Le Japon et la Chine : concurrence et interdépendance

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : L'Asie du Sud et de l'Est : les enjeux de la croissance
Type : Analyse de document(s) | Année : 2018 | Académie : Asie


Asie • Juin 2018

analyse de documents

Le Japon et la Chine : concurrence et interdépendance

À partir de l’analyse de ces documents, montrez les relations de concurrence et d’interdépendance de la Chine et du Japon.

DOCUMENT 1 Le conflit entre la Chine et le Japon en mer de Chine orientale

hgeT_1806_05_00C_01

D’après www.diploweb.com.

DOCUMENT 2 Les 5 premiers partenaires commerciaux de la Chine et du Japon en 2000 et en 2016

Exportations de la Chine (en milliards de dollars)

2000 (total : 249,2)

2016 (total : 2 097,6)

États-Unis

52,2

États-Unis

385,7

Japon

41,7

Japon

129,3

Corée du Sud

11,3

Corée du Sud

93,7

Allemagne

9,3

Allemagne

65,2

Pays-Bas

6,7

Pays-Bas

57,4

Exportations du Japon (en milliards de dollars)

2000 (total : 479,3)

2016 (total : 644,9)

États-Unis

142,5

États-Unis

130,6

Taïwan

35,9

Chine

113,8

Corée du Sud

30,7

Corée du Sud

46,2

Chine

30,4

Taïwan

38,4 (en 2014)

Singapour

20,8

Thaïlande

27,4

Banque mondiale, wits.worldbank.org, consulté le 8 janvier 2018.

Les clés du sujet

Lire la consigne

La consigne porte sur les relations entre les deux puissances régionales et mondiales que sont la Chine et le Japon. Elle en souligne deux types : la concurrence, entendue ici comme la rivalité ; l’interdépendance, qui suppose un partenariat.

Bien évidemment, vous ne prendrez pas en compte ces puissances isolément mais en veillant à établir leurs rapports.

Observer les documents

Le document 1 est une carte qui présente, à l’échelle régionale (celle de l’Asie orientale), les relations conflictuelles entre la Chine et le Japon dans les domaines économiques et géopolitiques.

Le document 2 est un ensemble de deux tableaux statistiques montrant l’évolution, entre 2000 et 2016, de la part des différents partenaires commerciaux des deux pays, à l’échelle mondiale.

Définir les axes de l’analyse

Les axes de l’analyse sont indiqués par le libellé de la consigne : dans un premier temps, vous mettrez en évidence les relations de concurrence entre la Chine et le Japon pour le leadership régional ; dans un second temps, vous montrerez que celles-ci n’empêchent pas une forte interdépendance entre ces puissances.

Vous veillerez à utiliser les deux documents dans chacune des parties.