L’aménagement du Grand Ouest

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Pourquoi et comment aménager le territoire ?
Type : Analyser et comprendre des documents | Année : 2017 | Académie : Polynésie française

GÉOGRAPHIE

Pourquoi et comment aménager le territoire ?

41

hge3_1709_13_01C

Polynésie française • Septembre 2017

analyser des documents • 20 points

L’aménagement du Grand Ouest

document 1 Le projet d’aéroport du Grand Ouest à Notre-Dame-des-Landes

Aujourd’hui nul ne sait quand les travaux de cette infrastructure, destinée à remplacer l’actuel aéroport de Nantes, pourront être mis en œuvre. Les voix des opposants n’ont cessé de se faire entendre. Plus d’une centaine d’entre eux se sont même installés sur la zone d’aménagement différé (ZAD1), rebaptisée « zone à défendre ».

Cécile Rialland-Juin, géographe à l’université d’Angers : « Dans les années 1960, cette zone était faiblement peuplée et l’agriculture n’était pas considérée comme prioritaire. Toutes les conditions étaient réunies pour que l’aéroport se fasse. »

Les paysans concernés vont pourtant s’organiser contre le projet et s’engager dans les luttes sociales et la défense de l’environnement. « Entre-temps, l’étalement urbain a fait son œuvre et de plus en plus de pavillons ont poussé autour de Notre-Dame-des-Landes », poursuit Cécile Rialland. Cette hausse de la population riveraine ne pouvait que mener au conflit.

« Notre-Dame-des-Landes, du projet local à l’enjeu national », La Croix, 28 janvier 2016.

1. ZAD (Zone d’aménagement différé) : zone mise en réserve afin d’être aménagée.

document 2 Aménager l’Ouest français

hge3_1709_13_01C_01

D’après rapport UAF 2012, RFF 2012 et https://geoconfluences.ens-lyon.fr.

1. Quelle « infrastructure » est évoquée dans la première ligne du texte ? (2 points)

2. En vous aidant de la carte, localisez ce projet d’infrastructure. (2 points)

3. Quels aménagements sont réalisés dans l’ouest de la France ? Deux réponses attendues. (4 points)

4. Pourquoi ce projet d’infrastructure permettrait-il d’équilibrer le trafic aérien de passagers en France ? (4 points)

5. Expliquez les difficultés rencontrées par le projet en identifiant les opposants et leurs motivations. (8 points)

Les clés du sujet

Comprendre les documents

Le document 1 est extrait d’un article du quotidien La Croix. Il fait le point en 2016 sur un dossier longtemps très controversé, mais abandonné depuis par le gouvernement d’Édouard Philippe : le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Le document 2 est une carte tirée du site Internet de géographie, Géoconfluences. Il permet de visualiser les trafics aéroportuaires existants et les lignes à grande vitesse desservant l’Ouest de la France.

Répondre aux questions

 4. Analyse le déséquilibre du trafic aérien sur la carte.

 5. Développe ta réponse en l’organisant en plusieurs petits paragraphes, sans te limiter aux opposants et à leurs motivations.

Corrigé

Corrigé

 1. L’infrastructure projetée est celle de l’aéroport international du Grand Ouest, situé à Notre-Dame-des-Landes, destiné à remplacer l’actuel aéroport de Nantes.

 2. Cet aéroport devait être construit sur la commune de Notre-Dame-des-Landes, à 25 km au nord-ouest de la métropole de Nantes, capitale de la région Pays de la Loire.

 3. Deux aménagements sont réalisés dans l’Ouest français : il s’agit du prolongement, achevé en 2017 depuis Tours et Le Mans, de deux lignes à grande vitesse (LGV). La LGV Sud Europe Atlantique relie Paris à Bordeaux en deux heures, et la LGV Bretagne Pays de la Loire met Rennes à une heure et demie de Paris. Ces deux aménagements permettent d’améliorer l’intégration du Grand Ouest au territoire français en général, et à la région parisienne en particulier.

gagne des points

Utilise les données figurant sur la carte et donne-leur du sens en calculant un rapport.

 4. Le projet d’aéroport du Grand Ouest partait du constat que l’actuel aéroport de Nantes est saturé. Or, le trafic aérien de passagers du Grand Ouest (Nantes, Rennes, Brest) totalise moins de cinq millions de personnes par an, soit douze fois moins que le seul aéroport parisien de Roissy Charles-de-Gaulle : il y a donc sans doute des besoins en la matière ! On peut constater, toutefois, que l’aménagement d’un nouvel aéroport semble presque contradictoire avec la création de nouvelles LGV : sur de telles distances (moins de 500 km), le train est plus compétitif que l’avion. Reste le trafic international…

 5. Le projet de construction de l’aéroport international du Grand Ouest à Notre-Dame-des-Landes a été envisagé dès « les années 1960 ». Avec l’essor des régions littorales atlantiques, et Nantes en particulier, l’une des agglomérations les plus dynamiques de France, le développement d’infrastructures de transport modernes paraît aller de soi.

conseil

Réinvestis des notions provenant d’autres parties du programme : ici, la couronne périurbaine.

Pourtant, cette dynamique positive, avec la poussée de la couronne périurbaine, a conduit de nombreux habitants à s’installer près de la zone d’aménagement différé de Notre-Dame-des-Landes. Ces personnes sont réticentes à l’idée de devenir riveraines d’un aéroport, avec les nuisances sonores que cela implique.

gagne des points

Étoffe le dévelop­pement avec quelques connaissances tirées de l’actualité.

Par ailleurs, le succès des préoccupations écologiques dans la population se traduit aussi par le soutien aux agriculteurs locaux, peu désireux de céder des terres qui ont pris de la valeur avec la proximité des zones périurbaines. L’arrivée de militants écologistes et d’extrême-gauche, qui ont transformé la ZAD en « zone à défendre », permet de comprendre la radicalisation de l’opposition, le retard pris par le projet puis son abandon.