A l'occasion d'une commémoration, vous prononcez un discours élogieux à propos d'un écrivain dont vous admirez l'oeuvre

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 1re ES - 1re S | Thème(s) : La question de l'homme dans les genres de l'argumentation
Type : Écriture d'invention | Année : 2016 | Académie : France métropolitaine

 

fra1_1606_07_03C

8

France métropolitaine • Juin 2016

Séries ES-S • 16 points

Célébrer la grandeur de l’être humain

Écriture d’invention

 À l’occasion d’une commémoration, vous prononcez un discours élogieux à propos d’un écrivain dont vous admirez l’œuvre. Ce discours pourra réutiliser les procédés, à vos yeux les plus efficaces, mis en œuvre par les auteurs du corpus.

Les textes du corpus sont reproduits ici.

Les clés du sujet

Comprendre le sujet

Genre : « discours », texte prononcé devant un public. Respectez ses caractéristiques (adresse au destinataire, implication de celui qui parle).

Sujet du dialogue : « un écrivain/son œuvre ».

Type de texte : « élogieux », « admirez », « efficaces ». Le discours est épidictique et argumentatif.

Situation d’énonciation : Qui ? « vous » (identité à déterminer mais vous utiliserez les indices de la première personne) ; à qui ? « discours/commémoration » : vous vous adressez à un public que vous devez impliquer.

Niveau de langue : soutenu (le texte est solennel et officiel).

Le registre ne vous est pas indiqué.

« Définition » du texte à produire, à partir de la consigne :

Discours (genre), qui fait l’éloge (type de texte) d’un écrivain et de son œuvre (thème) ? (registre), élogieux, documenté, enthousiaste (adjectifs), pour faire partager son enthousiasme et rendre hommage (buts).

Chercher des idées

Les choix à faire

Votre identité : vous pouvez être un confrère, un personnage officiel (élu politique), un membre de la famille.

L’identité du public : à choisir en fonction des circonstances retenues.

L’écrivain peut être fictif ou réel. La consigne oriente plutôt vers un écrivain qui a réellement existé ; cela vous permet de montrer votre culture.

Les circonstances : « commémoration » désigne une cérémonie officielle qui rappelle des événements marquants. Vous devez mettre en situation votre discours (voir discours de Zola et d’Anatole France).

Le registre : « élogieux », « commémoration » mettent sur la voie du lyrisme ; s’il s’agit d’un éloge funèbre, vous pouvez recourir au pathétique.

Le fond

Vous devez faire des allusions à l’homme (caractère, vie, valeurs) mais surtout à son œuvre que vous devez connaître ; vous pouvez citer des œuvres ou des phrases de l’écrivain.

Vous pouvez exprimer des sentiments autres que l’admiration (peine, manque, etc.) et utiliser le vocabulaire de l’affectivité.

La forme, l’écriture : les procédés de l’éloge

Identifiez les faits d’écriture, les procédés rhétoriques, les figures de style qui soutiennent l’éloge dans le corpus, notamment ce qui relève de l’amplification superlatifs, hyperboles, répétitions, énumérations, rythme ample, gradations, groupes ternaires, vocabulaire mélioratif, images frappantes.

 Pour réussir l’écriture d’invention : voir lexique méthodologique.

 La question de l’homme : voir mémento des notions.