La présence de la France dans le monde

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ST2S | Thème(s) : La présence de la France dans le monde

Sujet de type Bac

A. Dégager l’apport d’un document : l’outre-mer et la puissance française

PB_9782216129331_T_ST2S_05_Hist_Geo_Tab_0

Pourquoi peut-on parler de la diversité de la France d’outre-mer ?

B. Dégager l’intérêt d’un texte

Entre son passé colonial et la menace qui pèse sur les otages retenus par Aqmi dans le Sahel, Paris dispose d’une faible marge de manœuvre politique et militaire… Sur le terrain diplomatique, l’Hexagone qui craint les accusations d’ingérence, ne peut pas se permettre d’imposer sa voix… [Paris suit] la voie de la « pax africana », autrement dit : « les problèmes en Afrique se règlent entre Africains ». La France doit soutenir les organisations africaines régionales dans le cadre des Nations Unies et leur fournir un soutien logistique si une intervention était ­décidée.

France 24, le 25 septembre 2012.

1. De quelle région du monde est-il question dans ce document ?

2. Pourquoi la position de la France est-elle difficile ?

3. Quelle est la position de la France dans cette question ?

4. Que faut-il conclure sur la « Françafrique » ?

Corrigé

A. Dégager l’apport d’un document

– des territoires dispersés dans tous les océans et à toutes les latitudes ;

– à des distances différentes de la métropole ;

– de superficies variées ;

– diversement occupés par les hommes : de la région vide (Clipperton) à la région aux densités (nombre d’habitants/km2) 4 fois supérieures (Mayotte) à la densité métropolitaine française ;

– avec des zones économiques exclusives (ZEE) parfois importantes. Or, ces ZEE contiennent des ressources qui peuvent être exploitées : ressources halieutiques (pêche), nodules polymétalliques ; éventuellement hydrocarbures.

B. Dégager l’intérêt d’un texte

1. Il s’agit du Mali, ancienne colonie française, située en Afrique sahélienne et devenue indépendante en 1960. Le pays est menacé, depuis le coup d’État de mars 2012, par la montée d’un islamisme radical dans le nord du pays et par la rébellion des touaregs qui proclament l’indépendance de l’Azawad, partie septentrionale du pays. Le Mali est un des espaces de la francophonie.

2. La France entretient des relations politiques étroites avec le Mali, conséquence de la colonisation. Elle entretient également des relations économiques (échanges de marchandises, investissements) et d’assistance (aide alimentaire en particulier). Par ailleurs, la France craint pour la vie de ses otages et ne veut pas être accusée d’ingérence dans les affaires intérieures du pays.

3. D’après ce texte, la France ne souhaite pas intervenir au Mali, mais elle veut laisser le pays trouver une solution à la crise dans le cadre de la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) sous couvert de l’ONU. Le soutien logistique que pourrait consentir la France consisterait en envoi d’avions, hélicoptères, mais en aucun cas de troupes au sol. En fait, le 1er janvier 2013, à la demande du gouvernement malien, la France a décidé d’envoyer hommes et matériel au Mali (opération Serval).

4. La position exprimée dans ce texte traduit un recul de la « Françafrique », du moins sur le plan militaire, et l’application du principe « l’Afrique aux Africains ».