Bergson, La Perception du changement

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle Générale | Thème(s) : Le temps
Type : Explication de texte | Année : 2020 | Académie : Inédit


Explication de texte

Bergson, La Perception du changement

4 heures

20 points

Intérêt du sujet • « Le temps, irréparable, fuit » (Virgile) : ce genre de devises latines ornant les cadrans solaires souligne à quelle vitesse le temps s’écoule. Si rien ne résiste au passage du temps, comment dès lors définir ce qui nous échappe ?

 

Expliquez le texte suivant :

Que le temps implique la succession, je n’en disconviens pas. Mais que la succession se présente d’abord à notre conscience comme la distinction d’un « avant » et d’un « après » juxtaposés, c’est ce que je ne saurais accorder. Quand nous écoutons une mélodie, nous avons la plus pure impression de succession que nous puissions avoir – une impression aussi éloignée que possible de celle de la simultanéité – et pourtant c’est la continuité même de la mélodie et l’impossibilité de la décomposer qui font sur nous cette impression. Si nous la découpons en notes distinctes, en autant d’« avant », et d’« après » qu’il nous plaît, c’est que nous y mêlons des images spatiales et que nous imprégnons la succession de simultanéité : dans l’espace, et dans l’espace seulement, il y a distinction nette de parties extérieures les unes aux autres. Je reconnais d’ailleurs que c’est dans le temps spatialisé que nous nous plaçons d’ordinaire. Nous n’avons aucun intérêt à écouter le bourdonnement ininterrompu de la vie profonde. Et pourtant la durée réelle est là. C’est grâce à elle que prennent place dans un seul et même temps les changements plus ou moins longs auxquels nous assistons en nous et dans le monde extérieur.

Henri Bergson, La Perception du changement, 1911.

La connaissance de la doctrine de l’auteur n’est pas requise. Il faut et il suffit que l’explication rende compte, par la compréhension précise du texte, du problème dont il est question.

 

Les clés du sujet

Définir le thème et la thèse

Dans ce texte, Bergson cherche à définir le temps en s’opposant à la conception classique que nous en avons.

Bergson manifeste ici la continuité essentielle du temps : le temps est d’abord ce qui dure, et non ce qui sépare des états successifs. Autrement dit, toute décomposition n’est possible que parce que le temps est ce qui lie les instants entre eux, à l’image de la mélodie que compose le musicien en articulant les notes les unes aux autres.

Dégager la problématique

phiT_2000_00_42C_01

Repérer les étapes de l’argumentation

Tableau de 3 lignes, 2 colonnes ;Corps du tableau de 3 lignes ;Ligne 1 : 1. Le temps n’est pas constitué par l’avant et par l’après (l. 1 à l. 8); En quoi la définition classique du temps peut-elle sembler paradoxale ?Quelle est la fonction de l’exemple musical dans l’argumentation ?; Ligne 2 : 2. Le temps décomposable est spatialisé (l. 8 à l. 15); Cherchez des exemples d’« images spatiales » du temps.Pourquoi la nature du temps diffère-t-elle de celle de l’espace ?; Ligne 3 : 3. Le temps est une durée qui permet d’appréhender le changement (l. 15 à l. 17); Définissez la durée.En quoi, selon Bergson, le changement implique-t-il la durée et non la décomposition du temps ?;

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.