Forages au large de la Bretagne

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Le domaine continental et sa dynamique
Type : Pratique du raisonnement scientifique 1 | Année : 2012 | Académie : Inédit
 
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
Forages au large de la Bretagne
 
 

Le domaine continental et sa dynamique

Corrigé

15

Terre et univers

svtT_1200_00_07C

 

Sujet inédit

pratique du raisonnement scientifique

Exercice 1 • 3 points

Quatre forages réalisés à l’ouest de la Bretagne (document 1) ont rencontré les formations indiquées à partir du niveau de la mer dans le tableau du document 2.

On a pu, grâce à des profils sismiques, localiser la limite croûte - manteau (Moho) à 15 km de profondeur au forage 548 et 11 km au forage 550.

Document 1

Localisation des forages de la marge
de l’éperon du Goban


 
Document 2

Résultat des forages sous-marins

 

Forage n°

550

551

549

548

Quaternaire et Tertiaire

– 4 800 m

– 2 500 m

– 1 000 m

– 1 000 m

Crétacé supérieur

– 5 000 m

– 3 700 m

– 2 600 m

– 1 300 m

Crétacé inférieur

Absent

Absent

– 3 200 m

Absent

Socle

Basalte

– 5 400 m

Basalte

– 4 000 m

Granite

– 3 600 m

Granite

– 1 600 m

 

> Indiquez si cette région immergée appartient au domaine océanique ou au domaine continental.

Comprendre le sujet

  • Il s’agit de déterminer la nature de la croûte, à l’endroit de chaque forage, à partir de ses caractéristiques pétrographiques et dans une certaine mesure de son épaisseur.
  • Relier les informations données à vos connaissances sur la distinction entre la croûte océanique et la croûte continentale.
  • Ne pas oublier que le socle, qu’il soit océanique ou continental, est surmonté par des sédiments.

Mobiliser ses connaissances

  • La croûte continentale est essentiellement formée de granite.
  • La croûte océanique (sous les sédiments) est constituée de basaltes en coussin.
  • La croûte continentale est d’épaisseur plus grande que la croûte océanique.
Corrigé
  • Les forages 550 et 551 rencontrent du basalte, roche caractéristique de la partie supérieure de la croûte océanique. Les deux autres forages ne rencontrent pas de basalte mais du granite,roche caractéristique de la croûte continentale.
  • Le fait que l’on trouve de la croûte océanique au forage 550 est confirmé par sa faible épaisseur. Le toit du basalte est situé à 5,4 km et sa limite inférieure (Moho) à 11 km, soit une épaisseur de la croûte de 11 – 5,4 = 5,6 km. La croûte continentale est nettement plus épaisse en 548 : 15 – 1,6 =  13,4 km.
  • Le domaine océanique est défini par sa lithosphère et non par le fait d’être immergé. En conséquence, dans la région étudiée, une partie du domaine immergé appartient au domaine continental avec une croûte amincie (marge passive) et l’autre partie au domaine océanique.