Annale corrigée Analyse de document(s)

La politique de cohésion territoriale de l'Union européenne

L'Union européenne dans la mondialisation

La politique de cohésion territoriale de l'Union européenne

analyse de document

1 heure

10 points

Intérêt du sujet • L'Union européenne n'est pas uniquement une structure administrative complexe et froide. Comment aide-t-elle les États membres à répondre aux enjeux environnementaux ?

 

D'après le document, montrez que la politique de cohésion territoriale de l'Union européenne tente de répondre aux défis environnementaux.

Document

Le réchauffement planétaire et le changement climatique […] sont appelés à avoir des conséquences fondamentales sur les économies et les sociétés de l'UE, en raison notamment de la fréquence accrue de phénomènes naturels extrêmes. Le développement des implantations humaines, des zones bâties et des activités industrielles intensifie la pression exercée sur l'environnement, laquelle se traduit notamment par une pollution atmosphérique, une détérioration de la qualité des masses d'eau. […]

Une part importante des ressources affectées à la politique de cohésion a toujours été investie dans les mesures visant à améliorer la qualité de l'environnement ou à relever les grands défis environnementaux. L'approche consiste à soutenir la transition vers une économie à faible émission de carbone. […]

La politique de cohésion investit massivement dans l'installation d'infrastructures destinées à améliorer la qualité de l'eau potable et à traiter les eaux usées, dans des systèmes de gestion et de recyclage des déchets, et dans des mesures visant à augmenter l'efficacité énergétique. Elle contribue également à développer une infrastructure « verte » sur tout le territoire de l'UE et à mettre en place un réseau de zones naturelles protégées dans le contexte du projet Natura 2000, tout en soutenant la transition vers des modes de transport plus écologiques – autant de démarches qui s'inscrivent dans son objectif de mettre l'ensemble de l'UE sur la voie d'un développement durable.

Un montant de 78 milliards d'euros environ est affecté au titre de la politique de cohésion durant la période 2014-2020 […]. Ce montant représente près du tiers des ressources du Feder et du Fonds de cohésion, les deux sources de financement les plus concernées par les questions environnementales. La coopération territoriale est un objectif essentiel de la politique de cohésion, qui met l'accent sur l'action conjointe et sur l'échange d'idées et d'expériences entre autorités nationales, régionales et locales de différents États membres de l'UE. Cette coopération contribue à lever les obstacles au développement causés par les frontières nationales, et encourage l'adoption de stratégies conjointes pour résoudre les problèmes communs.

Commission européenne, « Ma région, mon Europe, notre futur ». 7e rapport sur la cohésion économique, sociale et territoriale, 2017.

 

Les clés du sujet

Comprendre la consigne

La consigne met en avant un acteur (l'Union européenne), un outil d'action (la politique de cohésion territoriale) et des enjeux (les défis environnementaux).

Les politiques de cohésion territoriale visent un développement harmonieux sur l'ensemble de l'UE en réduisant les écarts économiques et sociaux et en favorisant les coopérations. La consigne met en évidence la dimension environnementale qui guide toutes les actions.

Présenter le document

hgeT_2100_00_17C_01

Organiser sa réponse

La structure du texte permet d'observer les différents thèmes : la 1re partie analyse les défis environnementaux et la 2de les objectifs et les actions.

Tableau de 3 lignes, 2 colonnes ;Corps du tableau de 3 lignes ;Ligne 1 : I. Des défis environnementaux cruciaux; Comment le réchauffement climatique touche-t-il les territoires de l'UE ?Quelles en sont les conséquences ?Quels types de pression anthropique subit l'environnement ?; Ligne 2 : II. Les objectifs de la politique de cohésion; Qu'est-ce qu'une économie décarbonée ?En quoi la politique de cohésion cherche-t-elle à développer la résilience des territoires ?; Ligne 3 : III. Des actions à toutes les échelles; Quelles institutions financent la politique de cohésion territoriale ?Quels aménagements sont effectués pour améliorer la qualité de l'environnement ?Comment l'Union protège-t-elle certains espaces naturels ?À quelles échelles s'exerce la stratégie de coopération ?;

Les titres et les indications entre crochets ne doivent pas figurer sur la copie.

