Le Japon, une puissance mondiale ?

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : L'épreuve orale
Type : Sujet d'oral | Année : 2014 | Académie : Inédit
 
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
Le Japon, une puissance mondiale ?
 
 

Oral • Géographie

hgeT_1400_00_35C

ORAL

51

CORRIGE

 

Sujet d’oral no 8

sans document

préparation

Entrer dans le sujet

  • Ce sujet porte sur une partie de la question du programme intitulée Japon-Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales.
  • Même si vous pouvez faire quelques comparaisons avec la Chine, il est centré sur le Japon : vous devez montrer en quoi cet État est une puissance mondiale, c’est-à-dire exerce son influence à l’échelle planétaire. L’échelle régionale n’a pas ici à être prise en compte.
  • La formulation interrogative du libellé suppose une réponse nuancée.

Mobiliser ses connaissances

  • Pour traiter convenablement ce sujet relativement restreint, vous devez mobiliser des connaissances précises sur les différents domaines dans lesquels le Japon exerce une influence mondiale. En effet, le Japon est une puissance multiforme : 3e puissance économique mondiale, puissance financière majeure (ex. : bourse de Tokyo), il est également une puissance culturelle (modèle du Cool Japan) ; cependant, le Japon est une puissance géopolitique encore secondaire (rôle mineur à l’ONU), même s’il se sert de l’aide publique au développement comme moyen d’influence.
  • Pour chacun de ces domaines, vous vous appuierez sur des données précises (chiffres, noms d’entreprises, noms de lieux) pour étayer et illustrer votre propos.

Organiser l’exposé

  • Un plan thématique est le plus adapté pour traiter ce type de sujet (un plan dialectique risque d’être trop déséquilibré).
  • Vous distinguerez ainsi les différents domaines dans lesquelles le Japon exerce une influence à l’échelle planétaire.

présentation

Introduction

Après deux décennies de stagnation économique (1990-2010) et la catastrophe de Fukushima (2011), le Japon, dirigé par le Premier ministre Shinzo Abe depuis 2013, retrouve peu à peu le chemin de la croissance économique (+ 1,2 % en 2013). Ce « réveil » nous rappelle qu’il a encore de nombreuses ressources pour rester une grande puissance économique. Pour autant, le Japon est-il une puissance mondiale complète ? Pour répondre à cette question, nous aborderons successivement les domaines économique, géopolitique et culturel.

I. Une grande puissance économique

1. La 3e puissance économique mondiale

  • Le Japon, derrière les États-Unis et la Chine, a le 3e PIB (produit intérieur brut) mondial. C’est une grande puissance industrielle grâce à ses industries de haute technologie (robotique, informatique, hi-fi). Elle s’appuie sur de gros efforts de recherche-développement (ex. : activités de la technopole de ­Tsukuba).
  • Le Japon est également une grande puissance commerciale (4e rang mondial pour l’exportation de marchandises, soit 5 % de leur valeur totale). Ses entreprises (ex. : Sony, Panasonic, Toyota, Nissan, Mitsubishi) sont largement tournées vers le marché mondial.

2. Une grande puissance financière

  • La bourse de Tokyo fait partie des principales places financières mondiales, pour la capitalisation et les transactions financières. L’indice Nikkei est un indice de référence pour les investisseurs mondiaux.
  • Le Japon est le deuxième créancier des États-Unis, juste derrière la Chine. Il détient un stock considérable de bons du Trésor américain, c’est-à-dire une partie de la dette des États-Unis.
  • Les banques et fonds d’investissements japonais investissent dans le monde entier (Asie orientale, Europe occidentale, États-Unis).

3. Les faiblesses économiques du Japon

  • Pauvre en ressources naturelles, le Japon importe massivement produits énergétiques (hydrocarbures), matières premières (métaux) et produits agricoles ; cela pèse sur sa balance commerciale et le rend dépendant vis-à-vis de ses fournisseurs.
  • Malgré son haut niveau de vie, le marché de consommation intérieur est limité par le vieillissement de la population, lié à la diminution de la natalité et à l’allongement de l’espérance de vie (82,5 ans).
  • Le territoire japonais est particulièrement vulnérable : archipel densément peuplé, il est exposé à de nombreux risques naturels (séismes, typhons, tsunamis, éruptions volcaniques). La catastrophe de Fukushima (2011) a mis en évidence sa vulnérabilité et sa dépendance vis-à-vis du nucléaire.

II. Un « nain géopolitique »

1. De nombreuses faiblesses

  • Contrairement à son rival chinois, le Japon n’a pas de siège de membre permanentau Conseil de sécurité de l’ONU. Il ne pèse que faiblement sur les décisions de la communauté internationale.
  • Sa Constitution lui interdit des interventions militaires à l’extérieur et limite l’usage de la force à la défense de son territoire (Forces d’autodéfense). Il reste sousprotection militaire américaine (bases militaires sur le territoire japonais) ; son budget militaire reste modeste (6e rang mondial) ; il ne fait pas partie des puissances nucléaires.

2. Des atouts

  • Le Japon utilise sa puissance financière comme un moyen d’influence géopolitique. Ainsi, l’aide publique au développement lui permet de s’affirmer en Asie (ex. : Vietnam, Inde) et en Afrique (ex. : Soudan, Tanzanie) face au rival chinois.
  • Le Japon participe activement aux différentes missions de l’ONUpour le maintien de la paix dans le monde (ex. : Afghanistan). De plus, il contribue à la lutte internationale contre la piraterie (ex. : marine japonaise présente dans le golfe d’Aden).

III. Une puissance culturelle

1. La diffusion d’une culture de masse

  • Les produits culturels japonais s’exportent massivement dans le monde entier (jeux vidéo, dessins animés, mangas). Ils contribuent à une stratégie de communication (le Cool Japan) cherchant à donner une image positive de ce pays à l’échelle planétaire.
  • Le Japon rayonne aussi grâce à sa gastronomie (chaînes de restaurants) et sa création artistique (mode, art contemporain).
  • Ses ressources financières lui permettent d’organiser des événements internationaux (Jeux olympiques d’hiver à Nagano en 1998, Jeux olympiques d’été à Tokyo prévus en 2020).

2. Des obstacles au rayonnement culturel

  • Le japonais est peu utilisé dans le monde ; il ne fait pas partie des six langues officielles des Nations unies.
  • Le Japon, fermé à l’immigration, est un pays peu attractif. Le vieillissement de sa population pose la question de la durabilité de sa créativité et de ses efforts de recherche.
  • Malgré ses efforts, l’image du Japon dans le monde reste plutôt négative (impérialisme japonais durant la Seconde Guerre mondiale, pratiques commerciales déloyales, espionnage industriel).

Conclusion

Le Japon est ainsi une puissance mondiale incomplète. Grande puissance économique, c’est une puissance géopolitique entravée et une puissance culturelle en devenir (ex. : 7e pays touristique du monde).