La fin du désert français : l’exemple de Nâves

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Dynamiques territoriales de la France contemporaine
Type : Analyser et comprendre des documents | Année : 2017 | Académie : Asie

GÉOGRAPHIE

Dynamiques territoriales de la France contemporaine

38

hge3_1706_05_00C

Asie • Juin 2017

analyser des documents • 20 points

La fin du désert français : l’exemple de Nâves

document 1 La fin du désert français : l’exemple de la commune de Nâves dans les Alpes

Pas moins de dix-huit virages en épingle séparent la commune de Nâves du reste de la vallée et de ses villes […] Il y a un siècle, ils étaient 650 habitants à vivre ici de l’élevage et de l’agriculture. Aujourd’hui, ils ne sont que 123. Mais pour la première fois depuis cent ans la tendance s’inverse […].

Après des décennies de déclin, les villages français reprennent du poil de la bête1, y compris dans d’obscures régions peu fréquentées par les touristes. En France, les zones rurales les plus reculées perdaient encore 6 400 habitants par an entre 1982 et 1990. Entre 1999 et 2007, ces mêmes régions ont vu leur population augmenter de 59 800 personnes chaque année.

Ce renversement de tendance tient à la fois à des politiques publiques et à des aspirations différentes chez les Français. La France dispose d’un solide réseau de transports et de services publics qui facilite la vie dans les villages. Aujourd’hui encore, le bus scolaire monte chaque matin à Nâves depuis la vallée pour seulement huit élèves d’école primaire. L’appel de la nature résonne aux oreilles d’anciens citadins et les néoruraux n’hésitent plus à s’installer en rase campagne maintenant que l’accès à Internet leur permet de satisfaire leur envie de solitude sans être totalement déconnectés. […] « Les nouvelles technologies redonnent un avenir aux petits villages », confirme Jacques Delorme, qui gère une entreprise de haute technologie depuis Nâves.

Tout le problème consiste maintenant à transformer ce fragile sursaut en tendance durable. Nâves ne se trouve qu’à 42 kilomètres de la très glamour2 station [de ski] de Courchevel, mais aucun touriste ne s’aventure de ce côté-là de la vallée. Les services sont eux aussi réduits ; pas de bus, pas de médecins, pas d’école, pas de boutiques, pas de cafés.

The Economist, « Les citadins repeuplent les villages de campagne »

© Courrier international, hebdo n° 1306 du 12 novembre 2015.

1. Reprennent du poil de la bête : retrouvent un dynamisme.

2. Glamour : fréquentée par des célébrités.

document 2 La variété des campagnes françaises

hge3_1706_05_00C_01

D’après DATAR, « Typologie des campagnes françaises et des espaces à enjeux spécifiques », 2011.

1. Relevez, dans le premier paragraphe du document 1, une information montrant que la commune de Nâves a appartenu à ce que les géographes ont appelé un « désert français ». (3 points)

2. Pourquoi, d’après ce document, des personnes « repeuplent peu à peu » la commune de Nâves ? (4 points)

3. Pourquoi le document 1 parle-t-il d’un « fragile sursaut » pour désigner l’évolution de la commune de Nâves ? (4 points)

4. À l’aide des deux documents, classez la commune de Nâves dans un type de campagnes. (3 points)

5. À partir d’exemples précis tirés des deux documents et de vos connaissances, montrez que la commune de Nâves n’est pas représentative de toutes les campagnes françaises. (6 points)

Les clés du sujet

Comprendre les documents

Le document 1 est un article publié dans Courrier international en 2015. Il évoque la commune de Nâves, dans les Alpes. Typique des espaces ruraux de faible densité, mais proche d’agglomérations importantes, Nâves semble connaître un « fragile sursaut ».

Le document 2 est une carte provenant de la DATAR. Elle définit trois types de campagnes françaises.

Répondre aux questions

2. et 3. Ces questions comptent chacune pour 4 points : développe tes réponses afin d’en engranger la totalité.

5. Cette question appelle une réponse construite. Tu peux repartir des trois catégories proposées en légende de la carte (document 2) pour expliquer en quoi Nâves se distingue ou se rapproche de chacune d’elles.

Corrigé

Corrigé

conseil

Calcule le pourcentage de baisse de la population, pour donner du sens aux chiffres.

1. Passant de 650 à 123 habitants, Nâves a perdu plus de 80 % de sa population en un siècle. L’exode rural en a fait « un désert français ».

2. Nâves se repeuple peu à peu en raison de « politiques publiques » et d’« aspirations différentes ». Certains services publics, comme le ramassage scolaire, ont été maintenus dans le village. Les « néoruraux », ces anciens citadins qui ont fui la ville, répondent à l’« appel de la nature » en venant s’installer à la campagne, à présent qu’une connexion Internet permet d’en pallier l’isolement. C’est souvent le cas lorsque la région n’est pas en « rural profond », trop éloigné des villes.

3. L’évolution démographique de la commune de Nâves témoigne d’un sursaut : « la tendance s’inverse ». Mais c’est « la première fois depuis cent ans », et l’on manque de recul pour en vérifier le caractère durable. D’autant que les grandes stations de sports d’hiver sont de l’autre côté de la vallée, aspirant des touristes dont « aucun ne s’aventure de ce côté-là ». Les services présents à Nâves sont trop restreints pour cela.

4. Selon la carte, Nâves appartient au type de « campagnes vieillies ». Toutefois, le « sursaut » dont fait état le document 1 montre que la commune n’est peut-être pas si éloignée que cela des « campagnes sous influence urbaine ».

5. Nâves fait partie de ces campagnes vieillies rendues exsangues par l’exode rural, et dans lesquelles les activités traditionnelles ont périclité (comme dans le Massif central). Récemment, toutefois, la proximité des grandes stations de ski et petites villes dynamiques de la Tarentaise a permis un certain renouveau.

Mais Nâves n’est pas encore du même type que les campagnes les plus dynamiques, sous influence urbaine (couloir rhodanien, littoral méditerranéen, région parisienne), surtout localisées dans les régions attractives de l’Ouest et du Sud.

info +

L’agriculture de montagne se prête mal, en effet, à la mécanisation.

La présence des Alpes ne rapproche pas non plus Nâves des campagnes agricoles et industrielles (Champagne, Picardie). Cela fait bien longtemps que l’agriculture de montagne, par exemple, a périclité.

Les campagnes présentent des types différents. Nâves n’est donc pas représentative de l’ensemble des campagnes françaises.