Croissance économique et préservation de l'environnement

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Économie du développement durable
Type : Dissertation | Année : 2016 | Académie : France métropolitaine

France métropolitaine • Septembre 2016

dissertation • 20 points

Croissance économique et préservation de l’environnement

La croissance économique nuit-elle nécessairement à la ­préservation de l’environnement ?

document 1 Répartition des demandes de brevets publiées dans le domaine de l’éco-innovation1 (INPI2 2011)

sesT_1609_07_01C_01

Source : INPI, 2014.

1. Innovation dans le domaine de l’écologie et de l’environnement.

2. INPI : Institut national de la propriété industrielle.

document 2 Évolution des émissions de CO21 dans le monde (en mégatonnes2 et en %)

1990

2011

2012

Part

2012

(en %)

Évolution

(en %)

2011-2012

Évolution

(en %)

1990-2012

Amérique du Nord

dont : Canada
États-Unis

5 562

428

4 869

6 258

537

5 288

6 044

534

5 074

19,0

1,7

16,0

– 3,4

– 0,5

– 4,1

8,7

24,6

4,2

Amérique latine

dont : Brésil

608

192

1 164

408

1 225

440

3,9

1,4

5,3

7,9

101,5

128,8

Europe et ex-URSS

dont : UE3 à 28

– Ex-UE à 15

– 13 nouveaux États membres

dont : Russie

7 931

4 068

3 083

985

2 179

6 472

3 548

2 840

707

1 653

6 449

3 505

2 827

678

1 659

20,3

11,0

8,9

2,1

5,2

– 0,4

– 1,2

– 0,5

– 4,2

0,4

– 18,7

– 13,8

– 8,3

– 31,2

– 23,9

Afrique

545

978

1 032

3,3

5,6

89,4

Moyen-Orient

583

1 646

1 720

5,4

4,5

194,9

Extrême-Orient

dont : Chine
Corée du Sud
Inde
Japon

4 842

2 278

229

580

1 057

13 276

8 000

590

1 829

1 183

13 766

8 251

593

1 954

1 223

43,4

26,0

1,9

6,2

3,9

3,7

3,1

0,5

6,8

3,4

184,3

262,2

158,6

236,6

15,8

Océanie

283

419

418

1,3

– 0,1

48,0

Soutes internationales

maritimes et aériennes4

620

1 133

1 080

3,4

– 4,7

74,3

Monde

20 974

31 345

31 734

100

1,2

51,3

Source : Repères – Chiffres clés du climat France et Monde, ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, 2015.

1. Le CO2 est un gaz à effet de serre qui contribue au réchauffement climatique.

2. Une mégatonne correspond à un million de tonnes.

3. UE : Union européenne.

4. Les émissions des soutes internationales maritimes et aériennes sont exclues des totaux nationaux, car elles correspondent aux émissions des navires et des avions utilisés pour les transports internationaux.

document 3 Situation mondiale des pêches et de l’aquaculture

En 2008, les captures totales de thons et thonidés se chiffraient à 6,3 millions de tonnes. Les captures des principales espèces vendues sur le marché – germon, thon obèse, thon rouge (trois espèces), bonite et thon à nageoire jaune – s’élevaient à 4,2 millions de tonnes […]. La plupart des 23 stocks de thons sont, à peu de chose près, pleinement exploités (peut-être jusqu’à 60 % des stocks), d’autres sont surexploités ou épuisés (jusqu’à 35 % peut-être), et quelques stocks seulement semblent sous-exploités (stocks de bonites, principalement). […] À long terme, la demande très soutenue de thon et la surcapacité des flottes de pêche au thon devraient déboucher sur une nouvelle détérioration de l’état des stocks de thons (et par conséquent des captures), si on n’améliore pas la gestion de ces stocks.

FAO, Situation mondiale des pêches et de l’aquaculture, 2010.

document 4 Évolution de la dépense1 de protection de l’environnement et du PIB

sesT_1609_07_01C_02

Source : Insee et SOeS (Service statistique du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie), 2014.

1. Les dépenses prises en compte incluent les actions d’amélioration de l’environnement, les actions de prévention ou d’évitement de dommages environnementaux potentiels et les actions de réduction ou de réparation de dommages constatés.

Les clés du sujet

Entrer dans le sujet

La croissance économique est l’augmentation de la production sur une longue période mesurée par le taux de variation du PIB réel.

La préservation de l’environnement évoque la nécessité de réduire les nuisances liées à l’activité humaine afin de permettre un développement durable.

Dégager la problématique

La question implique une discussion : sous certaines conditions, la croissance peut être compatible avec la préservation de l’environnement.

Exploiter les documents

Le document 1 permet de mesurer la part des innovations favorisant un développement durable. Plus de la moitié des innovations sont consacrées aux énergies, facteur primordial de dégradation de l’environnement.

Le document 2 met en évidence la forte augmentation des émissions de CO2 dans le monde entre 1990 et 2012. Or ces émissions favorisent l’accumulation de gaz à effet de serre contribuant au réchauffement climatique. Cependant, on constate qu’au niveau mondial la progression des émissions se trouve nettement ralentie entre 2011 et 2012.

Le document 3 porte sur un exemple d’épuisement des ressources naturelles, celui de la surpêche. Celle-ci consiste à surexploiter les ressources marines afin de répondre à une demande croissante, ce qui peut provoquer la disparition de certaines espèces de poissons. Selon la FAO (Food &amp Agriculture Organisation), les stocks disponibles de thons tendent à diminuer dangereusement.

Le document 4 permet de comparer l’évolution des dépenses de protection de l’environnement et celle du PIB entre 1990 et 2012. La première croît plus rapidement que la seconde. Ainsi, la part des dépenses de l’environnement dans le PIB tend à augmenter au cours de cette période.

Définir le plan

Après avoir montré que la croissance peut nuire à la préservation de ­l’environnement, nous verrons que, sous certaines conditions, croissance et préservation de l’environnement sont compatibles.