La synapse neuro-neuronique

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : La communication nerveuse
Type : Pratique du raisonnement scientifique 1 | Année : 2012 | Académie : Inédit
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
La synapse neuro-neuronique

La communication nerveuse

Corrigé

34

Corps humain, santé

svtT_1200_00_27C

Sujet inédit

Pratique du raisonnement scientifique

Exercice 1 • 3 points

> Indiquez, en justifiant votre réponse, quelle proposition est exacte.

Document

Synapse au niveau d’une corne antérieure
de la moelle épinière

Photo prise au microscope électronique (G = × 10 000).


En observant le document, on peut en déduire que le message peut passer :

a) de 1 vers 2 car le neurotransmetteur est présent dans le neurone 2.

b) de 2 vers 1 quand on stimule le neurone 2.

c) de 1 vers 2 car le neurotransmetteur est présent dans le neurone 1.

d) de 2 vers 1 car le neurotransmetteur est présent dans le neurone 1.

Comprendre le sujet

  • Tout repose sur le fonctionnement polarisé de la synapse neuro-neuronique et sur les critères permettant de reconnaître cette polarité, en particulier la localisation des vésicules synaptiques.
  • Bien repérer les régions pré- et post-synaptiques séparées par la fente (espace) synaptique.

Mobiliser ses connaissances

  • Le réflexe myotatique est un réflexe monosynaptique.
  • La notion de synapse chimique : bouton synaptique, neuromédiateur, acétylcholine, exocytose, fente synaptique, récepteur post-synaptique.
Corrigé

a)Faux. L’élément 2 n’a pas de vésicules synaptiques et donc de neuro­transmetteur.

b)Faux. Quand on stimule artificiellement le neurone 2, on peut faire apparaître un PA dans le neurone 2, mais comme il n’y a pas de neurotransmetteur, le neurone 1 n’est pas stimulé.

c)Vrai. On voit, dans le neurone 1, des vésicules caractéristiques de la terminaison pré-synaptique et contenant le neurotransmetteur.

d)Faux. Ce qui importe est que l’extrémité de l’axone pré-synaptique possède des vésicules contenant le neuromédiateur pour que la synapse fonctionne ; or ce n’est pas le cas du neurone 2.