L'intégration européenne, un potentiel de développement pour la France

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 3e | Thème(s) : La France et l’Union européenne
Année : 2016 | Académie : Inédit


Sujet inédit

maîtriser les différents langages • 20 points

L’intégration européenne, un potentiel de développement pour la France

▶ 1. Sous la forme d’un développement construit d’une vingtaine de lignes et en vous appuyant sur les exemples étudiés en classe, vous expliquerez dans quelle mesure l’intégration européenne représente un potentiel de développement pour la France.

▶ 2. Observez la carte suivante et complétez sa légende :

il manque une date d’élargissement.

quel est cet ensemble de pays entouré de jaune ?

Replacez sur la carte les capitales de l’Union européenne qui figurent dans la légende, en indiquant leurs numéros à la place qui convient.

hge3_1600_00_26C_01

Les clés du sujet

 1. Tu dois d’abord montrer comment l’économie française s’intègre, par les flux, à l’Europe. Tu peux ensuite montrer comment ont émergé de nouveaux acteurs en Europe, les régions. Enfin, un des effets les plus évidents de l’intégration européenne est le développement des régions frontalières françaises.

Corrigé

Corrigé

▶ 1. L’intégration de la France à l’Union européenne a tout d’abord été favorable à une intensification des flux : les deux tiers du commerce extérieur français se font avec des partenaires européens. 75 % du stock d’IDE investi en France le sont par des pays de l’UE. L’européanisation du réseau de transport français a accompagné cette intégration et optimisé la situation de carrefour français entre nord et sud de l’Union.

L’intégration européenne a ensuite permis de donner plus de pouvoir aux régions, qui peuvent coopérer ou se concurrencer. La nouvelle organisation territoriale a ainsi promu 13 grandes régions métropolitaines, plus compétitives.

Gagne des points

Si tu as le temps, dévelop­pe l’exemple de région frontalière que tu as étudié dans l’année avec ton professeur.

La construction européenne a enfin donné aux régions frontalières françaises une place centrale : espaces de coopérations, elles bénéficient des économies dynamiques des pays frontaliers, comme en témoignent les flux de travailleurs frontaliers. En outre, l’UE a permis la création d’eurorégions, qui associent des régions frontalières appartenant à des pays différents, par exemple l’eurorégion « Saar-Lor-Lux ».

▶ 2.

hge3_1600_00_26C_02