Annale corrigée Analyse de document(s)

La métropolisation, un processus différencié

La métropolisation

La métropolisation, un processus différencié

analyse de document

1 heure

10 points

Intérêt du sujet • La mondialisation a entraîné la concentration des hommes, des activités et des fonctions dans certaines villes, devenues les espaces les plus puissants de la planète. Mais Guangzhou n'est pas New York…

 

En vous appuyant sur le document, vous montrerez que les métropoles ont un poids démographique différent et que leur influence économique et culturelle est variée.

DocumentClassement mondial des métropoles les plus puissantes selon différents critères

Tableau de 11 lignes, 6 colonnes ;Tetière de 1 lignes ;Ligne 1 : Rang;Population (millions d'habitants);Puissance financière1;Puissance culturelle2;Centre d'affaires3;Qualité de vie4;Corps du tableau de 10 lignes ;Ligne 1 : 1; Shanghai (79); Londres; Londres; Hong Kong; Vancouver; Ligne 2 : 2; Guangzhou (47); New York; New York; Londres; Düsseldorf; Ligne 3 : 3; Tokyo (40); Francfort; Tokyo; Singapour; San Francisco; Ligne 4 : 4; Jakarta (29); Séoul; Paris; Shanghai; Francfort; Ligne 5 : 5; New York (27); Chicago; Séoul; Dubaï; Vienne; Ligne 6 : 6; Manille (25); Tokyo; Zurich; Tokyo; Munich; Ligne 7 : 7; New Delhi (22); Mumbai; Chicago; Paris; Zurich; Ligne 8 : 8; Ho Chi Minh-Ville (21); Moscou; Genève; New York; Tokyo; Ligne 9 : 9; Séoul (19); Shanghai; Stockholm; Amsterdam; Copenhague; Ligne 10 : 10; Sao Paulo (18); Madrid; Los Angeles; Séoul; Paris;

Source : classement Mastercard des villes globales, repris dans l'article « Points de repères : Les villes globales », Les Grands Dossiers des Sciences humaines, vol. 17, n° 12, 2009, p. 14.

1. Calculée en fonction de l'importance des opérations financières réalisées (banque, assurance, bourse).

2. Calculée à partir du nombre d'universités, de chercheurs, de publications scientifiques et de l'accès à Internet.

3. Calculé à partir des flux de marchandises et de passagers (ports, aéroports, hôtels).

4. Calculée en fonction de l'accès aux services de base (eau, santé, éducation, transport, etc.) et du respect des libertés fondamentales.

 

Les clés du sujet

Comprendre la consigne

La consigne invite à s'intéresser au processus de métropolisation, c'est-à-dire à l'émergence des villes globales qui sont les espaces les plus puissants de la planète.

Or, ces villes sont très différentes les unes des autres. Il s'agit d'observer les critères de leur hiérarchisation et tout particulièrement leur « poids démographique » et leur « influence économique et culturelle ».

Présenter le document

hge1_2000_00_12C_01

Organiser sa réponse

Tableau de 3 lignes, 2 colonnes ;Corps du tableau de 3 lignes ;Ligne 1 : I. Une forte concentration de la population; Sur quel continent se trouvent la majorité des métropoles les plus peuplées ?Quels processus démographiques peuvent expliquer cette croissance de la population ?Quelles en sont les conséquences spatiales ?; Ligne 2 : II. Une influence économique à l'échelle mondiale; La domination asiatique est-elle aussi importante dans le domaine financier et économique ?Pourquoi peut-on dire que les métropoles sont des hubs ?Qu'est ce qui peut expliquer le classement des centres d'affaires ?; Ligne 3 : III. Un soft power multiforme; Où sont situées les métropoles les plus influentes au niveau culturel ?Que révèlent les critères liés à la qualité de vie et au degré de démocratie sur la hiérarchisation des métropoles ?;

Les titres et les indications entre crochets ne doivent pas figurer sur la copie.

Introduction

[Contexte] Dans un contexte de mondialisation, le processus de métropolisation a fait émerger des villes dont l'influence rayonne à l'échelle de la planète : ce sont des villes globales. Elles sont au sommet de l'archipel métropolitain mondial mais leur puissance est diverse. [Problématique] Comment la métropolisation hiérarchise ces villes globales ? [Présentation du document et annonce du plan] Un article de la revue Sciences humaines s'appuie sur un classement des villes globales, élaboré par les bureaux d'études de l'entreprise américaine Mastercard, pour mettre en évidence l'hétérogénéité de la puissance de ces métropoles. Nous monterons que cette hiérarchisation repose sur un poids démographique [I] et une influence économique [II] et culturelle [III] différents.

