Centres d’impulsion et inégale intégration

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ST2S | Thème(s) : Centres d'impulsion et inégale intégration

Sujet de type Bac

A. Questions à réponses courtes

1. Citez trois métropoles qui ont une réelle influence mondiale.

2. Dans quelles métropoles sont situés Wall Street, Lujiazui, la City, la Défense ? Quelles sont les activités de ces quartiers ?

3. Expliquez en quoi les métropoles jouent un rôle dans l’organisation de l’espace mondial.

4. Comment expliquez-vous que la plupart des centres d’impulsion soit en position d’interface ?

B. Lire un tableau de chiffres pour déterminer une évolution

PB_9782216129331_T_ST2S_05_Hist_Geo_Tab_2

1. Quels sont les États représentés dans ce tableau ?

2. Comment évolue la répartition de la richesse entre 1990 et 2011 ?

3. Comment ce tableau traduit-il une remise en cause de la hiérarchisation traditionnelle des territoires ?

C. Rédiger un paragraphe

De grands travaux liés à la métropole de Shanghai ont été réalisés depuis les années 1970. Lesquels ? Dans quels buts ?

Corrigé

A. Questions à réponses courtes

1. New York, Londres, Tokyo ont une réelle influence mondiale. Ce sont des villes-monde. Mais une trentaine de métropoles ont une influence dans des domaines plus limités.

2. Ces quartiers sont des quartiers d’affaires et des centres financiers (Bourse, banques). Ce sont des espaces de bureaux et de gratte-ciel. Wall Street est situé à New York (presqu’île de Manhattan), Lujiazui à Shanghai (quartier de Pudong), la City à Londres et la Défense à l’ouest de Paris.

3. Les métropoles sont des points nodaux (ou nœuds), c’est-à-dire qu’elles sont situées à la tête de réseaux de transports, d’informations et de systèmes de production. Elles sont, en outre, des centres de recherche et de culture. Elles abritent les sièges des firmes transnationales. Elles constituent ainsi un véritable maillage de l’espace mondial, semblable à une toile d’araignée.

4. Une interface est un contact entre deux espaces différents, marqué par de multiples relations et échanges. Ces relations et échanges témoignent d’une maîtrise du système productif et logistique, générant l’enrichissement. Ces atouts contribuent à faire des interfaces des lieux d’impulsion.

B. Lire un tableau de chiffres pour déterminer une évolution

1. Les pays riches et développés sont les centres d’impulsion, c’est-à-dire les États du Nord (Europe occidentale, Amérique du Nord, Japon). Les pays émergents sont des États du Sud qui réalisent actuellement d’importants progrès économiques et sociaux.

2. En 1990, les pays du Nord assuraient presque 60 % de la richesse mondiale. Ils n’en assurent plus actuellement que 43 %. Dans le même temps, la part de la richesse produite par le Sud augmente. Cette progression semble due aux pays émergents qui réalisaient à peine 23 % de la richesse en 1990 et qui en réalisent 38 % en 2011.

3. L’enrichissement du Sud progresse. Ce sont ces pays, et en particulier les pays émergents, qui tirent la croissance mondiale vers le haut (72,6 % de la croissance mondiale en 2011). La place du Sud dans le monde en 2011 n’est plus la même qu’en 1990 et la suprématie des États du Nord, traditionnels centres d’impulsion, s’émousse.

C. Rédiger un paragraphe

Ces travaux concernent tout d’abord la métropole de Shanghai. La ville s’est verticalisée avec la construction de buildings de logements et de bureaux, dans le quartier de Pudong et en particulier à Lujiazui, qui est devenu un véritable centre d’affaires (CBD pour Central Business Ditrict). De nouvelles infrastructures de transports ont été mises en place : autoroutes, voies rapides enjambant des immeubles, trains à grande vitesse, immense pont de plus de 30 km de long. Des aménagements aéroportuaires (aéroport international de Pudong) et portuaires (port de Waigaoquiao doublé du port en eau profonde de Yangshan) ont été réalisés.

Par ces grands travaux, il s’agit de répondre aux besoins d’une population qui augmente de 600 000 personnes par an, de la loger et de faciliter ses déplacements. Il s’agit aussi d’accueillir de nouvelles activités stratégiques et de donner de Shanghai l’image d’une ville du futur. Enfin, un des objectifs est de tourner davantage la ville vers l’extérieur et de développer ses liaisons avec le reste du monde.

Mais Shanghai doit aussi améliorer ses relations avec la Chine intérieure et y impulser le développement. C’est dans cette optique qu’a été aménagé le fleuve Yangzi et réalisé le gigantesque barrage des Trois-Gorges.