Annale corrigée Etude critique de document(s)

Le patrimoine, élément du rayonnement culturel français

Étude critique de documents

Le patrimoine, élément du rayonnement culturel français

2 heures

10 points

Intérêt du sujet • Le patrimoine matériel et immatériel de la France fait partie intégrante de sa puissance et contribue à son rayonnement international.

 

 D'après les documents proposés, vous montrerez comment la France utilise son patrimoine pour renforcer son influence dans le monde.

Document 1La gastronomie, cette nouvelle arme de la diplomatie française

Pour faire rayonner notre gastronomie, le Quai d'Orsay organise jeudi un dîner à la française dans nos ambassades de 150 pays.

La gastronomie, une affaire d'État ? « Oui », à en croire le ministère des Affaires étrangères. Jeudi 19 mars [2015], à l'appel de Laurent Fabius1, le ban et l'arrière-ban des meilleurs chefs français et étrangers est convoqué pour la confection d'un déjeuner à la gloire de la cuisine française. Le clou de cette manifestation : un dîner d'exception à Versailles, dans la galerie des Batailles, concocté par six grands chefs étoilés, d'Alain Ducasse à Joël Robuchon, à l'intention de l'ensemble des ambassadeurs étrangers.

Le même jour, l'opération-charme sera dupliquée dans les ambassades, consulats, restaurants de 150 pays où 1 300 chefs s'efforceront, avec un dîner à la française, de prouver que la gastronomie fait partie du patrimoine français. Comme ses paysages, son architecture, sa littérature, son cinéma ou sa mode. Une façon de rappeler que notre cuisine, au cœur de notre culture, peut être aussi le meilleur ambassadeur de nos valeurs et de notre art de vivre. […]

Alors futile, ridicule cette glorification des arts de la bouche et de la table ? Certainement pas. À l'époque du soft power […], la culture gastronomique fait partie de la boîte à outils d'une grande puissance. Que pour imprimer sa marque, la France l'utilise conjointement avec la politique, la diplomatie, la force militaire ou la règle de droit, pourquoi pas ? C'est en tout cas l'intention de Laurent Fabius. […]

Moins glorieux que de vendre des Rafale2, moins gratifiant que d'exporter des Airbus ? Pas sûr. Dans la guerre économique, il faut savoir cultiver le cru et le cuit, le soft et le hard. Aux États-Unis où les séries et les blockbusters hollywoodiens rapportent plus que l'industrie aéronautique, personne ne songe à établir une hiérarchie des atouts et des intérêts de la nation. Alors pourquoi pas le goût, cet héritage séculaire ?

Jean-Gabriel Fredet, « La gastronomie, cette nouvelle arme de la diplomatie française », site Challenges.fr, 17 mars 2015.

1. Laurent Fabius est ministre des Affaires étrangères de 2012 à 2016.

2. Les Rafale sont des avions de combat de Dassault aviation développés pour la Marine nationale et l'Armée de terre française qui sont exportés dans plusieurs pays.

Document 2Les 10 sites, classés monuments nationaux, les plus visités en France (en milliers de visites en 2018)

hggspT_2000_00_30C_01

« Cinq graphiques pour décrypter le patrimoine français », Le Figaro, 20 septembre 2019.

 

Les clés du sujet

Identifier les documents

hggspT_2000_00_30C_02

Comprendre la consigne

Le soft power français repose en grande partie sur son patrimoine riche et varié. Dans ce cadre, la gastronomie est utilisée par les autorités françaises à des fins diplomatiques.

Dégager la problématique et construire le plan

Le patrimoine doit être pensé comme un élément contribuant à la puissance de la France. En effet, le patrimoine, et ici plus spécifiquement la gastronomie, sont des moyens d'exporter et de promouvoir le modèle français.

Tableau de 3 lignes, 2 colonnes ;Corps du tableau de 3 lignes ;Ligne 1 : I. Le patrimoine, un atout touristique; Sur quoi repose l'identité culturelle de la France ?Quelle place occupe le patrimoine parmi les motivations des touristes venus en France ?; Ligne 2 : II. La France vue de l'étranger au prisme de son patrimoine; Comment le patrimoine et la gastronomie sont-ils utilisés par les politiques pour donner une image positive de la France à l'étranger ?; Ligne 3 : III. Contribuer à la puissance du pays; Dans quelle mesure le patrimoine apparaît-il comme un élément du soft power français ?;

Les titres et les indications entre crochets ne doivent pas figurer sur la copie.