I. Une forte concentration de la population

La métropolisation s'accompagne d'une augmentation de la population. Le document classe les dix villes les plus peuplées du monde. Ce sont toutes des mégapoles avec un record pour l'agglomération de Shanghai qui atteint 79 millions d'habitants. Huit de ces villes se situent en Asie, et aucune n'est en Europe ou en Afrique.

mot clé

Une mégapole est une ville comptant plus de 10 millions d'habitants.

Ce classement s'explique par une croissance démographique élevée, conséquence d'un fort accroissement naturel combiné en Asie à un solde migratoire positif dû à l'exode rural. Dans les vieux pays industrialisés, au contraire, l'accroissement naturel s'essouffle et le mouvement migratoire s'est parfois inversé du fait d'un exode urbain.

Le conseil de méthode

Il est important de bien expliciter les mécanismes démographiques de l'augmentation d'une population. Celle-ci est la conséquence de deux processus : l'accroissement naturel positif (taux de natalité plus élevé que le taux de mortalité) et le solde migratoire excédentaire (nombre d'immigrés plus élevé que le nombre d'émigrés). Dans le cas des villes, ce dernier est le résultat de l'exode rural/urbain.

La croissance démographique transforme les paysages urbains : elle engendre une densification de la population et du bâti et un étalement spatial.

[Transition] Les métropoles se caractérisent donc par un gonflement de leur population, surtout en Chine et en Asie de l'Est.

II. Une influence économique à l'échelle mondiale

Les métropoles concentrent les activités de service (banque, assurance, bourse), leur puissance se mesure à leur capacité à capter les flux financiers. Londres est la première puissance financière grâce à la City. Elle est suivie par d'autres villes occidentales : New York avec Wall Street, Francfort ou encore Chicago. Mais les métropoles asiatiques sont de plus en plus présentes : Séoul, Tokyo, Mumbai et Shanghai.

Les métropoles sont aussi de véritables hubs par lesquels passent hommes et marchandises. Centres d'affaires, leur influence est proportionnelle à leur capacité à capter et à diffuser les flux. La concurrence est forte entre les métropoles asiatiques (Hong Kong, Singapour, Shanghai), européennes (Londres, Paris, Amsterdam) et américaines (New York).

mot clé

Un hub est une zone qui se caractérise par une concentration d'infrastructures de transport (aéroport, gare, port, route) qui permettent de la connecter au monde.

Il faut remarquer la 5e place de Dubaï, métropole des Émirats arabes unis qui est devenue un véritable carrefour commercial entre l'Asie, l'Europe et l'Afrique.

[Transition] Les métropoles américaines et européennes concentrent les activités financières et économiques mais elles sont très concurrencées, et parfois dépassées, par les métropoles asiatiques.

III. Un soft power multiforme

Les métropoles se distinguent aussi par leur soft power. Elles fabriquent et diffusent de la connaissance, via leurs universités et leur maîtrise des réseaux internet. Huit des métropoles les plus puissantes dans ce domaine sont situées en Europe et aux États-Unis, aucune ne se trouve dans les pays émergents ou en Chine.

mot clé

Le soft power désigne la capacité d'influence et de persuasion d'un acteur.

Les critères de la qualité de vie et du respect des libertés fondamentales font apparaître de nouvelles métropoles comme Vancouver au Canada ou Düsseldorf en Allemagne. A contrario, le développement des métropoles des pays émergents s'est souvent effectué au détriment de leur environnement et de la démocratie. De fait, aucune métropole de Chine n'est présente dans ce classement ; cet État se révèle être à la fois un régime autoritaire et le plus pollueur du monde.

Le conseil de méthode

L'analyse des classements ne peut se faire qui si vous savez localiser les métropoles. Il faut connaître sur quel continent et dans quel pays elles se situent (par exemple, Vancouver ou Düsseldorf). L'utilisation d'un atlas est donc recommandée lors de l'apprentissage de vos leçons.

Conclusion

[Réponse à la problématique] Les processus de mondialisation et de métropolisation ont fait émerger des villes globales qui concentrent hommes, activités et fonctions. Ces métropoles sont très hiérarchisées, et leur classement diffère selon les critères. [Ouverture] La concurrence entre elles est forte, se manifestant par exemple à travers la construction de gratte-ciel de plus en plus hauts : la Kingdom Tower de Djeddah en Arabie Saoudite va ainsi détrôner la Burj Khalifa de Dubaï.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner