Étude du volume d’eau dans un bassin

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Matrices et applications
Type : Exercice | Année : 2014 | Académie : Amérique du Nord
Corpus Corpus 1
Étude du volume d’eau dans un bassin

Matrices et suites

matT_1405_02_04C

Ens. de spécialité

38

CORRIGE

Amérique du Nord • Mai 2014

Exercice 4 • 5 points

Un volume constant de 2 200 m3 d’eau est réparti entre deux bassins A et B.

Le bassin A refroidit une machine. Pour des raisons d’équilibre thermique, on crée un courant d’eau entre les deux bassins à l’aide de deux pompes.

On modélise les échanges entre les deux bassins de la façon suivante :

  • au départ, le bassin A contient 1 100 m3 d’eau et le bassin B contient 1 100 m3 d’eau 
  • tous les jours, 15 % du volume d’eau présent en début de journée dans le bassin B est transféré vers le bassin A 
  • tous les jours, 10 % du volume d’eau présent en début de journée dans le bassin du bassin A est transféré vers le bassin B, et, pour des raisons de maintenance, on transfère également 5 m3 du bassin A vers le bassin B.

Pour tout entier naturel n, on note :

  • an le volume d’eau, exprimé en m3, contenu dans le bassin A à la fin du n-ième jour de fonctionnement 
  • bn le volume d’eau, exprimé en m3, contenu dans le bassin B à la fin du n-ième jour de fonctionnement.

On a donc a0= 1 100 et b0= 1 100.

Les parties A et B peuvent être traitées de manière indépendante.

Partie A

>1. Traduire la conservation du volume total d’eau du circuit par une relation liant an et bn.

>2. On utilise un tableur pour visualiser l’évolution du volume d’eau dans les bassins.

Donner les formules à écrire et à recopier vers le bas dans les cellules B3 et C3 permettant d’obtenir la feuille de calcul ci-dessous :


 

>3. Quelles conjectures peut-on faire sur l’évolution du volume d’eau dans chacun des bassins ?

Partie B

On considère la matrice carrée et les matrices colonnes et .

On admet que, pour tout entier naturel n, Xn+1=MXn+R.

>1. On note .

Vérifier que S=MS +R.

En déduire que, pour tout entier naturel n, Xn+1S=M(XnS).

Dans la suite, on admettra que, pour tout entier naturel n, XnS=Mn(X0S) et que .

>2. Montrer que, pour tout entier naturel n,

.

>3. Valider ou invalider les conjectures effectuées à la question 3. de la partie A.

>4. On considère que le processus est stabilisé lorsque l’entier naturel n vérifie :

1 300 – an 1,5 et bn – 900  l,5.

Déterminer le premier jour pour lequel le processus est stabilisé.

Les clés du sujet

Durée conseillée : 50 min.

Les thèmes clés

Matrices • Suites géométriques • Fonction logarithme népérien.

Les outils dont vous avez besoin

Les références en rouge renvoient à la boîte à outils en fin d’ouvrage.

Propriétés et formules

  • Variations d’une suite  E2a  → Partie B, 3.
  • Limite d’une suite géométrique et opérations sur les limites  E4d • E2c  → Partie B, 3.
  • Propriétés algébriques de la fonction logarithme népérien  E9b
    Partie B, 5.

Calculatrice

  • Effectuer des calculs sur les matrices  C5 Partie B, 1.

Nos coups de pouce

Partie A

>2. Traduire en langage mathématique les échanges de volumes d’eau entre bassins en vous concentrant sur le bassin A : identifiez l’eau qui reste dans A, celle qui est transférée de B dans A et enfin les 5 mètres cube retirés de A. Traduire alors la relation obtenue à l’aide d’une formule de tableur pour compléter la cellule B3.

Partie B

>4. Montrer que la résolution des deux inéquations se ramène en fait à la résolution d’une seule inéquation. Penser à la fonction logarithme népérien pour achever la résolution.

Pour lire la suite :