Barjavel, La Nuit des temps

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 1re STI2D - 1re STMG - 1re ST2S - 1re STL | Thème(s) : Verne, Voyage au centre de la Terre – Science et fiction
Type : Commentaire littéraire | Année : 2019 | Académie : Inédit


Sujet d’écrit • Commentaire

Barjavel, La Nuit des temps

4 heures

20 points

Intérêt du sujetDans une société imaginaire où règne la science et où les hommes ont développé des technologies capables de provoquer l’apocalypse, un savant choisit de sauver l’humanité de la destruction totale.

Commentez ce texte de René Barjavel, extrait de La Nuit des temps, en vous aidant du parcours de lecture ci-dessous.

Analysez la réécriture moderne de l’épisode biblique de l’arche de Noé.

Étudiez comment cet univers de fiction est gouverné par la science.

DOCUMENT

Sous les glaces de l’Antarctique, des chercheurs découvrent une sphère contenant un homme et une femme endormis depuis 900 000 ans. Eléa, la femme, réveillée la première, raconte son histoire : son monde en guerre a dû faire face à un cataclysme nucléaire dévastateur qui l’a séparée de Païkan, l’homme qu’elle aime. Dans l’extrait suivant, on découvre comment Coban, le plus grand savant de son continent, lui explique qu’elle a été choisie pour faire renaître l’humanité.

« J’ai fait un abri qui résistera à tout. Je l’ai garni de semences de toutes sortes de plantes, d’ovules fécondés de toutes sortes d’animaux et d’incubateurs pour les développer, de dix mille bobines de connaissances, de machines silencieuses, d’outils, de meubles, de tous les échantillons de notre civilisation, de tout ce qu’il faut pour en faire renaître une semblable. Et au centre, je placerai un homme et une femme. L’ordinateur a choisi cinq femmes, pour leur équilibre psychique et physique, pour leur santé et leur parfaite beauté. Elles ont reçu les numéros de 1 à 5 par ordre de perfection. La no 1 est morte avant-hier dans un accident. La no 4, en voyage en Enisoraï1, ne peut pas en revenir. La no 5 habite Gonda 622. Je l’ai envoyée chercher aussi. Je crains qu’elle ne soit pas ici à temps. La no 2, c’est vous, Lona, la no 3, c’est vous, Eléa.

Il se tut une seconde, eut une sorte de sourire fatigué, se retourna vers Lona, et reprit :

– Naturellement, il n’y aura qu’une femme dans l’Abri. Ce sera vous, Lona. Vous vivrez…

Lona se leva, mais avant qu’elle ait eu le temps de parler, une voix la devança :

– Écoutez, Coban, voici les tests de Lona no 2. Toutes les qualités demandées présentes au maximum, mais métabolisme en évolution et hormono-équilibre en voie de renversement. Lona no 2 est enceinte de deux semaines.

– Vous le saviez ? demanda Coban.

– Non, dit Lona, mais je l’espérais. Nous avions ôté nos clefs3 la troisième nuit du printemps.

– Je regrette pour vous, dit Coban en écartant les mains. Cela vous élimine. L’homme et la femme placés dans l’Abri seront mis en hibernation dans le froid absolu. Il est possible que votre grossesse nuise à la réussite de l’opération. Je ne peux pas prendre ce risque. […]

Il se tourna vers Eléa.

– Ce sera donc vous, dit-il.

Eléa se sentit devenir comme un bloc de pierre. Puis sa circulation se rétablit avec violence, et son visage rougit. Elle se contraignit à rester calme et à s’asseoir. Elle entendit de nouveau Coban :

– L’ordinateur vous a définie ainsi : équilibrée, rapide, obstinée, offensive, efficace.

Elle se sentit de nouveau capable de parler. Elle attaqua :

– Pourquoi n’avez-vous pas laissé entrer Païkan ? Je n’irai pas sans lui dans votre Abri.

– L’ordinateur a choisi les femmes pour leur beauté et leur santé, et bien entendu aussi pour leur intelligence. Il a choisi les hommes pour leur santé et leur intelligence, mais avant tout pour leurs connaissances. Il faut que l’homme qui ressortira de l’Abri dans quelques années, peut-être même dans un siècle ou deux, soit capable de comprendre tout ce qui est imprimé sur les bobines, et même, si possible, en savoir plus qu’elles. Son rôle ne sera pas seulement de faire des enfants. L’homme qui a été choisi doit être capable de faire renaître le monde. Païkan est intelligent, mais ses connaissances sont limitées. Il ne saurait même pas interpréter l’équation de Zoran4.

– Alors, qui est l’homme ?

– L’ordinateur en a choisi cinq, comme pour les femmes.

– Qui est le no 1 ?

– C’est moi, dit Coban.

René Barjavel, La Nuit des temps, 1968.

1. Enisoraï : continent ennemi de Gondawa, le continent d’Eléa.

2. Gonda 62 : l’une des villes souterraines de Gondawa, éloignée de l’Abri construit par Coban.

3. Dans le monde d’Eléa, les « clefs » servent, entre autres, de moyen de contraception.

4. Équation de Zoran : équation découverte par la civilisation de Coban qui permet de générer de la matière à partir de rien.

Les clés du sujet

Définir le texte

fra1_1900_00_26C_01

Construire le plan

La problématique est la suivante : comment, dans cette arche de Noé moderne, la science incarne-t-elle une nouvelle forme de fatalité ?

023_PLAN