Le déterminisme du sexe chez les oiseaux

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Génétique et évolution
Type : Restitution des connaissances | Année : 2016 | Académie : Inédit


QCM no 5 • FESIC 2016

Génétique et évolution

Le caryotype est caractéristique d’une espèce.

Le caryotype du poulet comporte 78 chromosomes (2n = 78) répartis en 9 paires de macrochromosomes (dont les gonosomes ZZ ou ZW), comparables en taille à des chromosomes de mammifères, et en 30 paires de microchromosomes quasiment indiscernables les uns des autres.

DOCUMENT

Caryotype de la poule

Caryotype du coq

svtT_1605_00_01C_01

svtT_1605_00_01C_02

Des aviculteurs qui désiraient connaître au plus tôt le sexe des poussins qui ne présentent pas d’organes sexuels externes, se sont aperçus que le plus simple était de croiser un coq noir avec une poule barrée (plumage noir strié de blanc). Quels que soient les individus possédant ces phénotypes, ils obtenaient des coqs barrés et des poules noires. Mais le croisement d’un coq barré avec une poule noire ne produisait que des individus à plumage barré, quel que soit leur sexe.

Répondez par vrai ou faux.

a) Les chromosomes sexuels constituent la 2e paire de chromosomes.

b) Les poules sont hétérogamiques et possèdent des chromosomes sexuels W et Z.

c) Si on s’intéresse aux chromosomes sexuels, le coq ne produit qu’une seule catégorie de gamètes, contrairement à l’homme.

d) Le gène responsable du caractère plumage noir uni /plumage noir strié est porté par le chromosome Z.

Corrigé

Corrigé

a) Faux. Chez le coq comme chez la poule, les deux chromosomes de la deuxième paire sont identiques morphologiquement. Cela exclut que ces chromosomes soient des chromosomes sexuels. En revanche, on voit que les deux chromosomes de la cinquième paire chez la poule sont de taille nettement différente alors qu’ils sont identiques chez le coq (et identiques au plus grand chromosome 5 de la poule). Cela indique que les deux chromosomes de la cinquième paire sont les chromosomes sexuels.

b) Vrai. Les poules possèdent deux chromosomes sexuels différents dénommés W et Z. Elles produisent donc deux types d’ovules en ce qui concerne les chromosomes sexuels, les uns porteurs du chromosome Z, les autres du chromosome W. Cela justifie l’utilisation du terme « hétérogamétique ».

c) Vrai. Le coq possède deux chromosomes sexuels identiques et ne produit donc qu’une seule catégorie de gamètes en ce qui concerne les chromosomes sexuels, alors que l’homme en produit deux types, les uns porteurs du chromosome X, les autres du chromosome Y.

d) Vrai. Le résultat du croisement dépend du sens du croisement, et le premier croisement montre que le phénotype de la descendance est lié au sexe. C’est un cas d’hérédité liée au sexe, ce qui signifie que le gène en cause est porté par un des chromosomes sexuels.

Le deuxième croisement indique que l’allèle « barré » du gène en cause est dominant, et l’allèle noir récessif, et que le coq transmet l’allèle « barré » aussi bien à ses descendants femelles que mâles. En revanche, le premier croisement montre que la poule de phénotype « barré » ne transmet l’allèle « barré » qu’à ses descendants mâles. On peut en conclure que le gène responsable de la couleur du pelage est situé sur le chromosome sexuel Z et absent du chromosome sexuel W. Une poule noire a le génotype Zn//W et un coq noir le génotype Zn//Zn.