Causes d’une maladie de la thyroïde

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Quelques aspects de la réaction immunitaire
Type : Pratique du raisonnement scientifique 2 | Année : 2016 | Académie : France métropolitaine

 

3

France métropolitaine • Juin 2016

pratique du raisonnement scientifique

Exercice 2 spécifique • 5 points

Causes d’une maladie de la thyroïde

Mme T présente une grosseur au niveau du cou et souffre de nombreux maux d’origine métabolique : fatigue, cheveux et ongles cassants, peau sèche, frilosité, rythme cardiaque ralenti. Son médecin lui prescrit des examens approfondis.

 À partir de l’exploitation des données et de l’utilisation des connaissances, expliquez les causes de l’affection de Mme T.

Document 1 Analyse sanguine de Mme T

Mme T manifeste un œdème (gonflement) de la glande thyroïde.

La thyroïde est une glande hormonale située à la base du cou. Elle sécrète des hormones thyroïdiennes dont les actions sont multiples (croissance, métabolisme, température interne…).

Résultats de dosages hormonaux

Hormones thyroïdiennes

Individu sain

Mme T

Triiodothyronine

0,8 à 2,7 ⋅ 10–9 mol ⋅ l–1

0,6 ⋅ 10–9 mol ⋅ l–1

Thyroxine

11 à 27 ⋅ 10–12 mol ⋅ l–1

8 ⋅ 10–12 mol ⋅ l–1

D’après www.medecine.unige.ch/TestsThyroidiens

Document 2 Structure histologique d’une glande thyroïde normale (en A) et de la glande thyroïde de Mme T (en B)

L’observation au microscope de la glande thyroïde montre des cellules sécrétrices, ou thyrocytes, organisées en vésicules et qui, en coupe, apparaissent circulaires.

svtT_1606_07_02C_01

svtT_1606_07_02C_02

D’après Biologie TD, Collection Tavernier, 1989

Document 3 Résultats de cultures cellulaires

On prélève, dans la thyroïde de Mme T, diverses cellules avec lesquelles sont réalisées des cultures. On recherche la présence de plasmocytes, cellules sécrétrices d’immunoglobulines (tableau ci-après).

 

Cellules cultivées en présence de thyrocytes

Plasmocytes présents

Immunoglobulines ou gammaglobulines

Culture 1

Lymphocytes B

Aucun

Pas de gammaglobulines « anti-thyroglobuline »

Culture 2

Lymphocytes B

+ Macrophages

Aucun

Pas de gammaglobulines

« anti-thyroglobuline »

Culture 3

Lymphocytes B

+ Macrophages

+ Lymphocytes T CD4

Nombreux

Gammaglobulines « anti-thyroglobuline » nombreuses

D’après www.lvs.fr

Document 4 Biosynthèse des hormones thyroïdiennes

svtT_1606_07_02C_03

Étape 1 : le thyrocyte fabrique une protéine, la thyroglobuline (molécule précurseur), qui est expulsée par exocytose vers la lumière de la vésicule où elle s’accumule. Le thyrocyte prélève l’iode (I) apporté par l’alimentation dans le sang et le transfère dans la lumière de la vésicule.

Étape 2 : il y a ioduration de la thyroglobuline. Le couplage de la thyroglobuline et de l’iode (I) conduit à la thyroxine et la triiodothyronine, hormones thyroïdiennes.

Étape 3 : il y a endocytose de la thyroxine et de la triiodothyronine au niveau des thyrocytes.

Étape 4 : les hormones thyroïdiennes sont libérées dans le sang.

D’après Alain Hamon, université d’Angers, https://slideplayer.fr/slide/1324104/

Les clés du sujet

Comprendre le sujet

L’étude du fonctionnement de la thyroïde n’est pas au programme, mais la lecture des documents vous indique que le sujet est en rapport avec l’immunité. Il s’agit donc d’une affection de la thyroïde impliquant des réactions immunitaires. Les données sur la thyroïde fournies par les documents sont là pour vous aider à préciser le dérèglement du système immunitaire qui est en jeu.

Dans un premier temps, il faut préciser la nature du dérèglement de la thyroïde de Mme T : hypo- ou hyperthyroïdie. Il faut ensuite dégager les caractéristiques de la structure de la thyroïde de Mme T pour expliquer ce dérèglement. Enfin, il faut envisager comment un dysfonctionnement du système immunitaire de Mme T est à l’origine de l’anomalie de sa thyroïde.

Attention à ne pas confondre gammaglobuline et thyroglobuline. Vous n’avez peut-être pas utilisé en classe le terme de « gammaglobuline », qui ici est synonyme d’« immunoglobuline » ou, plus simplement, d’« anticorps ».

Mobiliser ses connaissances

Le système immunitaire, normalement, ne se déclenche pas contre les molécules de l’organisme. Cela est vrai notamment pour la réponse adaptative.

Cette réponse immunitaire adaptative fait intervenir plusieurs populations cellulaires : CPA (cellules dendritiques et macrophages), lymphocytes B et T (T CD4 et T CD8).

Pour lire la suite :