L’Asie du Sud et de l’Est : les défis de la population et de la croissance

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : L'Asie du Sud et de l'Est : les enjeux de la croissance
Type : Analyse de document | Année : 2014 | Académie : Inédit
 
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
L’Asie du Sud et de l’Est : les défis de la population et de la croissance
 
 

L’Asie du Sud et de l’Est : les enjeux de la croissance

hgeT_1400_00_29C

GÉOGRAPHIE

40

CORRIGE

 

Sujet inédit

analyse de document

> Analysez cette photographie pour montrer en quoi le cas de Mumbai est révélateur des défis du dynamisme économique et des profondes inégalités de l’Asie du Sud et de l’Est.

Document

Le quartier de Dharavi à Mumbai (Inde)


 

Ph © Rajanish Kakade/AP/SIPA

Mumbai est une mégapole de 20 millions d’habitants environ, dont plus de la moitié vit dans d’immenses bidonvilles comme celui de Dharavi (700 000 habitants sur 200 hectares). Dharavi jouxte un quartier d’affaires récent, Bandra Kurla, qui abrite notamment la Banque centrale indienne.

  • Le sujet porte sur le cas de Mumbai, mégapole indienne de 20 millions d’habitants environ. Il vous invite à analyser le document en le reliant à deux phénomènes : la forte croissance économique de l’Asie du Sud et de l’Est et les disparités socio-spatiales qu’elle amplifie.
  • La problématique est largement suggérée par le libellé : en quoi l’agglomération de Mumbai est-elle représentative du dynamisme économique et des inégalités d’un pays émergent d’Asie du Sud ?
  • Vous pourrez organiser votre analyse en abordant chacun des aspects du sujet : la croissance économique puis les contrastes socio-spatiaux.
Corrigé

Analyser une photographie en géographie

1 En premier lieu, identifiez soigneusement la photographie en précisant : le lieu de prise de vue, le type de prise de vue (aérienne, terrestre), le cadrage (large ou serré), le phénomène géographique mis en évidence.

2 Ensuite, décrivez sa composition plan par plan, en distinguant quelques grands ensembles homogènes du point de vue géographique. Vous devez les nommer en utilisant un vocabulaire précis.

3 Enfin, expliquez l’organisation spatiale du lieu en mobilisant vos connaissances. En effet, la photographie ne dit pas tout, il faut l’interpréter. Dans le cas présent, vous vous référerez à ce que vous savez de la croissance économique et de la ségrégation socio-spatiale en Inde.

Les titres en couleur servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie.

Introduction

[Présentation du document] Le document qui nous est proposé est une photographie aérienne oblique au cadrage large d’une partie du quartier de Dharavi, à Mumbai, en Inde. Elle met en évidence les contrastes socio-spatiaux de ce pays émergent, et donc les défis économiques et démographiques auxquels il fait face.

[Problématique et annonce du plan] C’est pourquoi, au fil de notre analyse, nous tenterons de répondre à la question suivante : en quoi le cas de Mumbai est-il révélateur du dynamisme économique et des inégalités d’un pays émergent d’Asie du Sud ? Pour ce faire, nous aborderons d’abord la croissance économique puis les contrastes socio-spatiaux tels qu’ils sont visibles sur le document.

I. Le dynamisme économique d’une métropole

1. Un quartier d’affaires…

 

Attention !

Partir du document vous permet de vous focaliser sur son interprétation.

  • À l’arrière-plan de la photographie, on distingue un quartier d’affaires de type CBD (Central Business District). Il est constitué de gratte-ciel de plusieurs dizaines d’étages, dont l’un est encore en construction.
  • Ces tours abritent des bureaux. Leur forte concentration spatiale est liée à la densité du centre de l’agglomération de Mumbai. Le chantier montre que cette zone est convoitée par les promoteurs immobiliers qui sont à la recherche de terrains pour développer leurs activités.

2. … représentatif d’une métropole mondiale

  • Mumbai est une métropole à différentes échelles. C’est la capitale économique de l’Inde, pays émergent qui selon la Banque mondiale, occupe en 2012 le 10e rang mondial en termes de PIB. Elle fait aussi partie des grandes métropoles de l’Asie du Sud et de l’Est, comme Tokyo et Shanghai, et s’affirme comme une ville globale à l’échelle mondiale.
  • Ainsi, dans différents quartiers d’affaires comme Bandra Kurla (visible à l’arrière-plan) se concentrent des sièges sociaux de grandes entreprises, des hôtels de luxe et, dans le cas présent, la Banque centrale indienne.

II. Les défis démographiques d’une mégapole

1. Un immense bidonville…

  • Les deux tiers du paysage (premier et deuxième plans) sont constitués par un bidonville (slum en anglais) : Dharavi. La photographie met en évidence son extension spatiale, sa forte densité et son enclavement, entre espaces boisés et quartier d’affaires.
  • Dharavi est un quartier informel composé d’habitations construites en matériaux de récupération (tôles). Il n’est relié à aucun réseau (route, eau, électricité).

2. … révélateur d’une forte ségrégation socio-spatiale

  • Mumbai est une mégapole de 20 millions d’habitants environ (la deuxième de l’Inde et la quatrième de l’Asie du Sud et de l’Est). Parmi eux, plus de lamoitié vit dans des bidonvilles. Dharavi, le plus peuplé, compte 700 000 habitants sur 200 hectares.
 

Info

En Inde, sur une population d’1,2 milliard d’habitants, 500 millions vivent avec moins de 1 dollar par jour.

  • Dharavi abrite les plus pauvres, les laissés-pour-compte de la croissance économique de l’Inde ; certains viennent des régions rurales. Quant aux habitants les plus riches, ils vivent dans des quartiers luxueux qui jouxtent les bidonvilles.

Conclusion

[Réponse à la problématique] L’analyse de cette photographie nous montre que le cas de Mumbai traduit le dynamisme économique de l’Inde tout en révélant l’importance de la ségrégation socio-spatiale.

[Critique du document] Son intérêt est de mettre en évidence la dualité d’une grande métropole. Cependant, elle ne permet d’aborder la politique de réhabilitation des bidonvilles entreprise par le gouvernement.