La conscience de l’individu n’est-elle que le reflet de la société à laquelle il appartient ?

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle Générale | Thème(s) : La conscience
Type : Dissertation | Année : 2020 | Académie : Inédit


Dissertation

La conscience de l’individu n’est-elle que le reflet de la société à laquelle il appartient ?

4 heures

20 points

Intérêt du sujet • Nos goûts musicaux nous semblent relever du domaine de l’intime ; la sociologie met pourtant en évidence la corrélation étroite entre ces goûts et nos qualités sociales. Faut-il alors admettre que notre conscience est entièrement déterminée par la société qui nous entoure ?

 

 

Les clés du sujet

Définir les termes du sujet

La conscience

Étymologiquement, conscience vient du latin cum scientia, qui signifie « avec savoir ». On distingue deux types de consciences.

La conscience psychologique est la faculté que nous avons de connaître nos actes et de nous rapporter à nous-mêmes. En elle, on distingue la conscience immédiate, par laquelle nous sommes simplement présents à nous-mêmes (attentifs à nos actes, sensations et pensées), de la conscience réfléchie, ou conscience de soi, qui correspond au pouvoir de faire retour sur nos pensées ou actions et de les juger.

La conscience morale, elle, se définit comme la faculté par laquelle nous distinguons le bien du mal.

Le reflet

Un reflet est une image qui reproduit fidèlement une autre image.

La société

La société (du latin socius, qui signifie « associé ») désigne un ensemble d’individus interdépendants et unis par une culture, une langue, des règles et des lois communes. Son organisation est régie par des institutions qui peuvent connaître des bouleversements.

Dégager la problématique

phiT_2000_00_02C_01

Construire un plan

Tableau de 3 lignes, 2 colonnes ;Corps du tableau de 3 lignes ;Ligne 1 : 1. La conscience de l’individu n’est pas seulement le reflet de la société; Il est insuffisant de définir notre conscience comme un pur reflet de notre société : la conscience est avant tout le lieu de notre intériorité. Subjective, elle est propre à chaque individu et le distingue précisément des autres.; Ligne 2 : 2. La conscience de l’individu est modelée par ses rapports sociaux; Pourtant, notre conscience n’est pas séparée du monde social : l’ensemble de notre psychisme est modelé par nos relations aux autres, et la société s’imprime en nous jusque dans nos représentations morales.; Ligne 3 : 3. La conscience de l’individu reflète la société; Notre conscience est essentiellement produite par nos conditions d’existence. Notre conscience n’est pas seulement modelée par le milieu social dans lequel nous évoluons : elle en est le produit et l’image fidèle.;