La formation de l’Himalaya

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Le domaine continental et sa dynamique
Type : Pratique du raisonnement scientifique 2 | Année : 2015 | Académie : France métropolitaine
Corpus Corpus 1
La formation de l’Himalaya

France métropolitaine 2015

svtT_1506_07_02C

Sujet complet

3

France métropolitaine • Juin 2015

pratique du raisonnement scientifique

Exercice 2 spécifique • 5 points

Selon le modèle actuel, la collision continentale se réalise après disparition par subduction de la lithosphère océanique. La subduction concerne aussi l’essentiel de la lithosphère continentale, qui est entraînée par la lithosphère océanique.

> Retrouvez, à partir des documents, des arguments qui valident la subduction de lithosphère océanique et de lithosphère continentale.

 Document1 Carte géologique simplifiée de l’Himalaya

 

D’après Himalaya &ndash Tibet, le choc des continents, CNRS, 2003

 Document2 Tomographie sismique et foyers sismiques selon une coupe nord-sud au niveau de l’Himalaya

 

La tomographie sismique est une technique permettant de visualiser en profondeur les variations de la vitesse de propagation des ondes sismiques.

Cette vitesse varie selon la densité du matériau traversé. Une anomalie positive correspond à des matériaux froids et une anomalie négative à des matériaux chauds.

D’après A. Replumaz et al., 2004

 Document3 Microphotographie d’une lame mince d’une roche appartenant à la croûte continentale

Cette roche a été récoltée dans la vallée du Kaghan (ouest de l’Himalaya).


 

D’après J.P. Perrillat, www.planet-terre.ens-lyon.fr, 2003

 Document4 Domaine de stabilité des deux minéraux visibles sur la roche

 

D’après D. Boutelier, thèse de doctorat,
université de Nice-Sophia Antipolis, 2004

Les clés du sujet

Comprendre le sujet

  • Ce sujet, conçu à partir de supports relatifs à l’Himalaya, est ciblé sur la subduction.
  • Vous devez être familiarisé avec les marqueurs de la subduction océanique qui a lieu dans les zones où une lithosphère océanique plonge sous une autre lithosphère.
  • En revanche, vous n’avez peut-être pas entendu parler de subduction de la lithosphère continentale. Vous devez alors vous baser sur une caractéristique fondamentale de toute subduction, à savoir que du matériel initialement en surface est entraîné en profondeur.
  • Le sujet implique donc deux parties :
  • une première partie sur les arguments confirmant qu’il y a eu, dans l’histoire de l’Himalaya, une période de subduction océanique (exploitation du document 1) 
  • une deuxième partie sur ceux qui indiquent qu’elle a été suivie par une période de subduction continentale qui se poursuit toujours aujourd’hui (exploitation des documents 2, 3 et 4).

Mobiliser ses connaissances

  • Les chaînes de montagnes présentent souvent les traces d’un domaine océanique disparu (ophiolites). Tandis que l’essentiel de la lithosphère continentale continue de subduire, la partie supérieure de la croûte s’épaissit par empilement de nappes dans la zone de contact entre les deux lithosphères continentales.
  • Dans les zones de subduction, des magmas cristallisent en profondeur et donnent des roches à structure grenue de type granitoïde.