Différenciation des produits 
et compétitivité

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Mondialisation et intégration européenne
Type : Mobilisation des connaissances | Année : 2012 | Académie : Sujet zéro
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
Différenciation des produits
et compétitivité

Mondialisation, finance internationale et intégration européenne

Corrigé

14

ens. spécifique

sesT_1200_14_01C

Sujet zéro

mobilisation des connaissances • 3 points

> Montrez que la différenciation des produits peut être à l’origine d’une compétitivité hors prix.

Définir les mots clés

  • La différenciation des produits est une stratégie d’entreprise qui consiste à proposer des produits semblables à ceux des concurrents, mais différents néanmoins, y compris avec des spécificités mineures. En s’appuyant sur l’image de marque ou la présentation, il s’agit d’obtenir une position dominante sur le marché en fidélisant les clients.
  • La compétitivité hors prix, appelée aussi « structurelle », réside dans la capacité à vendre un produit avec des arguments qualitatifs : performances, fiabilité, service après vente, services associés (offre de financement), etc.
Corrigé

Introduction

La différenciation des produits est une stratégie d’entreprise qui consiste à proposer des produits semblables à ceux des concurrents, mais différents néanmoins, y compris avec des spécificités mineures. En s’appuyant sur l’image de marque ou la présentation, il s’agit d’obtenir une position dominante sur le marché en fidélisant les clients. La compétitivité hors prix, appelée aussi « structurelle », réside dans la capacité à vendre un produit avec des arguments qualitatifs : performances, fiabilité, service après vente, services associés (offre de financement), etc. La stratégie de différenciation peut procurer un avantage en termes de compétitivité hors prix, pour des raisons objectives ou subjectives pour le consommateur.

Développement

  • La différenciation des produits peut reposer sur l’innovation incrémentale du produit. Grâce à son effort de recherche et développement, le producteur améliore les performances de son produit et s’attache ainsi de nouveaux consommateurs, en proposant des fonctionnalités supplémentaires ou des services accrus, comme l’illustre la compétition entre Apple et Microsoft. En matière commerciale, le producteur peut aussi enrichir son offre en proposant des services associés au produit, comme les constructeurs automobiles japonais ont été pionniers avec le prêt gratuit de véhicules de remplacement ou le financement des achats à crédit. Qu’il s’agisse de l’amélioration du produit ou de l’offre d’une gamme de services associés, le producteur obtient un avantage concurrentiel qui ne repose pas sur le prix.
  • La différenciation peut aussi porter sur des éléments qui n’influenceront qu’indirectement le consommateur. La présentation du produit (emballage, couleurs, etc.) ainsi que son placement dans les rayonnages des magasins peuvent inciter à l’achat. Il est aussi possible de réaliser de coûteuses campagnes de communication de façon à améliorer ou à imposer l’image de marque du produit auprès du grand public. Les consommateurs sont ainsi fidélisés par ces moyens d’action indirecte, qui, sans jouer sur la nature du produit offert, lui donnent néanmoins une meilleure compétitivité structurelle.

Conclusion

Ainsi, la stratégie de différenciation conduit par des actions directes et indirectes à une amélioration de la compétitivité hors prix.