Annale corrigée Exercice

L'implant contraceptif

Asie • Juin 2019

L'implant contraceptif

30 min

25 points

Intérêt du sujet • L'implant hormonal est une technique peu onéreuse qui permet une contraception efficace pendant trois ans après sa mise en place.

 

Un jeune couple ne souhaite pas d'enfant dans l'immédiat. Il consulte un médecin qui leur présente les différentes méthodes contraceptives. Le couple fait le choix d'utiliser l'implant contraceptif qui agit sur les quantités d'hormones sexuelles de la femme.

document 1Une communication hormonale entre le cerveau et les ovaires

Différentes hormones entraînent des modifications au sein du système reproducteur féminin en vue d'une éventuelle fécondation. Des glandes situées à la base du cerveau fabriquent puis libèrent des hormones cérébrales qui vont agir sur les ovaires.

Ces derniers vont alors produire des hormones ovariennes qui provoqueront l'ovulation (émission d'un ovule par l'ovaire).

Source : www.passeportsante.net

1. À partir du document 1, compléter le schéma ci-dessous, montrant comment la communication entre le cerveau et les ovaires permet le contrôle de l'ovulation. (6 points)

Titre : ..............................................

sci3_1906_05_00C_01

document 2L'implant contraceptif

sci3_1906_05_00C_02

L'implant contraceptif se présente sous la forme d'un bâtonnet souple de 4 cm de longueur et 2 mm de diamètre. Inséré au niveau du bras, il libère de manière continue pendant trois ans une hormone de synthèse (hormone fabriquée en laboratoire).

D'après : agence-prd.ansm.sante.fr et www.choisirsacontraception.fr

2. a) À l'aide de vos connaissances, rappeler ce qu'est la contraception. (3 points)

b) À l'aide de vos connaissances, citer 3 moyens de contraception. (3 points)

document 3Le mode d'action de l'implant contraceptif

La LH est une des hormones produites par le cerveau. On a étudié les concentrations sanguines de cette hormone cérébrale chez des femmes avec et sans implant contraceptif. Les résultats sont présentés ci-dessous.

a. Évolution de la concentration sanguine d'une hormone cérébrale au cours d'un cycle sans implant contraceptif

Concentration sanguine d'une hormone cérébrale LH (mUI/mL)

sci3_1906_05_00C_03

b. Évolution de la concentration sanguine d'une hormone cérébrale au cours d'un cycle avec implant contraceptif

Concentration sanguine d'une hormone cérébrale LH (mUl/mL)

sci3_1906_05_00C_04

Source : Alvarez F, Brache V, Tejada AS, et al. Abnormal endocrine profile among women with confirmed or presumed ovulation during long-term Norplant use. Contraception 33:111, 1986.

Remarque : on appelle pic d'hormone une augmentation importante rapide et brève de la concentration hormonale.

3. Cocher la bonne réponse pour chaque proposition. (4 points)

a) Le graphique du document 3a représente l'évolution de la concentration sanguine :

☐ d'une hormone cérébrale au cours d'un cycle, avec un implant contraceptif.

☐ d'une hormone ovarienne au cours d'un cycle, avec un implant contraceptif.

☐ d'une hormone cérébrale au cours d'un cycle, sans implant contraceptif.

☐ d'une hormone ovarienne au cours d'un cycle, sans implant contraceptif.

b) D'après le document 3a, le pic de concentration des hormones cérébrales a lieu le :

☐ 10e jour du cycle.

☐ 14e jour du cycle.

☐ 20e jour du cycle.

c) D'après les documents 3a et 3b, on peut conclure que :

☐ l'ovulation a lieu juste avant un pic de l'hormone LH.

☐ l'implant contraceptif permet un pic de l'hormone LH au 14e jour du cycle.

☐ il n'y a pas d'ovulation s'il n'y a pas de pic de l'hormone LH juste avant.

d) D'après les documents 3a et 3b, la présence d'un implant :

☐ favorise l'ovulation.

☐ n'a pas d'effet sur l'ovulation.

☐ empêche l'ovulation.

4. À l'aide de l'ensemble des documents et de vos connaissances, expliquer comment l'implant contraceptif empêche une fécondation, et donc une grossesse. (9 points)

 

Les clés du sujet

Comprendre les documents

Tableau de 3 lignes, 2 colonnes ;Corps du tableau de 3 lignes ;Ligne 1 : Document 1 •Une communication hormonale entre le cerveau et les ovaires; Le texte explique la régulation hormonale de l'ovulation.Les termes qu'il contient permettent de remplir le schéma de la première question. Attention à ne pas confondre « hormones » et « organes ».; Ligne 2 : Document 2 •L'implant contraceptif; Un schéma et un texte exposent le principe de l'implant contraceptif.Repère dans le texte ce que contient l'implant.; Ligne 3 : Document 3 •Le mode d'action de l'implant contraceptif; Ces graphiques illustrent les évolutions comparées de la concentration sanguine en LH chez des femmes au cours d'un cycle sans et avec l'implant.Repère quelle hormone est suivie. Afin de connaître l'action de l'implant, il faut comparer les données avec et sans celui-ci.;

Répondre aux questions

1. Repère dans le texte les noms d'organes et d'hormones à replacer dans le schéma.

2. Il t'est demandé de faire appel à tes connaissances.

3. Repère quel graphe illustre l'action de l'implant, puis compare-le avec celui sans implant.

4. Pour organiser ta réponse, suis les étapes du schéma.

sci3_1906_05_00C_06

remarque

La difficulté réside dans le fait de ne pas mélanger organes et hormones. Les organes produisent les hormones qui permettent de communiquer entre eux.

1. Titre : Schéma de la régulation hormonale de l'ovulation

sci3_1906_05_00C_05

2. a) La contraception consiste à empêcher la grossesse, en empêchant la fécondation et la formation de l'embryon.

b) Les moyens de contraception sont variés. Ils peuvent empêcher la production de gamètes comme la pilule, empêcher la rencontre des gamètes comme les préservatifs masculins et féminins, le diaphragme, le stérilet, la ligature des trompes, les spermicides.

3. a) Le graphique du document 3a représente l'évolution sanguine d'une hormone cérébrale au cours d'un cycle, sans implant contraceptif.

b) D'après le document 3a, le pic de concentration des hormones cérébrales a lieu le 14e jour du cycle.

c) D'après les documents 3a et 3b, on peut conclure qu'il n'y a pas d'ovulation s'il n'y a pas de pic de l'hormone LH avant.

d) D'après les documents 3a et 3b, un implant empêche l'ovulation.

4. L'implant contraceptif est un bâtonnet inséré sous la peau qui libère une hormone en continu pendant 3 ans. D'après la comparaison des documents 3a et 3b, on voit que le pic de LH et l'ovulation disparaissent en cas de présence d'implant. On en déduit que l'implant contraceptif empêche le pic de LH au 14e jour et l'ovulation. Ceci est dû à l'hormone cérébrale qu'il diffuse en continu. S'il n'y a pas d'ovulation, il n'y a pas d'ovule libéré et la fécondation par un spermatozoïde est impossible. Aucune cellule œuf ne peut être créé et donc aucun embryon, la grossesse est impossible. L'implant contraceptif en bloquant l'ovulation empêche la fécondation de l'ovule et donc la grossesse.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner