La programmation d’une serre

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 3e | Thème(s) : L’informatique et la programmation
Type : Exercice | Année : 2018 | Académie : Inédit

 

48

Sujet inédit

technologie • 25 points

La programmation d’une serre

La culture sous serre est une technique permettant d’échapper aux conditions climatiques parfois peu propices et de produire des fruits et légumes toute l’année.

L’étude suivante porte sur l’arrosage et l’apport d’engrais qui est dosé afin de gérer au mieux la culture hydroponique.

Document 1 Principe de fonctionnement

Le dosage d’engrais et d’apport en eau est réalisé par l’installation d’un goutteur et d’un capteur d’humidité à proximité immédiate de la plante. L’humidité du substrat est contrôlée par le boîtier programmable. Si elle est inférieure à une valeur donnée, le boîtier donnera l’ordre à une carte électronique de puissance de mettre en route la pompe. Le goutteur transmettra alors de l’engrais et de l’eau à la plante.

Document 2 Schématisation du système d’arrosage automatique

Sci3_1600_00_08C_02

1. À l’aide des documents 1 et 2, compléter la chaîne d’information et la chaîne d’énergie du système d’arrosage automatique.

Sci3_1600_00_08C_03

▶ 2. Compléter l’organigramme de programmation du système d’arrosage automatique.

Sci3_1600_00_08C_04

▶ 3. Pourquoi le programme n’a-t-il pas de fin ?

Les clés du sujet

Comprendre les documents

Le document 1 explique le principe de fonctionnement de l’arrosage automatique, identifie l’objectif attendu du système et les différentes étapes permettant d’atteindre cet objectif.

Le document 2 précise les circulations d’information et d’énergie électrique du système, il sera utile pour analyser leurs cheminements.

Répondre aux questions

 1. Sur le document 2, il faut distinguer les éléments de la chaîne d’infor­mation de ceux de la chaîne d’énergie. Ensuite, il sera plus facile de suivre le cheminement de l’information (qui commence par un capteur, un détecteur ou un codeur) et celui de l’énergie.

 2. Le document 1 précise ce qui est attendu du système : l’arrosage du substrat. Les cases en forme de parallélogramme sont des actions. Elles peuvent donc servir à mettre en route l’actionneur du système (ici la pompe).

Corrigé

Corrigé

▶ 1.

Sci3_1600_00_08C_05

▶ 2.

Sci3_1600_00_08C_06

▶ 3. Le programme n’a pas de fin parce que la plante a toujours besoin d’eau et d’engrais. On ne peut pas arrêter d’alimenter la plante.