Doit-on attendre de la technique qu’elle mette fin au travail ?

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Le travail et la technique
Type : Dissertation | Année : 2018 | Académie : Pondichéry

Pondichéry • Mai 2018

dissertation • Série ES

Doit-on attendre de la technique qu’elle mette fin au travail ?

Les clés du sujet

Définir les termes du sujet

Doit-on attendre de

Cette expression peut signifier « avons-nous raison de croire cela », « sommes-nous obligés de souhaiter cela », ou encore « est-il souhaitable, est-il bon d’espérer cela ».

La technique

La technique est l’ensemble des moyens, intellectuels ou matériels, inventés par l’homme pour parvenir à une certaine fin. Le développement de la technique est marqué par son autonomisation croissante : de l’outil qui dépend de la main de l’homme au robot programmé pour s’adapter à son environnement, notre rapport à la technique se trouve bouleversé.

Qu’elle mette fin au travail

Du latin tripalium (instrument de torture à trois pals), le travail définit toute activité de transformation de la nature dans un sens utile à l’homme, c’est-à-dire ayant pour but la satisfaction de ses besoins, activité par laquelle l’homme modifie sa propre nature. Un travail au sens d’emploi n’est donc qu’une forme possible du travail, définie par la rémunération. « Mettre fin au travail », ce serait le faire disparaître de notre vie.

Dégager la problématique et construire un plan

La problématique

La question est de savoir si nous pouvons envisager la technique comme la promesse d’une vie libérée du travail : le progrès technique a-t-il ce sens ? Mais à supposer qu’il soit possible que ce progrès nous affranchisse du travail par l’autonomie croissante de machines qui progressivement nous remplacent, cela serait-il souhaitable ? Faut-il vouloir la fin du travail, ou au contraire la redouter ?

Le plan

Dans un premier temps, nous verrons en quoi la technique facilite notre travail ; en ce sens, nous pouvons espérer que ses progrès nous en affranchissent un jour.

Puis, nous montrerons que le progrès technique ne conduit pas nécessairement à la fin du travail : il ne fait pas reculer le travail dans nos vies mais semble s’accompagner d’une transformation du travail comme de nous-mêmes.

Enfin, nous verrons que nous ne devons pas attendre de la technique qu’elle mette fin au travail mais plutôt réorganiser nos vies pour qu’elle puisse nous en dispenser…

Éviter les erreurs

Attention à bien analyser la formule « doit-on attendre de… », dont les différents sens doivent être envisagés afin de prendre en compte toutes les dimensions du sujet.