Introduction

conseil

La citation est un excellent moyen d'accroche. Pensez bien à la relier à la présentation du sujet.

[Accroche] Selon le chef français Antonin Carême (1784-1833), « les seules ententes internationales possibles sont des ententes gastronomiques ». [Présentation du sujet] Ce cuisinier reconnu en Europe à l'époque du congrès de Vienne (1815) témoigne ici du rôle de la gastronomie dans la négociation diplomatique. Le repas apparaît en effet comme un temps propice à la poursuite des négociations sous une forme plus décontractée entre les chefs d'État. Les deux documents reviennent plus largement sur la place du patrimoine dans la puissance de la France. Le premier est l'extrait d'un article tiré du site de la revue Challenges paru en 2015 décrivant comment la diplomatie française a fait une démonstration de force grâce à ses grands chefs cuisiniers. Le second présente, sous forme d'un graphique paru en 2019 dans Le Figaro, les monuments nationaux les plus visités en France.

[Problématique] Dans quelle mesure le patrimoine matériel et immatériel contribue-t-il à la puissance de la France ? [Annonce du plan] Nous verrons tout d'abord que la France attire de nombreux touristes grâce à son patrimoine riche et varié [I], ensuite que la patrie de Victor Hugo est identifiée au travers de ce patrimoine depuis l'étranger [II], enfin que cette perception du patrimoine français consolide la puissance du pays [III].

I. Le patrimoine, un atout touristique

1. Séduire par le patrimoine

La France raconte d'abord son histoire par ses monuments aux visiteurs qui viennent découvrir le pays. Dans le document 2, les monuments nationaux apparaissent comme un condensé de l'histoire de France : les remparts de Carcassonne rappellent le Moyen Âge, le château de Chambord évoque la Renaissance, le Panthéon rassemble les grandes personnalités du pays tels Jean Jaurès et Simone Veil.

Le secret de fabrication

Vous devez utiliser les deux documents. Or, ici le document 1 s'avère plus riche en informations que le 2. Sur votre brouillon, relevez les monuments du document 2 pour essayer de les répartir entre chacune des trois parties.

Le patrimoine immatériel participe également à ce jeu de séduction. Le repas gastronomique français, aux côtés de la cuisine mexicaine, a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'humanité adopté par l'Unesco. Les femmes et hommes politiques recourent ainsi à la gastrono-diplomatie, comme le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius qui organise en France une « opération charme » (doc. 1, l. 11) pour les ambassadeurs ou à l'étranger dans les ambassades et consulats français.

mot clé

On appelle « gastrono-diplomatie » l'utilisation par un État de sa gastronomie comme outil de rayonnement et de puissance à l'échelle internationale.

2. Un argument touristique

Premier pays touristique au monde en nombre de visiteurs, la France a attiré 89,3 millions de touristes étrangers en 2018. Parmi les nombreux édifices visités figurent les monuments nationaux présentés dans le document 2. L'Arc de Triomphe est ainsi le plus fréquenté avec 1 698 000 visiteurs par an.

Laurent Fabius s'appuie sur l'ensemble du patrimoine puisqu'il utilise deux des principaux éléments du patrimoine français, un monument et la gastronomie : « Le clou de cette manifestation : un dîner d'exception à Versailles, dans la galerie des Batailles, concocté par six grands chefs étoilés » (doc. 1, l. 7-9). Le temps d'une soirée, les ambassadeurs vont donc déguster l'une des meilleures cuisines au monde dans le château de Louis XIV.

[Transition] Si la France utilise, comme d'autres pays, son patrimoine pour attirer les touristes et séduire ses hôtes, celui-ci est aussi connu depuis l'étranger.

II. La France vue de l'étranger au prisme de son patrimoine

1. Exporter la culture française

La France est l'un des pays parvenant le mieux à exporter sa culture, en particulier grâce à l'Organisation internationale de la francophonie. Dans les pays ayant appartenu à l'empire français comme l'Algérie et le Sénégal, nombreux sont les habitants à maîtriser le français. Ses monuments inspirent dans le monde entier. Par exemple, le complexe hôtel-casino Paris Las Vegas a reproduit une tour Eiffel avec l'autorisation du maire de Paris.

