Le Brésil, rôle mondial 
et dynamiques territoriales

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES - Tle L | Thème(s) : L'Amérique : puissance du Nord, affirmation du Sud
Type : Etude critique de document(s) | Année : 2012 | Académie : Inédit
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
Le Brésil, rôle mondial
et dynamiques territoriales

L’Amérique : puissance du Nord, affirmation du Sud

Corrigé

41

Géographie

hgeT_1200_00_37C

Sujet inédit

étude critique de documents

>À partir de l’étude critique des documents proposés, vous vous interrogerez sur la part des dynamiques territoriales brésiliennes dans l’affirmation du Brésil à l’échelle mondiale.

Document 1

Le Brésil en passe de devenir
la sixième économie mondiale

D’après les projections du Fonds monétaire international (FMI) […], le Brésil deviendrait, en 2011, la sixième économie du monde, devançant le Royaume-Uni. […] Déjà, en 2010, le Brésil avait gagné une place au classement des économies mondiales en dépassant l’Italie.

Après 4 % de croissance annuelle moyenne depuis 2003 et malgré une révision à la baisse […] des prévisions pour cette année, le Brésil semble récupérer les fruits de la mutation éclair de son économie. […] La croissance est tirée par un secteur industriel en plein essor et soutenu par une politique volontariste, suivi par l’agriculture, le commerce et les services. L’emploi est en hausse, le chômage inférieur aux taux de la plupart des pays développés et la consommation des ménages, dans ce pays de près de 200 millions d’habitants, n’en finit pas de progresser pour la septième année consécutive. Le cocktail de politiques sociales et de hausse des salaires a permis à plus de 30 millions de Brésiliens de quitter la pauvreté. Ils sont venus grossir la classe moyenne, qui rassemble aujourd’hui près de 100 millions de personnes, et concentre la moitié du revenu national. […]

De fait, le pays attire de plus en plus de capitaux et d’investissements étrangers, et les entreprises brésiliennes se lancent désormais dans les acquisitions au-delà des frontières. Les récentes découvertes d’immenses gisements de pétrole et de gaz dans ses eaux très profondes de l’Atlantique […] suscitent d’ores et déjà la convoitise des principaux acteurs mondiaux du secteur.

[…] Le Brésil pourrait, dès 2014 […] dépasser la France. […] Le pays pourrait aussi doubler l’Allemagne en 2020. On est loin des prévisions de la banque américaine Goldman Sachs qui avait, en 2003, estimé que le Brésil dépasserait la France et le Royaume-Uni à partir de… 2035.

Nicolas Bourcier, Le Monde, 2 novembre 2011.

Document 2

De très abondantes ressources naturelles


Source : « Le Brésil, un géant qui s’impose »,
Le Monde, hors-série, sept-oct. 2010.

  • Le sujet invite à évaluer le rôle des dynamiques territoriales dans les performances du Brésil à l’échelle mondiale : la réponse doit être nuancée.
  • Il ne faut ni commenter un document puis l’autre, ni traiter le rôle mondial du Brésil puis les dynamiques territoriales, mais utiliser le tout ensemble pour construire une réflexion qui s’appuie sur les deux documents.
  • Pour construire le plan, il faut identifier les thèmes communs aux documents (éventuellement les nuances), voir en quoi ils répondent à la problématique. À partir de là et de vos connaissances, organisez vos idées afin de souligner les processus spatiaux à l’œuvre.
Corrigé

L’étude critique de deux documents

1 Il faut répondre au sujet, c’est-à-dire étudier un phénomène et les processus qui lui sont associés à partir des documents proposés et de vos connaissances. L’important est d’identifier en quoi les documents se complètent ou se nuancent.

2 Pour cela, analysez rapidement chaque document : fiabilité de la source, nature et date de l’information, tendances générales, spécificités. Puis confrontez ces 2 analyses afin de déterminer ce qu’elles apportent l’une par rapport à l’autre. Identifiez les manques et limites éventuels des documents (à l’aide de vos connaissances).

3 À partir de là, construisez un plan autour des idées principales dégagées.

Ce corrigé est proposé sous forme de plan détaillé.

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie.

Introduction

Le Brésil s’affirme comme une puissance importante à l’échelle mondiale. Parallèlement, la mise en valeur de son territoire évolue. Nous étudierons, en nous appuyant sur un article du Monde et une carte extraite d’un dossier spécial consacré au Brésil, les liens entre ce rôle mondial et les dynamiques territoriales. Le Brésil est certes une grande puissance dotée d’importants atouts, mais certaines faiblesses demeurent.

