La diversité des politiques de l’emploi

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Travail, emploi, chômage
Type : Dissertation | Année : 2018 | Académie : Pondichéry


Pondichéry • Mai 2018

dissertation • 20 points

La diversité des politiques de l’emploi

 Comment expliquer la diversité des politiques de l’emploi ?

document 1 Taux de chômage (en %) en 2016, selon le niveau de diplôme et la durée depuis la sortie de formation initiale

sesT_1805_12_01C_01

Source : Insee, 2017.

1. CAP : Certificat d’aptitude professionnelle.

2. BEP : Brevet d’études professionnelles.

Champ : France hors Mayotte, population des ménages, personnes actives de 15 ans ou plus.

document 2 Indicateur de protection de l’emploi1 et taux de chômage en % en 2013 dans différents pays de l’OCDE

Indicateur de protection de l’emploi1 contre les licenciements individuels et collectifs

Taux de chômage (en %)

Taux de chômage des jeunes de 15 à 24 ans (en %)

Belgique

2,99

8,4

23,7

Canada

1,51

7,1

13,7

Danemark

2,32

7,0

13,0

France

2,82

9,9

24,1

Allemagne

2,84

5,2

7,8

Grèce

2,41

27,5

58,3

Italie

2,89

12,1

40,0

Mexique

2,62

4,9

9,5

Pays-Bas

2,94

7,2

13,2

Pologne

2,39

10,3

27,3

Portugal

2,69

16,2

38,1

Espagne

2,36

26,1

55,5

Royaume-Uni

1,59

7,5

20,6

États-Unis

1,17

7,4

15,5

Source : OCDE, 2017.

1. Il s’agit d’un indicateur créé par l’OCDE portant sur la réglementation des licenciements des salariés en emploi à durée indéterminée. Sa valeur est comprise entre 0 et 6 : plus l’indice est élevé, plus la protection de l’emploi est dite forte.

document 3 Bénéficiaires des principaux dispositifs de la politique de l’emploi en 2015 en France (en milliers)

Nombre de bénéficiaires

Emploi aidé1

1 477

Contrat aidé, dont :

480

Contrat d’accompagnement dans l’emploi

202

Contrat initiative-emploi

35

Emploi d’avenir

116

Insertion par l’activité économique

126

Contrat en alternance

569

Autre emploi aidé, dont :

428

Aide aux chômeurs créateurs d’entreprise

201

Embauches de jeunes en contrat à durée indéterminée

136

Formation des personnes en recherche d’emploi

250

Retraits d’activité2

231

Total

1 958

Source : Insee, 2016.

1. Les emplois aidés sont des emplois financés en partie par les pouvoirs publics et destinés aux personnes connaissant des difficultés d’insertion professionnelle particulières : les jeunes, les chômeurs de longue durée, etc.

2. Dispositifs publics finançant la dispense de recherche d’emploi.

Champ : France métropolitaine.

document 4

Initié par la loi de finances rectificative pour 2012, le crédit d’impôt1 pour la compétitivité et l’emploi (CICE) est entré en vigueur le 1er janvier 2013. Ce crédit d’impôt porte sur la masse salariale des salariés ayant une rémunération inférieure à 2,5 fois le Smic2. […]

Depuis 2015, le CICE a été complété par des exonérations de cotisations sociales mises en œuvre dans le cadre du Pacte de responsabilité et de solidarité. Le premier volet du Pacte consiste en une exonération totale des cotisations Urssaf3 (hors assurance chômage) pour les rémunérations au niveau du Smic et une baisse des cotisations famille de 1,8 point pour les salaires inférieurs à 1,6 fois le Smic. Le deuxième volet du Pacte, effectif depuis le 1er avril 2016, a permis d’étendre la réduction de cotisations famille aux salaires compris entre 1,6 et 3,5 fois le Smic.

En 2016, un dispositif de prime à l’embauche ciblé sur les salariés peu qualifiés a également été instauré dans les entreprises de moins de 250 salariés. La prime d’un montant de 500 euros par trimestre est versée sur toute la durée du contrat, pour une durée de deux ans maximum. Sont éligibles à ce dispositif « embauche PME » les embauches faites entre le 18 janvier 2016 et le 31 décembre 2017 en CDI ou CDD de plus de 6 mois dont la rémunération n’excède pas 1,3 fois le Smic.

www.travail-emploi.gouv.fr

1. Crédit d’impôt : avantage fiscal sous forme d’une réduction d’impôt pouvant donner lieu à un remboursement.

2. Smic : salaire minimum interprofessionnel de croissance (niveau légal du salaire minimum).

3. Urssaf : organisation qui collecte les cotisations sociales patronales et salariales pour la Sécurité sociale.

Les clés du sujet

Entrer dans le sujet

Les politiques de l’emploi désignent l’action des pouvoirs publics pour réduire le chômage.

Dégager la problématique

La diversité de ces politiques s’explique par la diversité des causes du chômage. Le problème est donc de savoir comment ces politiques différentes agissent sur les diverses causes du chômage.

Exploiter les documents

Document 1

Le document présente le taux de chômage selon le niveau de diplôme ainsi que l’évolution du taux de chômage selon la date de sortie de formation initiale. On constate que plus le niveau de diplôme est faible plus le taux de chômage est élevé, et que le taux de chômage diminue, quels que soient le niveau de diplôme et la durée depuis la sortie de formation initiale.

Le document met en évidence le rôle du diplôme et donc la qualification des actifs parmi les causes du chômage, ce qui nécessite des politiques de l’emploi insistant sur la formation.

Document 2

Le document permet de chercher une corrélation entre l’indicateur de protection de l’emploi et le taux de chômage en 2013 dans des pays de l’OCDE. On constate que les pays ayant les niveaux de protection de l’emploi les moins élevés, comme les États-Unis ou le Canada, ont des taux de chômage peu élevés.

Si l’on considère l’indicateur de protection de l’emploi comme un ­élément de mesure de la flexibilité du travail, la corrélation constatée dans le document tend à orienter les politiques de l’emploi vers une plus grande flexibilité du marché du travail.

Document 3

Le document mesure le nombre de bénéficiaires des principaux dispositifs de la politique de l’emploi en 2015 en France. On constate que près de 90 % des bénéficiaires sont dans des dispositifs d’emplois aidés ou de formation.

Ce document montre que les dispositifs de la politique de l’emploi bénéficient à ceux qui ont un faible niveau de diplôme ou qui manquent ­d’expérience du fait de l’âge.

Document 4

Le texte énumère un certain nombre de mesures prises par le gouvernement pour favoriser la création d’emplois en allégeant leur coût et pour accroître le revenu disponible des entreprises.

Ce document met en évidence les initiatives des pouvoirs publics pour alléger le coût du travail, surtout pour les emplois peu qualifiés, et relancer l’investissement.

Définir le plan

La réponse à la problématique se fera en trois parties, chacune portant sur des politiques de l’emploi correspondant à une cause du chômage : les politiques de soutien de la demande, les politiques d’allégement du coût du travail et les politiques de formation et de flexibilisation.