent : l’Argentine et le Brésil. D’importantes asymétries continuent d’exister entre les pays membres, que ce soit en termes de développement, de variété dans la structure des exportations ou d’efficience de l’État dans la gestion de l’économie. Ces asymétries sont l’un des principaux freins à la création d’un marché commun entre ces nations. […]

Source : Lucas Maubert, les-yeux-du-monde.fr, 8 février 2017

Les clés du sujet

Lisez la consigne

Le sujet

Le sujet cite explicitement deux organisations régionales du continent américain : l’ALENA et le Mercosur. Il s’agira de montrer comment celles‑ci constituent des « outils d’intégration régionale ».

La consigne

La consigne reprend les mots clés du programme : « intégration » et « tensions ». Elle y ajoute la notion de « limites ». Il conviendra de bien définir ces termes afin de montrer que vous maîtrisez votre sujet. Par ailleurs, il vous est explicitement demandé une étude des documents proposés : il faut donc partir de ceux-ci pour traiter le sujet.

La consigne suggère un plan en deux parties : les logiques d’intégration ; les tensions et les limites à ces logiques. Ce plan a le mérite d’exister : utilisez-le, ce qui vous laisse plus de temps pour soigner votre commentaire.

Analysez les documents

Le document 1 est constitué d’un schéma et d’un tableau de chiffres de 2015. Le schéma – tiré du site web du grand quotidien économique français, Les Échos – donne une représentation graphique simplifiée des exportations de chaque pays de l’ALENA vers ses partenaires, mais aussi vers les deux autres pôles majeurs du commerce mondial : l’Union européenne et la Chine. Il est libellé en pourcentage des exportations de chaque pays. Le tableau de chiffres – extrait d’une publication de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) – permet de compléter le schéma : ce dernier permet de comparer les proportions, le tableau restitue les quantités. Ainsi le Mexique envoie 81,2 % de ses 380,772 milliards de dollars US d’exportations vers les États-Unis.

Le document 2 est un texte en deux parties tiré d’un site web consacré à la géopolitique, Les yeux du monde. Il permet d’aborder l’autre organisation régionale du continent, le Mercosur. La première partie énonce les objectifs, la deuxième partie les limites du projet.

Définissez les axes de l’étude

Comme vous y invite la consigne, une première partie pourra présenter les organisations qui font l’objet des documents et montrer en quoi celles-ci concourent à l’intégration régionale. Une deuxième partie s’attachera à montrer les tensions qui limitent l’intégration, grâce au commentaire, mais aussi à la critique, des documents.

Ne récitez pas votre cours, partez bien de l’analyse des documents, mais sans les paraphraser non plus. Il vous faut notamment éclairer les allusions ou les informations non explicites. Et n’oubliez pas que, même sans consigne spécifique, vous devez porter un regard critique sur les documents.