El 85,8% de los españoles usan el móvil…

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES - Tle S - Tle STI2D - Tle STMG - Tle ST2S - Tle STL | Thème(s) : L'idée de progrès - L'épreuve de compréhension orale
Type : Compréhension orale | Année : 2014 | Académie : Inédit
 
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
El 85,8% de los españoles usan el móvil…
 
 

Séries ES, S et technologiques

espT_1400_00_03C

Sujets d’oral

20

CORRIGE

 

Sujet d’oral • L’idée de progrès

compréhension orale • Séries ES, S et technologiques

> Après avoir visionné trois fois le document vidéo, vous en ferez le compte rendu dans un texte en français.

La vidéo est accessible en ligne à l’adresse suivante :

http://www.rtve.es/noticias/20130318/858-espanoles-usa-movil-712-­inter...

Vous pouvez également y accéder en tapant dans votre moteur de recherche les mots clés : el 85,8% - españoles – móvil

Script

Locutor: Más de la mitad de los españoles se declara adictos a Internet. Es el resultado de un estudio llevado a cabo por la recién creada Organización de Ayuda a los Adictos a Internet.

Locutora: Ya no necesitamos un ordenador para estar conectados. Ahora la conexión se lleva en el bolsillo y acceder a Internet es fácil desde el teléfono o una tableta. Así que convertirse en adicto resulta mucho más sencillo. En la encuesta1, un tercio de los españoles asegura que no podría desconectarse de Internet una semana entera. Es más: un 7% dice que se conectó todos los días del año.

Los encuestados consiguen evadirse de Internet si están con sus amigos, mientras hacen deporte o ven la televisión. Afortunadamente, tampoco lo usan cuando conducen, aunque un 7% ha sufrido algún accidente al volante por mirar el móvil.

Otros porcentajes llamativos2: un 17% de los encuestados se ha olvidado de comer por estar conectados a Internet. De hecho admiten perder la noción de tiempo cuando tienen la pantalla delante, sobre todo los vascos que suponen un 87% de quienes padecen3 esa situación. Valencianos y aragoneses son quienes más tiempo dedican a la red. Castilla y León y Castilla La Mancha, los que menos.

Si preguntamos sobre qué hacen si se olvidan el móvil en casa, 13 de cada cien se agobian4 tanto que vuelven a por él.

La relación entre Internet y el trabajo es también compleja. Muchas veces la vida laboral pasa por la conexión permanente y un tercio de los encuestados reconocen que su productividad desciende por culpa de Internet.

1.la encuesta: l’enquête.

2.llamativo: ici, frappant.

3. padecer: souffrir de.

4. agobiarse: ici, être stressé.

Les sources du document

Ce reportage du journal télévisé du 18 mars 2013 est extrait du site Internet Radio y Televisión Española (RTVE)

La première écoute

La première écoute doit vous permettre de comprendre le document dans son ensemble. Les photos du reportage sont explicites et donnent du sens à ce que vous entendez.

Indices à prélever

los españoles, adictos a Internetfácil, teléfono, tabletala encuestano podría desconectarseaccidenteun 17% se ha olvidado de comerun 87%, Valencianos, Castilla y Leónrelación, trabajo, compleja

Déductions

Il s’agit d’une enquête sur l’addiction des Espagnols à Internet.

Le reportage s’appuie sur des pourcentages et se réfère à plusieurs régions d’Espagne.

Il traite essentiellement des conséquences négatives de l’usage immodéré d’Internet.

La deuxième et la troisième écoute

Ces deux écoutes vont vous permettre de compléter les éléments que vous n’avez pas eu le temps de noter lors de la première écoute.

Les intervenants

On distingue : le présentateur (el locutor) ; la journaliste (la locutora) qui rapporte les résultats de l’enquête réalisée par la Organización de Ayuda a los Adictos a Internet.

Autres indices à prélever pour approfondir la compréhension

un estudio llevado a caboun tercio no podría desconectarse una semana enteraconsiguen evadirse de Internet si están con sus amigosun 7% ha sufrido algún accidente por mirar el móviladmiten perder la noción de tiempo cuando tienen la pantalla delanteun 87% (de los vascos) padecen esta situacióntrece de cada cien se agobian tanto que vuelven a por élsu productividad desciende por culpa de Internet

Déductions

Il est difficile, voire impossible de se passer d’Internet : l’enquête réalisée par une organisation espagnole révèle à quel point ce phénomène interfère dans la vie des Espagnols qui en deviennent dépendants, au point de perdre la notion du temps et d’être moins productifs dans leur travail.

N.B. Inutile de relever tous les pourcentages : retenez surtout les idées directrices.

Corrigé

D’après une étude réalisée par l’Organisation d’aide aux personnes dépendantes d’Internet, plus de la moitié des Espagnols est accro à ce phénomène.

Un téléphone portable ou une tablette suffisent pour se connecter à Internet : on en devient très vite dépendant. Un fort pourcentage affirme ne plus pouvoir s’en passer, sauf en présence d’amis ou devant la télévision. 7 % a déjà été victime d’un accident à cause du portable.

Un grand nombre dit perdre la notion du temps quand ils sont connectés à Internet : ils en oublient même de manger. Sur ce point précis, ce sont les Basques qui arrivent en tête (87 %). Les plus accros à Internet sont les Valenciens et les Aragonais. Certains usagers sont stressés s’ils oublient chez eux leur portable et retournent le chercher.

Cette addiction complique la vie professionnelle de ces personnes dépendantes qui reconnaissent être moins productives dans leur travail à cause d’Internet.