L’histoire peut-elle servir l’action politique ?

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : L'histoire
Type : Dissertation | Année : 2018 | Académie : Moyen-Orient


Liban • Mai 2018

dissertation • Série ES

L’histoire peut-elle servir l’action politique ?

Les clés du sujet

Définir les termes du sujet

L’histoire

L’histoire englobe l’ensemble des faits historiques humains qui peuvent être rassemblés dans un discours organisé. Pour les sociétés humaines, l’histoire témoigne de la conscience du passé.

Peut-elle servir

« Servir » implique l’idée de subordination. Le moyen sert la fin visée et s’y soumet. Se demander si l’histoire peut servir l’action politique revient à accorder implicitement la primauté à l’action politique et à donner éventuellement à l’histoire le statut de simple moyen.

L’action politique

L’action politique est l’activité humaine ayant pour but la modification des rapports sociaux qui régissent le fonctionnement de la société.

Dégager la problématique et construire le plan

La problématique

Certes, l’histoire peut servir l’action politique en lui faisant voir les conséquences d’actions analogues réalisées par le passé. Mais ne menace-t-elle pas l’efficacité de cette action en tendant à enfermer de telle manière le nouveau dans l’ancien ? À quelles conditions l’histoire peut-elle donc servir l’action politique ?

Le plan

L’histoire peut éclairer l’action politique ; l’expérience passée peut inspirer notamment de la prudence, limitant ainsi les dommages causés par les crises.

Néanmoins, la prédominance de la connaissance historique peut brider l’action politique dans les bornes du passé et lui faire perdre sa puissance créatrice.

Pour être efficace, l’action politique doit garder les yeux ouverts sur l’histoire mais ne pas s’y soumettre.