Cécile raconte à sa grande sœur l’entretien qu’elle a eu avec leur père

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 1re L | Thème(s) : Le théâtre, texte et représentation
Type : Ecriture d'invention | Année : 2017 | Académie : Asie

THÉÂTRE

Figures de pères • Invention

24

fra1_1706_05_07C

Asie • Juin 2017

Série L • 16 points

Figures de pères

Écriture d’invention

À l’issue de la scène de Jean Anouilh (texte D), Cécile rejoint sa grande sœur et lui raconte l’entretien qu’elle a eu avec leur père. Elle justifie la brièveté de ses répliques et explique ce qui l’a déroutée dans le discours de ce dernier. Son interlocutrice essaie de la raisonner. Imaginez cette scène.

Le candidat peut s’appuyer sur les textes du corpus.

Les clés du sujet

Comprendre le sujet

Genre : « scène ». Respectez les caractéristiques du texte de théâtre.

Sujet : « l’entretien » entre Cécile et son père ; « le discours » du père.

Type de texte : « raconte/explique/raisonne » les répliques de Cécile seront en partie narratives, en partie argumentatives ; celles de sa sœur argumentatives.

Situation d’énonciation : qui ? Cécile ; à qui ? à sa sœur, et inversement.

Niveau de langue : le même que celui de Cécile dans la scène d’Anouilh ; elle est polie « respectueuse » soutenu ou courant.

Caractéristiques du texte à produire définies à partir de la consigne :

Dialogue de théâtre (genre) qui argumente (type de texte) sur l’attitude de Cécile et de son père (thème), pour justifier son attitude (Cécile), pour « raisonner » Cécile et justifier le comportement du père (la sœur) (buts).

Chercher des idées

Les contraintes à respecter

Respectez les caractéristiques de la scène d’Anouilh. Analysez : le caractère de Cécile ; sa façon de parler ; les éléments de la discussion entre Cécile et son père. Une partie de votre texte sera en effet une sorte de réécriture (« raconte l’entretien »).

Les choix à faire

La sœur n’est pas dans la scène d’Anouilh : vous devez composer ce personnage. Il faut lui donner un nom. Mais tenez compte de ce qui en est dit dans la consigne : le fait que Cécile se confie à elle suggère une complicité entre elles ; « grande (sœur) », « raisonner » impliquent que, tout en étant une alliée, elle prend une position d’adulte, qu’elle est plus sensée et raisonnable face aux tensions entre père et fille, plus ouverte que Cécile.

Imaginez des gestes, mimiques et mouvements.

Le fond

Les sentiments/le caractère des personnages : sentiment d’injustice, de colère ou d’ironie de la part de Cécile ; tentative d’apaisement et d’explication raisonnée et posée de la part de sa sœur aînée.

Avant de rédiger, faites une liste des arguments des deux sœurs.

La forme

On attend dans un dialogue argumentatif/explicatif quelques tirades plutôt que de trop brèves répliques.