Enjeux planétaires contemporains

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre - La plante domestiquée
Type : Restitution des connaissances | Année : 2015 | Académie : France métropolitaine
Corpus Corpus 1
Enjeux planétaires contemporains

France métropolitaine 2015

svtT_1506_07_03C

Sujet complet

1

France métropolitaine • Juin 2015

restitution des connaissances • 8 points

Question de synthèse (5 points)
Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Dans certaines régions du globe, l’énergie géothermique est exploitée par l’humanité pour couvrir une partie de ses besoins énergétiques.

> Précisez l’origine de l’énergie interne de la Terre, présentez ses modes de transfert vers la surface et expliquez pourquoi certaines zones du globe sont favorables à son exploitation géothermique.

QCM (3 points)
La plante domestiquée

> Cochez la bonne réponse pour chaque série de propositions.

1. La sélection exercée par l’homme sur les plantes cultivées est un processus :

a) réalisé au départ à partir d’espèces sauvages.

b) qui a commencé avec la découverte des gènes.

c) permettant de sélectionner uniquement de façon empirique des caractéristiques semblables aux plantes sauvages.

d) exclusivement basé sur les techniques de mutagenèse et de transgenèse.

2. Des plantes possédant de nouvelles propriétés peuvent être obtenues par :

a) le croisement de variétés différentes et homozygotes pour obtenir des hybrides homozygotes.

b) le croisement de variétés différentes et homozygotes pour obtenir des hybrides hétérozygotes.

c) l’autopollinisation d’une même variété.

d) la pollinisation d’une variété intéressante par des insectes.

3. La transgenèse consiste à :

a) obtenir des organismes génétiquement modifiés en les soumettant à des agents mutagènes.

b) croiser deux individus d’espèces différentes.

c) introduire dans le génome de la plante un ou plusieurs gènes provenant d’une autre espèce.

d) obtenir des organismes génétiquement modifiés après de multiples croisements.

Les clés du sujet

Il s’agit d’un sujet original pour une question de type 1 : il se rapporte à deux thèmes différents, faisant toutefois partie du même domaine du programme, les enjeux planétaires contemporains. Un tel sujet, rare, rentre bien dans le cadre du bac.

Synthèse

Comprendre le sujet

  • Le libellé du sujet de synthèse est assez précis et comprend plusieurs sous-questions qui fournissent le plan à suivre.
  • Il faut bien veiller à situer les mécanismes de transfert thermique (conduction et convection) dans le cadre de la structure du globe (lithosphère et asthénosphère) et de sa dynamique (tectonique des plaques). Cela permet d’expliquer les différences dans l’intensité du flux thermique suivant les régions et, par là, pourquoi certaines zones du globe sont particulièrement favorables à l’exploitation géothermique, notamment à celle de haute énergie.

Mobiliser ses connaissances

  • Un flux thermique atteint la surface en provenance des profondeurs de la Terre. Gradients et flux géothermiques varient selon le contexte géodynamique.
  • À l’échelle globale, le flux fort dans les dorsales est associé à la production de lithosphère nouvelle. L’énergie géothermique utilisable par l’homme est variable d’un endroit à un autre.

QCM

Comprendre le sujet

  • C’est un QCM pour lequel il est facile d’obtenir le maximum, c’est-à-dire 3 points, à condition de réserver un temps minimum à chaque affirmation.
  • En particulier, lorsque vous pensez qu’une affirmation est juste sans en être toutefois certain(e), vérifiez bien que les trois autres affirmations sont fausses sans ambiguïté.
  • Faites attention aux adverbes, comme « uniquement » ou « exclusivement », qui sont très importants pour juger de la validité d’une affirmation.

Mobiliser ses connaissances

  • La sélection exercée par l’homme sur les plantes cultivées a retenu des caractéristiques génétiques différentes de celles qui sont favorables aux plantes sauvages.
  • Les techniques de croisement permettent d’obtenir de nouvelles plantes qui n’existent pas dans la nature (nouvelles variétés, hybrides…).
  • Les techniques du génie génétique permettent d’agir directement sur le génome des plantes cultivées.