I. Le Brésil, une grande puissance
dotée d’importants atouts

La force de l’économie

  • Le document 1 montre que le Brésil est en passe de devenir une des plus importantes économies du monde : d’après les estimations, son PIB serait plus important que celui du Royaume-Uni dès 2011, ce qui conforte pleinement son appartenance au groupe que la société Goldman Sachs a appelé les BRICS pour rendre compte de l’évolution de ces 5 pays dont le poids économique ne cesse de se renforcer.
  • Son économie connaît une forte croissance (« 4 % [en] moyenne depuis 2003 ») que la crise des dernières années semble épargner. Ses entreprises investissent tant au Brésil qu’à l’étranger : ainsi, en juin 2010, l’entreprise de conditionnement de viande Marfrig a acheté Keystone Foods pour 1,25 milliard de $ US, ce qui en fait un des principaux fournisseurs des chaînes de restauration rapide telles que McDonald’s ou Subway aux États-Unis. Parallèlement, le Brésil, qui est déjà un des premiers exportateurs agricoles mondiaux, diversifie ses exportations vers des produits industriels et des biens culturels, comme les séries télévisées.
  • Au sein du pays, le niveau de vie de la population progresse, permettant l’émergence d’une classe moyenne qui représente près de la moitié de la population (« près de 100 millions de personnes »). Si une part encore importante de la population vit dans la pauvreté, ce dont témoignent les favelas, le marché intérieur brésilien constitue un débouché important. Cette croissance repose largement sur les ressources du pays et les dynamiques territoriales à l’œuvre.

Une exploitation intense des ressources

  • Le Brésil est le cinquième pays le plus vaste du monde (8,5 millions de km2). Il dispose d’importantesressources non renouvelables (document 2), minerais ou hydrocarbures, dont les cours ont fortement augmenté sur les marchés mondiaux.
  • Parallèlement, les surfaces agricoles sont vastes et permettent des cultures variées, qu’il s’agisse du café, des agrumes ou du soja. Le Brésil se distingue par sa production d’éthanol à partir de la canne à sucre. Il dispose du premier massif forestier avec l’Amazonie. Ces exploitations sont organisées à partir des grandes métropoles littorales, à l’image de São Paulo ou de Rio de Janeiro. La progression se fait par le biais de fronts pionniers. La carte met en évidence à la fois l’importance des ressources et celle du potentiel qu’il reste encore à exploiter, notamment en Amazonie. Le Brésil n’est pas encore une puissance mondiale de premier plan, mais a tous les atouts pour le devenir.

II. Des faiblesses qui demeurent

Un rôle politique à consolider

  • Le rôle mondial du Brésil est à nuancer. Certes, il fait largement entendre sa voix au sein des instances économiques, notamment l’OMC, mais il agit en coopération avec d’autres pays tels que la Chine ou l’Inde. Mais surtout, il peine à jouer un important rôle politique, ce que le document 1 passe sous silence.
  • Il exerce une forte influence régionale, notamment à travers le Mercosur. Il est également pratiquement le seul pays, en Amérique latine, à pouvoir exercer un contre-pouvoir aux États-Unis. Cependant, même si le président Lula a multiplié les voyages à l’étranger et les ouvertures de représentations diplomatiques, le Brésil n’arrive pas à obtenir un siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU. De plus, le Brésil doit encore relever de nombreux défis internes.

La permanence de fortes inégalités

  • Si le document 1 témoigne d’une croissance d’ensemble de l’économie et d’une amélioration des conditions de vie de la population, la carte souligne les déséquilibres d’une mise en valeur qui s’effectue à partir du littoral. Les conséquences de l’extension des fronts pionniers, notamment la déforestation de l’Amazonie, ne sont pas évoquées.
  • Dans le même temps, le Brésil dispose encore d’une importante marge de développement. Pour l’instant, les inégalités territoriales de la mise en valeur sont grandes : les choix graphiques de la carte soulignent le contraste de développement entre le Sud et le Sudeste et le reste du pays. Les progrès d’ensemble ne doivent pas conduire à négliger les inégalités au sein des métropoles géantes que sont São Paulo et Rio, ou celles entre le Sud et le Sudeste d’une part et le reste du pays d’autre part. Elles suscitent pourtant d’importants courants migratoires et, parfois, des mouvements de violence. Enfin, il faut former cette population jeune et en forte croissance.

Conclusion

Les positions du Brésil s’affirment à l’échelle mondiale, ce dont témoigne l’organisation de la coupe du monde de football en 2014 et des Jeux olympiques en 2016. Son affirmation repose sur des dynamiques territoriales qui évoluent fortement et la confortent, même s’il reste plusieurs défis à relever.