Défendre ses droits, est-ce défendre ses intérêts ?

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : La justice et le droit
Type : Dissertation | Année : 2017 | Académie : France métropolitaine

4

phiT_1706_07_04C

France métropolitaine • Juin 2017

dissertation • Série S

Défendre ses droits, est-ce défendre ses intérêts ?

Les clés du sujet

Définir les termes du sujet

Défendre

L’expression « défendre ses droits » (ou ses intérêts) renvoie à l’idée d’une lutte, d’une résistance à ce qui pourrait les menacer ou nous les faire perdre.

Droits

Le droit positif désigne l’ensemble des lois positives, c’est-à-dire des règles définissant le permis et l’interdit au sein d’une société à un moment donné de son histoire. Il se distingue du droit naturel, compris comme l’ensemble des droits dont tout homme disposerait par nature.

Nos droits désignent donc l’ensemble des libertés que les lois nous garantissent en même temps qu’elles nous assignent des devoirs : de fait, nous avons le devoir d’obéir à la loi, ce qui en retour nous garantit un certain nombre de droits ou libertés individuelles. Mais nos droits sont également ce que nous pouvons faire valoir en tant qu’hommes.

Intérêts

La poursuite de l’intérêt, c’est la poursuite de ce qui me favorise, de ce qui m’avantage. La logique de l’intérêt est donc une logique calculatrice par laquelle je tends vers le plus grand bien ou vers le moindre mal.

Mais l’intérêt n’est pas seulement l’intérêt particulier qui me porte à me comparer aux autres et à m’avantager : il peut aussi être l’intérêt général, ou intérêt commun, qui ne peut pas se réduire à l’addition des intérêts particuliers.

Dégager la problématique et construire un plan

La problématique

Le problème réside dans l’identification de la défense des droits à la défense des intérêts. Un certain discours tend à disqualifier ceux qui refusent que l’on porte atteinte à leurs droits en soulignant le caractère intéressé ou corporatiste de leurs luttes. Mais justement, défendre mes droits, est-ce nécessairement chercher à imposer mon égoïsme ? Quand je fais valoir mes droits, en tant que travailleur, en tant que femme, en tant que citoyen, ne fais-je que défendre mes intérêts personnels contre ceux des autres ? Dès lors, la défense de nos droits est-elle même séparable d’une recherche du bien commun ?

Le plan

Dans un premier temps, nous verrons dans quelle mesure la défense de nos droits peut être identifiée à la défense de nos intérêts personnels.

Dans un deuxième temps, nous examinerons la possibilité d’une confiscation du droit par les intérêts.

Enfin, nous verrons dans quelle mesure défendre ses droits, c’est défendre la justice.

Éviter les erreurs

Veillez à bien définir la notion d’intérêt, qui ne doit pas être restreinte au seul intérêt particulier.