La participation au commerce international

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Mondialisation et intégration européenne
Type : Dissertation | Année : 2016 | Académie : Polynésie française


Polynésie française • Juin 2016

dissertation • 20 points

La participation au commerce international

La participation au commerce international est-elle toujours avantageuse ?

document 1 Croissance en volume des exportations mondiales de marchandises et du PIB mondial (1950-2013)

sesT_1606_13_00C_01

Source : OMC, 2014.

document 2 Spécialisation commerciale de quelques pays en 2013 : les cinq premiers avantages comparatifs par catégories de biens et services

Allemagne

France

Chine

Brésil

Nigeria

Avantages comparatifs

1

Auto­mobiles, cycles

Aéronautique et espace

Matériel de télécommunication

Minerais de fer

Pétrole brut

2

Machines pour l’industrie

Voyages (tourisme)

Matériel informatique

Produits agricoles comestibles autres que les céréales

Gaz naturel

3

Moteurs

Produits de toilette (parfums…)

Vêtements de bonneterie (chaussettes, lingerie…)

Sucre

Produits agricoles non comestibles

4

Instruments de mesure

Boissons

Cuirs

Viandes et poissons

Produits agricoles comestibles autres que les céréales

5

Quincaillerie

Produits pharmaceutiques

Articles manufacturés divers

Aliments pour animaux

Minerais non ferreux

Source : d’après Profils pays, CEPII 2015.

document 3 Le secteur du textile, de l’habillement, du cuir et de la chaussure en France

Production intérieure, importations et consommation des ménages (en milliards d’euros de 2005)

sesT_1606_13_00C_02

Source : d’après l’Insee, 2015.

document 4 Droits de douane1 appliqués par l’UE aux importations en 2013 (taux en % du prix des biens importés)

sesT_1606_13_00C_03

Source : d’après l’OMC, 2015.

1. Droits de douane : taxes prélevées sur les marchandises importées.

2. La colonne « vêtements » correspond à un type de produit non agricole.

Les clés du sujet

Entrer dans le sujet

Le commerce international recouvre les échanges de biens et de services entre agents économiques résidant dans des pays différents. Au sens large, on parle d’exportations et d’importations de biens et de services.

Dégager la problématique

Il s’agit de montrer que le commerce international présente des avantages, mais qu’il existe également des limites à ces avantages.

Exploiter les documents

Les données du graphique du document 1 mettent en relation la croissance annuelle moyenne en volume des exportations mondiales et la croissance annuelle moyenne du produit intérieur brut (PIB) mondial en volume au cours de la seconde moitié du xxe siècle et jusqu’en 2013. L’évolution durant ces décennies montre qu’une accélération de la croissance des exportations s’accompagne d’une accélération de la croissance économique mondiale. Mais cette corrélation n’est pas vérifiée pour la décennie 1990-2000, pendant laquelle la croissance mondiale s’accélère alors que la croissance des exportations diminue par rapport à la décennie précédente.

Le document 2 compare la spécialisation de différents pays. Parmi ceux-ci, on distingue des pays anciennement industrialisés (France et Allemagne) et des pays émergents (Chine, Brésil et Nigeria). Les premiers, mais aussi la Chine, sont plutôt spécialisés dans des produits manufacturés, et le Brésil et le Nigeria, dans l’extraction de matières premières.

Le document 3 caractérise l’évolution du secteur textile, habillement, cuir et chaussure en France entre 1980 et 2010. Au cours de cette période, la consommation des Français pour ce type de produits a tendance à augmenter. Pourtant, la production baisse régulièrement alors que les importations augmentent.

Le document 4 permet de comparer les droits de douane appliqués par l’Union européenne pour divers produits. On constate que les taux appliqués aux prix des biens importés sont plus élevés pour les produits agricoles que pour les autres produits, sauf pour les vêtements.

Définir le plan

Après avoir analysé les avantages du commerce international pour les économies nationales, vous étudierez les limites de ce commerce.