La certitude est-elle une garantie de vérité ?

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle L | Thème(s) : La vérité
Type : Dissertation

 

Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet & Corrigé
 
La certitude est-elle une  garantie  de  vérité   ?
 
 

La vé rité

La raison et le ré el

phiT_1111_11_02C

 

Nouvelle-Calé donie •Novembre 2011

dissertation •Sé rie S

 

Dé finir les termes du sujet

La certitude

Elle dé signe une disposition de l’esprit. C’est la marque d’un esprit qui adhè re sans ré serve à une idé e, en affirmant sa vé rité ou sa fausseté . Dire  : «   je suis certain qu’il ment  » ou «   je suis certain qu’il dit vrai  » , est identique, au sens où dans les deux cas tout doute est exclu. La certitude est donc une conviction subjective.

Une garantie

C’est une assurance qui met à l’abri d’un dommage qui serait ici causé par une erreur ou une illusion. La garantie est un gage que l’on fournit pour attester la valeur de ce que l’on dit. Elle met en jeu la responsabilité de celui qui la donne, d’autant plus quand il demande aux autres de lui faire confiance.

La vé rité

C’est une notion complexe. Si on la dé finit classiquement par l’accord de la pensé e avec les faits, elle a cependant plusieurs sens selon les domaines où on la rencontre. S’agit-il d’une vé rité scientifique confirmé e par des vé rifications logiques ou expé rimentales, ou de la vé rité du croyant qui a foi dans son Dieu  ?

Dé gager la problé matique et construire un plan

La problé matique

  • Le problè me posé par la relation de la certitude à la vé rité tient au fait que la premiè re est une disposition subjective, et qu’il faut donc se demander ce qui nous rend certain de quelque chose. La sincé rité de la conviction est-elle un critè re suffisant pour garantir la vé rité de ce qui est affirmé   ?
  • Une enquê te sur les fondements de la certitude est indispensable. Toute certitude est-elle une illusion à proscrire  ? Une certitude peut-elle ê tre absolue  ? Le problè me se complique du fait que la vé rité a elle-mê me plusieurs sens.

Le plan

  • Dans une premiè re partie, on é clairera le sens gé né ral de la certitude et on verra comment elle s’exerce dè s le niveau de la perception sensible.
  • Le deuxiè me temps nous confrontera au phé nomè ne de l’illusion et nous nous demanderons si la dé monstration est un moyen de fonder la certitude.
  • Dans un dernier moment, nous verrons pourquoi il faut conserver une part subjective à la connaissance et nous examinerons le cas de deux types diffé rents de vé rité .

É viter les erreurs

Il ne faut pas confondre la certitude, qui reste une disposition subjective de l’esprit, avec la vé rité , qui demande une vé rification. Mais il ne faut pas non plus limiter la vé rité à ce qui est dé montrable ou scientifiquement expé rimentable.

 

La certitude est-elle une garantie de vérité ?

Ces documents pourraient vous intéresser