Imaginez ce que Des Grieux aurait pu dire pour raconter les derniers instants de Manon

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 1re ES - 1re S | Thème(s) : Le roman et ses personnages : visions de l'homme et du monde
Type : Écriture d'invention | Année : 2015 | Académie : Antilles, Guyane

 

32

Antilles, Guyane • Septembre 2015

Séries ES, S • 16 points

Faire mourir son personnage ?

Écriture d’invention

L’abbé Prévost fait dire à Des Grieux, aux lignes 13 à 17 du document A, qu’il est trop bouleversé pour décrire ses sentiments et pour raconter les tout derniers instants de Manon. Remplacez ce paragraphe de quatre lignes par un texte dans lequel vous imaginerez ce que Des Grieux aurait pu dire s’il s’en était senti la force.

Se reporter au document A reproduit ici.

Les clés du sujet

Comprendre le sujet

Genre : « Des Grieux », « raconter/décrire » / « remplacer ce paragraphe » : extrait [rajouté] du roman de « l’abbé Prévost ». Respectez les caractéristiques formelles de ce roman.

Sujet : « les tout derniers instants » = l’agonie et la mort ; « les sentiments » de des Grieux.

Type de texte : narratif, descriptif.

Situation d’énonciation : un narrateur-personnage raconte a posteriori un événement de sa vie (indices personnels de la première personne) à un lecteur qu’il vouvoie.

Registre : non précisé, mais à déduire du texte de Prévost.

« Définition » du texte à produire, à partir de la consigne :

Extrait de roman (genre), qui raconte (type de texte) l’agonie de Manon (thème), dramatique, pathétique, tragique, lyrique (registre), bouleversant (adjectif), pour traduire des sentiments du narrateur-personnage, montrer les derniers instants de l’héroïne et émouvoir le lecteur (buts).

Chercher des idées

Le fond

Vérifiez que le texte s’insère bien à la place du texte de Prévost, que les « raccords » fonctionnent bien.

« ses dernières expressions » : paroles brèves (Manon a du mal à parler), marquées par l’émotion – exclamations, phrases courtes, interjections, vocabulaire de l’amour, du regret, du remords…

« Les marques d’amour » de Manon se traduisent par des gestes, par l’expression du regard.

Les « sentiments » de des Grieux se déduisent du texte : désespoir, désir de réconforter, effroi, remords, appel à Dieu…

La forme

Cohérence avec le texte de Prévost : conservez les temps verbaux utilisés dans le texte du corpus (passé simple, imparfait).

Des Grieux utilisera les procédés du pathétique et du lyrisme (hyperboles ; anaphores ; gradations ; vocabulaire de l’amour, de la souffrance, de la mort, du destin, du regret ; apostrophes à Manon, à Dieu ; interjections ; exclamations, questions rhétoriques ; syntaxe désordonnée).

Pour réussir l’écriture d’invention : voir guide méthodologique.

Le roman : voir mémento des notions.