Introduction

[Contexte] La mondialisation génère de fortes concurrences, une hiérarchisation et des inégalités de développement entre les territoires. C'est pourquoi, l'UE met en place, au nom de la solidarité et dans sa recherche d'unité, une politique de cohésion territoriale. [Problématique] Dans quelle mesure cette politique répond-elle aux défis environnementaux ? [Présentation du document et annonce du plan] Dans son 7e rapport sur la cohésion économique, sociale et territoriale, daté de 2017, la Commission européenne, organe exécutif de l'UE, présente ce qui a été réalisé et rappelle dans cet extrait les défis environnementaux auxquels l'UE doit faire face [I], les objectifs fixés dans ce domaine [II] et les actions menées à toutes les échelles [III].

I. Des défis environnementaux cruciaux

1. Le processus du dérèglement climatique

Le premier paragraphe soulève la gravité de la situation et légitime l'action européenne dans le domaine environnemental. Le réchauffement climatique est ainsi montré comme le problème principal car il générerait une « fréquence accrue de phénomènes naturels extrêmes » (l. 4).

Si ce processus n'est pas entièrement prouvé, les auteurs du rapport soulignent ses conséquences multiples et s'alignent sur les analyses des spécialistes climatiques du GIEC.

2. Les pressions anthropiques

Les pressions anthropiques sur l'environnement sont aussi soulignées (l. 7-8) : pollutions, détérioration des écosystèmes, diminution de la biodiversité, etc.

[Transition] Ce rapport montre l'activité humaine comme néfaste d'où la nécessité d'une action à l'échelle européenne pour aider les territoires à être plus résilients.

mot clé

La résilience est la capacité d'une société à résister, à s'adapter face à un risque ou à se reconstituer à la suite d'une catastrophe.

II. Les objectifs de la politique de cohésion

La politique de cohésion a comme objectifs d'« améliorer la qualité de l'environnement » et de « relever les grands défis environnementaux » (l. 10-12).

1. La transition économique

Elle aide les États membres de l'UE et les régions à effectuer leur transition écologique, c'est-à-dire à élaborer un nouveau modèle économique et social de développement durable qui renouvelle les manières de consommer, de produire, de travailler, de vivre ensemble.

Elle cherche un équilibre entre les activités humaines et la nature. Le texte insiste en particulier sur la protection de cette nature avec par exemple la mise en place de Natura 2000 (l. 20).

2. Vers une économie décarbonée

Elle promeut donc une économie décarbonée pour atténuer les effets dommageables du changement climatique.

mot clé

Une économie décarbonée s'appuie sur l'utilisation des sources d'énergie peu ou pas fossiles (pétrole, gaz) et sur des modes de production plus sobres.

Enfin, la coopération est au cœur de la politique de cohésion (l. 25-32), afin d'effacer les frontières et de relier les territoires, les acteurs politiques et ceux de l'aménagement.

[Transition] Le renforcement de la cohésion économique et sociale entre les territoires s'effectue dans le cadre du développement durable.

III. Des actions à toutes les échelles

1. Les fonds structurels de l'UE

La Commission européenne finance cette politique à l'aide de fonds structurels (l. 26) : le Fonds européen de développement régional (Feder), le Fonds social européen (FSE) et le Fonds de cohésion (FC).

Le budget affecté à la politique de cohésion est de 355 milliards d'euros pour la période 2014-2020, dont 78 milliards pour la dimension environnementale (l. 24), certes un tiers du budget du Feder et du FC mais moins de 22 % du budget total !

2. Les projets de développement

Plusieurs projets naissent de la coopération entre les autorités nationales, régionales et locales des États membres, et débouchent sur la construction d'infrastructures pour traiter les eaux usées et les déchets, afin de produire des bioénergies.

Des infrastructures vertes (l. 18) sont aussi déployées. Elles forment un réseau d'espaces verts, naturels (boisés, cours d'eau, habitats écologiques, etc.) ou aménagés (parcs, jardins, terres agricoles, etc.) qui soutiennent la vie d'espèces animales et végétales, la qualité de l'air et de l'eau, et contribuent à la santé humaine et la qualité de vie.

Conclusion

[Reprise de la démonstration] La politique de cohésion vise à réduire les écarts de développement des diverses régions et le retard des moins favorisées. Ce rapport montre qu'elle s'effectue dans le cadre d'un développement durable, où l'environnement est au cœur des préoccupations. [Ouverture] La pandémie de la Covid-19 rend encore plus nécessaires la coopération entre les États membres de l'UE et la prise en compte de la nature dans nos modes de vie afin que nos sociétés soient davantage résilientes.

Le conseil de méthode

La conclusion doit revenir sur les apports du document pour répondre au sujet. Elle finit sur une ouverture qui permet de prolonger la réflexion à une autre échelle, dans un autre contexte ou de l'inscrire dans l'actualité.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner