Alimentation

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ST2S | Thème(s) : Alimentation

Sujet de type Bac

Sujet d’étude n° 1 : à partir du sujet de métropole – septembre 2014

12933_Biolo_3_13

L’obésité d’un enfant

Un des facteurs de l’obésité est une suralimentation dans laquelle le patient ne respecte pas les signaux de la satiété. Aujourd’hui, l’obésité et ses complications sont les principales causes de mortalité dans les pays industrialisés. En France, la mesure du poids et de la taille des enfants, sous forme d’une courbe de corpulence, permet d’identifier les enfants en surpoids ou obèses et donc d’appliquer des mesures de prévention.

L’obésité et le surpoids concernent respectivement 3,5 % et 4,5 % des enfants, le double par rapport à une dizaine d’années, même si ce chiffre semble se stabiliser. Un enfant en surpoids a une plus grande probabilité d’être obèse à l’âge adulte.

Le document ci-contre présente la courbe de corpulence pour les garçons âgés de 0 à 18 ans.

Le tableau ci-dessous montre l’évolution de l’IMC d’un jeune garçon, Pierre, en fonction de son âge. Pierre est un enfant qui passe beaucoup de temps devant la télévision ou sur sa console de jeux. Il ne pratique aucun sport en dehors de l’école. Il n’aime pas les légumes et en mange très peu. Il privilégie la viande rouge et les œufs, et grignote beaucoup, principalement des sucreries et des chips.

PB_9782216129331_T_ST2S_01_BIOLOGIE_Tab_113

1. L’IMC dépend de la taille et du poids de l’individu. Indiquer le mode de calcul de l’IMC.

2. Repérer sur la courbe de corpulence, les deux périodes qui correspondent à une augmentation normale de l’IMC. Expliquer les conséquences, sur les besoins énergétiques, que ces augmentations entraînent.

3. À l’aide des données du tableau ci-dessus, tracer la courbe de corpulence de Pierre, IMC en fonction de l’âge, sur le document 1.

4. Analyser la courbe de corpulence de Pierre ; conclure sur la corpulence de Pierre.

5. Préciser si cette conclusion était prévisible, compte tenu du mode de vie de Pierre.

Sujet d’étude n° 2 : La digestion des lipides

On veut étudier la digestion des lipides par la lipase pancréatique (hormone pancréatique) ; on réalise pour cela une expérience de digestion in vitro dont les résultats sont présentés par le tableau ci-dessous.

PB_9782216129331_T_ST2S_01_BIOLOGIE_Tab_112

BT : bleu de thymol, qui est un indicateur de pH. Il est bleu en milieu basique et jaune en milieu acide.

1. L’huile d’olive contient principalement des triglycérides. Rappeler la structure des triglycérides et en déduire les produits libérés par leur hydrolyse.

2. À l’aide du tableau fourni, analyser les résultats de l’expérience de digestion in-vitro.

3. En déduire les rôles respectifs de la lipase pancréatique et de la bile.

Corrigé

Sujet d’étude n° 112933_Biolo_3_14

1. L’IMC est donné en kg.m–2 dans le tableau. On peut donc en déduire qu’il se calcule grâce à la formule IMC = masse/(taille)2 avec la masse en kilogramme et la taille en mètre.

2. L’augmentation de l’IMC se situe entre la naissance et 1 an (première période) et entre 7 et 18 ans (seconde période).

Lorsque l’IMC augmente, la corpulence augmente, ce qui entraîne une augmentation des besoins énergétiques.

3. On obtient la courbe ci-contre :

4. À partir de 2 ans, l’IMC de Pierre augmente de façon continue (au lieu de diminuer jusque vers 8 ans). Ainsi, Pierre passe en obésité de degré 1 à partir de 3 ans et en obésité de degré 2 à partir de 4 ans et demi.

5. Cette conclusion était prévisible car Pierre a des apports énergétiques importants (alimentation riche et grignotages) et des dépenses énergétiques faibles (peu d’activité sportive, loisirs sédentaires).

Sujet d’étude n° 212933_Biolo_3_15_stdi

1. Les triglycérides sont formés par association (liaison ester) entre du glycérol et trois acides gras. Leur hydrolyse libère donc du glycérol et des acides gras.

2. Si les triglycérides sont hydrolysés (digérés), il y a libération d’acides gras et donc acidification du milieu : le BT devient jaune.

Le tube 1 est le tube témoin : il n’y a pas d’hydrolyse spontanée en présence de NaOH, et les lipides ne se mélangent pas avec l’eau (présence de deux phases).

Le tube 2 indique que la lipase n’agit pas seule.

Le tube 3 indique que la bile ne permet pas d’hydrolyser les lipides, mais qu’elle permet leur solubilisation (présence d’une seule phase).

Le tube 4 indique qu’il y a hydrolyse en présence de bile et de lipase.

Le tube 5 indique que la lipase bouillie a perdu son pouvoir d’hydrolyse.

3. La bile permet de solubiliser les lipides, ce qui permet à la lipase d’agir sur eux en les hydrolysant.