Facteurs contribuant à l’apparition d’un diabète de type 2

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Glycémie et diabète
Type : Pratique du raisonnement scientifique 1 | Année : 2019 | Académie : France métropolitaine


France métropolitaine • Juin 2019

pratique du raisonnement scientifique

Exercice 2 • 5 points

Facteurs contribuant à l’apparition d’un diabète de type 2

À partir de l’étude des documents et des connaissances, expliquer comment différents facteurs peuvent contribuer à l’apparition d’un diabète de type 2.

document de référence Voie métabolique de synthèse du glycogène impliquant l’enzyme glycogène synthase

document 1 Effets du génotype du gène de la glycogène synthase sur le phénotype

a. Synthèse du glycogène en fonction du génotype

svtT_1906_07_02C_02

Il existe deux allèles pour le gène codant pour l’enzyme glycogène synthase : l’allèle « A1 » et l’allèle « A2 ».

Remarque : les barres horizontales correspondent aux valeurs moyennes de l’utilisation du glucose pour chaque génotype.

b. Allèles de la glycogène synthase et phénotypes diabétiques

En Finlande, on a mené une étude sur une population pour quantifier les génotypes pour la glycogène synthase chez les individus diabétiques ou non.

Génotype

Fréquence chez les individus non diabétiques

Fréquence chez les individus diabétiques de type 2

(A1//A1)

92 %

70 %

(A1//A2) ou (A2//A2)

8 %

30 %

D’après planet-vie.ens.fr

document 2 Relation entre l’IMC et le risque de diabète de type 2

svtT_1906_07_02C_03

D’après Colditz GA et al., Ann Intern Med, 1995

Remarque : l’indice de masse corporelle (IMC) est calculé à l’aide de la formule suivante :

IMC = svtT_1906_07_02C_0_Eqn_10033

document 3 Variation de l’activité de la glycogène synthase dans les cellules musculaires ou hépatiques en fonction de la concentration de TNF-α

Le TNF-α est produit par le tissu adipeux de l’être humain.

Cette sécrétion augmente fortement en situation de surpoids ou d’obésité.

svtT_1906_07_02C_04

D’après Halse et collaborateurs, Diabetes, vol. 50, mai 2001

document 4 Effet de la présence ou de l’absence de TNF-α sur des cellules hépatiques et musculaires

svtT_1906_07_02C_05

Adapté et simplifié, d’après J. Capeau, J.-P. Bastard, C. Vigouroux, Mt cardio, 2006

Remarque : la forme inactivable du substrat du récepteur à l’insuline ne peut plus être activée par le récepteur à l’insuline en présence d’insuline.

Les clés du sujet

Comprendre le sujet

Il est bon de rappeler en introduction ce qu’est le diabète, et plus précisément le diabète de type 2 dont l’une des caractéristiques essentielles est l’insulinorésistance. Les documents fournis permettent de mettre en évidence des facteurs génétiques et environnementaux qui peuvent contribuer à l’apparition de ce type de diabète.

Le document de référence attire l’attention sur la glycogène synthase, enzyme impliquée dans la synthèse du glycogène à partir du glucose dans les cellules cibles de l’insuline, les cellules hépatiques et musculaires. L’activité de cette enzyme, dans ces cellules, s’oppose à une élévation de la glycémie. Cette idée doit guider l’interprétation des conséquences de la variabilité des génotypes relatifs au gène qui code pour cet enzyme.

Les données statistiques du document 1b, outre qu’elles confirment les conclusions du document 1a sur l’implication de facteurs génétiques, permettent d’insister sur le fait qu’il ne s’agit pas d’un déterminisme absolu. L’allèle « A2 » du gène de la glycogène synthase est un allèle de susceptibilité qui prédispose à l’apparition du diabète.

Les autres documents ont trait à la façon dont l’obésité (habitudes alimentaires, activité physique) prédispose à l’apparition du diabète de type 2. Ils permettent en particulier d’expliquer comment l’obésité entraîne une insulinorésistance.

Mobiliser ses connaissances

Le déclenchement des diabètes est lié à des facteurs variés, génétiques et environnementaux.

Le diabète de type 2 s’explique par la perturbation de l’action de l’insuline.