Annale corrigée Mobiliser des compétences de l'enseignement moral et civique

Le harcèlement en milieu scolaire, sur Internet

Polynésie française • Juillet 2019

Le harcèlement en milieu scolaire, sur Internet

enseignement moral et civique

25 min

10 points

Intérêt du sujet • Les réseaux sociaux sont faits pour rapprocher les personnes, pas pour les discriminer ou les blesser. Les plus jeunes peuvent aider à lutter contre le harcèlement.

 

document 1Prix « Non au harcèlement » 2018, catégorie meilleure affiche

L'affiche « Les maux d'ados » a été réalisée par des élèves du collège Jean Moulin à Sannois (académie de Versailles).

Doc. Collège Jean Moulin-Sannois- prix « Non au harcèlement », 2018.

hge3_1907_13_00C_01

document 2Loi sur le harcèlement et le cyberharcèlement (extrait)

Article 222-33-2-2 du Code pénal

Le fait de harceler une personne par des propos ou comportements répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de vie se traduisant par une altération de sa santé physique ou mentale est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende lorsque ces faits ont causé une incapacité totale de travail inférieure ou égale à huit jours ou n'ont entraîné aucune incapacité de travail. […]

Les faits mentionnés au premier et au quatrième alinéas sont punis de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 € d'amende : […]

2° Lorsqu'ils ont été commis sur un mineur de quinze ans ; […]

4° Lorsqu'ils ont été commis par l'utilisation d'un service de communication au public en ligne ou par le biais d'un support numérique ou électronique ; […]

www.legifrance.gouv.fr.

1. Choisissez et recopiez sur votre copie la bonne réponse.

Le harcèlement est :

a) Une inégalité de traitement fondée sur un critère prohibé par la loi comme l'origine, le sexe, l'âge… ou dans un domaine visé par la loi comme l'emploi, le logement…

b) Une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Cette violence se retrouve aussi au sein de l'école. Elle est le fait d'un ou de plusieurs élèves à l'encontre d'une victime qui ne peut se défendre.

c) Un acte par lequel une personne oblige une autre personne à lui remettre d'elle-même un objet ou une somme d'argent lui appartenant, sous la menace d'opérer à son égard si elle ne s'exécute pas des actes violents.

2. Êtes-vous libre de dire ou de publier tout ce que vous voulez sur les réseaux sociaux ? Justifiez votre réponse.

3. Expliquez la phrase de l'affiche « Les mots peuvent blesser autant que les coups ».

4. Chaque jour, votre meilleur ami se moque et insulte un élève de votre classe lorsqu'il est au collège. Il vous envoie avec son téléphone portable une publication dans laquelle il se moque de cet élève. Vous décidez de lui répondre de manière responsable dans un message d'environ dix lignes en vous engageant contre le harcèlement.

 

Les clés du sujet

Comprendre les documents

hge3_1907_13_00C_02

hge3_1907_13_00C_03

Répondre aux questions

1. Pour renforcer ta réponse, tu peux citer un extrait de la loi qui correspond à la formule que tu choisis.

2. Tu peux utiliser des exemples que tu connais pour expliquer ta réponse. Tu peux aussi citer un extrait de la loi qui te paraît pertinent.

3. Pour bien répondre, pense à une situation où les paroles d'une autre personne t'ont fait du mal.

1. La bonne réponse est la deuxième proposition : le harcèlement est « une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Cette violence se retrouve aussi au sein de l'école. Elle est le fait d'un ou de plusieurs élèves à l'encontre d'une victime qui ne peut se défendre. » « L'altération de la santé physique et mentale » définie par la loi (doc. 1) est bien une « violence physique ou psychologique ».

2. Je ne suis pas libre de publier ce que je veux sur les réseaux sociaux. En effet, je ne peux pas diffuser des informations ou des photos qui nuiraient à autrui, lui feraient subir des souffrances. Je n'ai pas le droit de « dégrader les conditions de vie » d'une autre personne en la harcelant.

3. « Les mots peuvent blesser autant que les coups » est une expression qui signifie qu'insulter autrui, se moquer de son image, d'un handicap ou d'une faiblesse provoquent des souffrances aussi douloureuses qu'un coup de pied ou de poing. Les mots peuvent effrayer, vexer, humilier ; ils peuvent provoquer une gêne ou une honte qui rendent plus malheureux que la douleur physique.

4. A m'envoie des photos de B, une fille timide de la classe dont il se moque.

conseil

N'hésite pas à écrire des formules de politesse pour introduire et conclure ton message. Tu montres ainsi que tu respectes bien la mise en situation.

Cher A,

J'ai bien reçu les photos de B mais elles ne m'ont pas fait rire. Les diffuser est cruel autant qu'injuste. Personne ne mérite qu'on se moque de son physique ou de sa façon d'être parce qu'elle est différente. Imagine que toute la classe fasse la même chose à tes dépens !

Non seulement je désapprouve ton attitude, mais j'ai décidé avec C et D de créer un atelier d'information contre le harcèlement. La documentaliste du CDI nous a déjà proposé son aide pour réunir de la documentation dans la presse et des exemples de drames provoqués par les moqueries répétées contre une personne fragile comme B.

Avec le professeur de technologie, nous allons aussi fabriquer un petit film pour illustrer le problème. Je sais que tu aimes ce genre d'activités et je te propose de rejoindre notre équipe. Tu as beaucoup de bonnes idées et ce serait bien de les mettre au service de la lutte contre le harcèlement. Ta participation ne serait pas seulement un moyen de te faire pardonner ; elle serait un bel exemple à donner à tous.

Nous comptons sur toi. Tu sais où nous retrouver.

À très bientôt.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner