L'île de la Réunion

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Pourquoi et comment aménager le territoire ?
Année : 2016 | Académie : Inédit


Sujet inédit

analyser un document • 20 points

L’île de la Réunion

Document

hge3_1600_00_24C_01

1. Observez le cartouche de localisation en haut à droite de la carte. Quels problèmes essentiels de l’île de La Réunion met-il en évidence ?

▶ 2. Quelle est la superficie de l’île ? En quoi cela entrave-t-il le dévelop­pement économique ?

▶ 3. Décrivez la répartition des principales villes, voies de communication et équipements. Comment l’expliquer ?

▶ 4. Quelles sont les activités économiques présentes sur la carte ? En quoi permettent-elles le développement de l’île ?

Les clés du sujet

Comprendre le document

Le document est une carte de synthèse qui présente les principales caractéristiques spatiales de l’île de la Réunion et permet d’analyser son organisation géographique. Un cartouche de localisation, en haut à droite, permet de situer l’île dans son environnement régional et dans sa relation à la métropole.

Répondre aux questions

 1. Le cartouche de localisation (en haut à droite) comporte une information évidente, mais l’énoncé de la question évoque plusieurs problèmes. Il faut donc chercher une autre information.

 2. Utilise la légende (échelle) pour évaluer les dimensions de l’île, sans chercher la précision au kilomètre près !

Corrigé

Corrigé

▶ 1. Le cartouche de localisation rappelle deux problèmes structurels de la Réunion : son éloignement de la métropole (9 400 km à vol d’oiseau) et son insertion régionale dans un environnement de pays très pauvres (Madagascar, par exemple).

Info +

Mesure l’île grossièrement à l’aide de l’échelle, en tenant compte de sa forme géométrique. Multiplie les deux dimensions et arrondis pour un résultat significatif. La superficie officielle est de 2 512 km2.

▶ 2. L’île fait environ 45 km sur 55, soit à peu près 2 500 km2. Cette faible superficie ne permet pas à l’île de disposer de ressources propres, par exemple pétrolières ou minières.

▶ 3. Les villes, les voies de communication et les équipements sont concentrés sur le littoral. Ils forment une sorte d’anneau, matérialisé par des voies de communication presque exclusivement circulaires, à l’exception d’une unique route transversale. L’intérieur de l’île est en effet constitué de reliefs très accentués (pitons des Neiges et de la Fournaise), d’origine volcanique. Le Piton de la Fournaise est toujours actif, et ses déversements de lave expliquent l’absence d’occupation humaine sur le littoral sud-est.

Info +

La vanille Bourbon est un label qui désigne la vanille cultivée à la Réunion, autrefois baptisée île Bourbon, du nom de la dynastie royale française.

▶ 4. L’agriculture est présente dans la périphérie rurale. Les zones de culture, rejetées des plaines littorales par l’urbanisation, se concentrent dans l’arrière-pays, sans toutefois s’épanouir sur les Hauts. La Réunion cultive la vanille Bourbon et la canne à sucre. L’autre activité économique visible est le tourisme balnéaire, situé essentiellement sur le versant sous le vent, plus sec. La zone portuaire de Saint-Denis et l’aéroport international évoquent les activités de transport et de manutention, car presque tout est importé. Les activités agricoles et touristiques souffrent de la concurrence des pays proches, comme Maurice. Le développement économique visible sur cette carte est donc fragile et incomplet.