Faut-il oublier le passé pour se donner un avenir ?

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle Générale | Thème(s) : Le temps
Type : Dissertation | Année : 2020 | Académie : Inédit


Dissertation

Faut-il oublier le passé pour se donner un avenir ?

4 heures

20 points

Intérêt du sujet • Qui n’a pas déjà subi une déception amoureuse ? Le passé amoureux est-il alors un obstacle au déploiement des passions à venir ? Autrement dit, faut-il nécessairement faire table rase de son passé pour pouvoir s’offrir d’autres horizons ?

 

 

Les clés du sujet

Définir les termes du sujet

Faut-il

Cherchez les différents sens de cette expression :

« Est-ce une condition nécessaire ? » ;

« Est-ce juste et légitime ? ».

Oublier le passé

Le passé constitue la somme des évènements dont on peut faire le récit sous la forme de l’histoire et que l’homme ne peut plus modifier.

En ce sens, oublier le passé reviendrait à se débarrasser de la mémoire des évènements pour ne pas être déterminé par ce qui ne dépend plus de nous.

Pour se donner un avenir

Il faut distinguer l’avenir du futur. Le futur constitue l’ensemble des évènements que nous cherchons à prédire et à anticiper à partir de notre connaissance du passé et du présent. L’avenir désigne plutôt le caractère indéterminé des évènements à venir, dans la mesure où ils sont le produit d’une conscience libre.

Se donner un avenir revient donc à ne pas se laisser déterminer par le passé et à conserver la suite de son existence comme un horizon libre.

Dégager la problématique

phiT_2000_00_43C_01

Construire un plan

Tableau de 3 lignes, 2 colonnes ;Corps du tableau de 3 lignes ;Ligne 1 : 1. L’avenir ne peut se passer de la mémoire du passé; Pourquoi l’oubli peut-il nous conduire à répéter le passé ?Cherchez le sens du « devoir de mémoire ».; Ligne 2 : 2. L’oubli, condition nécessaire au déploiement de l’avenir; Notre mémoire du passé est-elle fiable ?Cherchez des exemples qui montrent que notre attachement au passé peut faire obstacle à l’avenir.; Ligne 3 : 3. Pour se donner un avenir, il faut considérer le passé comme le produit de notre liberté; Montrez que le passé constituait, à un moment donné du temps, notre avenir.Faut-il dès lors penser que le passé est seulement ce qui résiste à notre liberté ?Quelle place doit occuper la mémoire du passé dans la construction de notre identité et de notre avenir ?;