La technique ne sert-elle qu’à nous rendre maîtres de la nature ?

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Le travail et la technique
Type : Dissertation | Année : 2016 | Académie : Antilles, Guyane

18

phiT_1606_04_01C

Antilles, Guyane • Juin 2016

dissertation • Série S

La technique ne sert-elle qu’à nous rendre maîtres de la nature ?

Les clés du sujet

Définir les termes du sujet

La technique

Par technique, on entend un savoir-faire acquis par expérience. L’homme est un faiseur d’outils et de machines au moyen desquels il transforme le réel et l’aménage selon ses objectifs. La technique permet de produire des objets utiles. La technique est évolutive, nous parlons même d’inventions qui ont révolutionné notre mode de vie.

Ne sert-elle qu’à

À partir de ce verbe construit avec la forme restrictive ne… que, on pourrait reformuler ainsi la question : quel est l’intérêt de la technique, si ce n’est de nous rendre maîtres de la nature ?

Nous rendre maîtres

L’idée de maîtrise suppose l’exercice d’un pouvoir. Le maître impose sa volonté, il ordonne que ses souhaits soient accomplis sans les réaliser par lui-même. La maîtrise peut ainsi s’accompagner d’une contrainte si le sujet chargé d’exécuter les ordres n’y est pas disposé.

De la nature

La nature désigne ce qui n’est pas l’œuvre de l’homme. Est naturel ce qui a en soi son principe de croissance et de reproduction alors qu’un être artificiel est un montage d’éléments dû à l’habileté d’un fabricant. Cette distinction permet de dire que la technique appartient au monde de la culture.

Dégager la problématique et construire un plan

La problématique

La problématique est liée à l’ambiguïté du pouvoir technique. La technique est née dans la relation de l’homme à la nature. C’est une forme d’intelligence tournée vers la production d’artifices indispensables à notre survie. Cependant, cette fonction induit aussi des relations de domination entre les hommes et les civilisations. La technique n’est pas qu’une affaire de techniciens, elle est porteuse d’une vision du monde. Il est nécessaire de s’intéresser également à ses fins.

Le plan

On commencera par définir la notion, puis on mettra en évidence en quel sens les artifices techniques sont nécessaires à la qualité de vie de l’homme. Enfin, on fera ressortir l’ambiguïté de ce pouvoir et donc la pluralité de ses fins. On conclura par la nécessité d’une limitation juridique et politique qui est elle-même problématique.

Éviter les erreurs

Il ne faut pas multiplier les exemples en pensant que ce procédé tiendra lieu d’analyse. Les sujets sur la technique favorisent ce genre d’erreur.