Le lait maternel

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Organisation et transformations de la matière - Le corps humain et la santé
Type : Exercice | Année : 2016 | Académie : Inédit


Sujet inédit

physique-chimie et svt • 50 points

Le lait maternel

On préconise aux mères d’allaiter leur enfant pendant une durée de six mois environ. En effet, le lait maternel permet un apport optimal à l’enfant concernant ses besoins alimentaires sur les premiers mois.

1. physique-chimie • la composition 
du lait maternel 25 points

Document 1 L’acidité du lait maternel

Le lait contient une espèce chimique aux propriétés acides qui est l’acide lactique de formule chimique C3H6O3. Chez certaines femmes, en fonction de leur alimentation, l’acide lactique est présent en quantité telle que le pH du lait est égal à 6,0 ce qui en fait un lait impropre à la consommation pour les bébés.

Document 2 La conservation du lait maternel

Dans de bonnes conditions de congélation, et si la chaîne du froid est bien respectée, le lait humain peut être conservé jusqu’à six mois. Il faut respecter quelques précautions :

congeler de petites doses dans des cubes de glaçon ou des sachets spéciaux ;

ne jamais recongeler ;

contrôler régulièrement la température à l’intérieur du congélateur.

1. Donner la composition de la molécule d’acide lactique.

▶ 2. Compléter le tableau suivant avec les mots « acide », « neutre » et « basique ».

Valeurs du pH

pH < 7

pH = 7

pH > 7

Solution

▶ 3. Trouve-t-on plus d’ions hydrogène H+ ou d’ions hydroxyde HO dans le lait maternel ?

▶ 4. Quel est le nom du changement d’état qui s’opère dans le congélateur ? La masse et le volume des cubes de lait maternel ont-ils varié ?

▶ 5. Sachant que la température du lait varie au cours de la congélation, indiquer si le lait est un corps pur ou un mélange.

▶ 6. La masse volumique 4117974-Eqn1 du lait maternel est égale à 1 030 g/L. Calculer la masse m de lait contenue dans un biberon de volume égal à 180 mL.

2. SVT • une maladie nutritionnelle 25 points

Document 1 Composition en protéines du lait maternel et du maïs

Le kwashiorkor est une maladie répandue dans certaines populations d’Afrique. Elle apparaît lorsque les enfants reçoivent une alimentation presque uniquement constituée de céréales comme le maïs en remplacement du lait maternel. La maladie apparaît même si la quantité de maïs est augmentée. En revanche, elle est absente dans les populations qui fournissent à leurs enfants de la viande et du poisson (même en faible quantité) en plus des céréales.

Dans 100 g de lait maternel

Dans 100 g de maïs

Quantité de protéines en g

1,2

8

Document 2 Composition en acides aminés de deux protéines

Acides aminés (en g)

Dans 100 g de lait maternel

Dans 100 g de maïs

Leucine

9,2

24

Isoleucine

6,1

7,3

Lysine

8,2

0

Méthionine

3,4

0

Phénylalanine

5

6,4

Thréonine

4,9

3

Tryptophane

1,2

0,1

Valine

7,2

3

Les 12 autres acides aminés

54,8

56,2

1. À partir de vos connaissances, indiquer quelle transformation subissent les protéines au cours de la digestion.

▶ 2. À partir des informations tirées du texte et des deux documents, démontrer quelle est la cause du kwashiorkor.

Les clés du sujet

Exercice 1 : physique-chimie

Comprendre les documents

Le document 1 présente la molécule d’acide lactique. On donne sa formule chimique ainsi que la valeur du pH du lait maternel lorsqu’il contient trop d’acide lactique.

Le document 2 donne les règles de conservation du lait maternel.

Répondre aux questions

 3. Le document 1 t’aidera à trouver le pH du lait maternel.

 4. Utilise les lois de conservation au cours d’un changement d’état.

 6. Pense à convertir le volume en litres.

Exercice 2 : SVT

Comprendre les documents

Les deux documents permettent de comparer le lait maternel et le maïs : quantité de protéines (document 1) et quantité d’acides aminés dans les protéines du lait maternel et du maïs (document 2).

Répondre aux questions

 2. La maladie étant de nature nutritionnelle, elle peut avoir une cause quantitative (il n’y a pas suffisamment de protéines) ou une cause qualitative (certaines substances indispensables font défaut). Exploite chaque document pour tester ces deux hypothèses.

Corrigé

Corrigé

1. physique-chimie

▶ 1. L’acide lactique est composé de 3 atomes de carbone, 6 atomes d’hydrogène et 3 atomes d’oxygène.

▶ 2.

Valeurs du pH

pH < 7

pH = 7

pH > 7

Solution

acide

neutre

basique

▶ 3. D’après le document 1, le lait maternel contient de l’acide lactique, c’est une solution acide (pH < 7), donc il contient davantage d’ions hydrogène que d’ions hydroxyde.

▶ 4. Lors de la congélation, le lait subit une solidification. La masse de lait maternel ne change pas (le nombre de molécules n’est pas modifié), mais le volume varie (l’organisation des molécules change).

▶ 5. Le lait est un mélange, ou bien il y aurait eu un palier de température lors du changement d’état.

Méthode

Dans la formule, la masse est en grammes (g), le volume est en litres (L) et la masse volumique est en grammes par litre (g/L).

▶ 6. Calcul de la masse m d’un volume V = 180 mL de lait maternel :

4117974-Eqn2.

2. svt

▶ 1. Lors de la digestion, les protéines sont transformées en acides aminés.

▶ 2. La maladie a-t-elle une cause quantitative ? Le document 1 montre que 100 g de maïs contiennent plus de protéines que 100 g de lait. De plus, le texte indique que la maladie apparaît même si la quantité de maïs est augmentée. La maladie n’est donc pas liée à la quantité de protéines.

Attention !

Pense à préciser dans ta réponse l’origine des informations que tu fournis (quel document, quel tableau, etc.).

La maladie a-t-elle une cause qualitative ? Le document 2 montre que plusieurs acides aminés sont présents dans les protéines du lait mais absents ou en faible quantité dans celles du maïs, par exemple la lysine et la méthionine. Le texte indique que cette absence peut être palliée par des apports faibles de viande ou de poisson qui, vraisemblablement, contiennent les acides aminés manquants. Le kwashiorkor est une maladie nutritionnelle due à une carence en certains acides aminés indispensables.