Aspects de la réaction immunitaire innée

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Quelques aspects de la réaction immunitaire
Type : Pratique du raisonnement scientifique 1 | Année : 2012 | Académie : Inédit
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
Aspects de la réaction immunitaire innée

Quelques aspects de la réaction immunitaire

Corrigé

35

Ens. spécifique

svtT_1200_00_18C

Sujet inédit

pratique du raisonnement scientifique

Exercice 1 • 3 points

Document

> À partir de l’analyse du document, indiquez pour chaque item la seule proposition fausse.

1. La réaction immunitaire schématisée :

a) est une réaction de l’immunité innée.

b) a lieu dans les ganglions lymphatiques.

c) est associée à une inflammation.

d) fait intervenir des cellules phagocytaires.

2. Sur cette figure, on a schématisé :

a) deux types de cellules phagocytaires.

b) tous les éléments intervenant dans la réaction inflammatoire.

c) le recrutement de cellules phagocytaires au foyer d’infection.

d) un polynucléaire avec une vésicule de phagocytose contenant une bactérie.

3. Ce document montre que :

a) les macrophages proviennent de cellules sanguines.

b) les polynucléaires et les monocytes sanguins quittent les capillaires en traversant les cellules de la paroi du vaisseau en leur milieu.

c) un macrophage peut phagocyter un polynucléaire mort.

d) des polynucléaires du sang sont attirés par des messagers chimiques.

4. La réaction immunitaire innée se caractérise

a) par l’absence de mémoire.

b) par la reconnaissance du non soi par des macrophages et des cellules dendritiques résidents.

c) par une mise en route qui ne se produit que plusieurs jours après l’agression.

d) par son intervention indispensable au déclenchement d’une réaction immunitaire adaptative.

Comprendre le sujet

  • Localiser le capillaire sanguin et le site infecté.
  • Identifier les différents éléments impliqués dans une réponse immunitaire et leur comportement.

Mobiliser ses connaissances

  • Très rapidement mise en œuvre, l’immunité innée est la première à intervenir ; elle est indispensable au déclenchement de l’immunité adaptative.
  • La réaction inflammatoire est un mécanisme essentiel de l’immunité innée. Elle met en jeu des molécules et des cellules déterminées.
Corrigé

1. L’affirmation b) est fausse. Cette réaction a lieu au foyer d’infection et non dans un ganglion.

2. L’affirmation b) est fausse. On ne voit pas les mastocytes sécréteurs de messagers chimiques dont l’histamine. La sécrétion de cytokines par les macrophages ayant reconnu les bactéries n’est pas visualisée.

3. L’affirmation b) est fausse. Les phagocytes sanguins quittent les capillaires en s’insinuant entre deux cellules de la paroi du vaisseau.

4. L’affirmation c) est fausse. Contrairement à la réaction immunitaire adaptative elle ne présente pas de délai.