Le secret de fabrication

La réflexion est souvent moins poussée dans l'étude critique des documents que dans la dissertation. Insistez au cours de votre développement sur l'intérêt de votre sujet. Vous expliquez ici que le patrimoine n'a pas les effets immédiats de la puissance militaire et économique, mais que son empreinte à l'échelle mondiale est plus durable. Placez ces éléments réflexifs en début ou fin de sous-partie.

L'exportation de la gastronomie s'inscrit dans cette même logique, même si ce rayonnement de la France s'avère plus discret que les échanges économiques ou militaires : « Moins glorieux que de vendre des Rafale, moins gratifiant que d'exporter des Airbus ? Pas sûr. » (doc. 1, l. 24-25). Les échanges culturels comme la gastronomie n'impliquent pas dans l'immédiat de fortes retombées économiques, mais consolident la présence de la France dans le monde et sa puissance.

2. Les monuments et la gastronomie depuis l'étranger

Certains monuments du patrimoine français sont mondialement connus comme la tour Eiffel ou Notre-Dame de Paris. L'incendie de Notre-Dame en avril 2019 a suscité une vive émotion dans le monde entier ; Vladimir Poutine a déclaré : « Notre Dame est un symbole historique de la France, un trésor inestimable de la culture européenne et mondiale ».

Les chefs français ont également une renommée dépassant le cadre des frontières. Le chef étoilé Alain Ducasse (doc. 1, l. 9) dispose de restaurants dans de nombreux pays et fait partie selon le magazine Forbes des 100 personnalités les plus influentes au monde. La gastronomie « peut être aussi le meilleur ambassadeur de nos valeurs et de notre art de vivre » (doc. 1, l. 16-17) et un support de l'influence française.

[Transition] Ce patrimoine français, reconnu et apprécié tant en France qu'à l'étranger, apparaît comme un pilier de la puissance française.

III. Contribuer à la puissance du pays

1. Le soft power français

Comme l'Italie, la France peut utiliser son patrimoine pour valoriser son image auprès des étrangers venus visiter le pays et dans le monde : « À l'époque du soft power […], la culture gastronomique fait partie de la boîte à outils d'une grande puissance » (doc. 1, l. 19-20). Le concept de soft power développé par Joseph Nye recouvre les critères non coercitifs de la puissance, notamment les éléments culturels. La France s'avère ici particulièrement concernée avec « ses paysages, son architecture, sa littérature, son cinéma ou sa mode » (doc. 1, l. 14-15).

Paris représente le cœur du patrimoine français puisque sur les dix monuments nationaux les plus visités en 2018, la moitié se trouvent dans la capitale : l'Arc de Triomphe, la Sainte-Chapelle, le Panthéon, Notre-Dame et la Conciergerie (doc. 2). Et la plupart des grands chefs français possèdent au moins un restaurant à Paris.

2. La gastronomie, un symbole français assumé

Certes, le patrimoine n'a pas les mêmes capacités que l'armée ou l'économie pour imposer la puissance du pays, mais il s'agit d'un outil supplémentaire pour s'affirmer dans le concert des nations : « pour imprimer sa marque, la France l'utilise conjointement avec la politique, la diplomatie, la force militaire ou la règle de droit » (doc 1, l. 21-22). La France a d'ailleurs permis l'adoption en 2005 de la convention de l'Unesco pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

mot clé

Adoptée en 2005, elle reconnaît les acteurs et les biens culturels comme vecteurs de valeurs et d'identité. Dans le cadre de la mondialisation, ces éléments nécessitent une protection particulière.

L'article prend la forme d'un plaidoyer pour la promotion de la gastronomie française, notamment par une comparaison avec les États-Unis : « Aux États-Unis où les séries et les blockbusters hollywoodiens rapportent plus que l'industrie aéronautique, personne ne songe à établir une hiérarchie des atouts et des intérêts de la nation. Alors pourquoi pas le goût, cet héritage séculaire ? » (doc. 1, l. 26-30). Hollywood est en effet autant associé à la première puissance du monde que son armée ou ses firmes transnationales.

Conclusion

[Réponse à la problématique] Le chef cuisinier Antonin Carême avait donc raison. La gastronomie est un support indéniable de la diplomatie. Les deux documents montrent à quel point le patrimoine participe au rayonnement international de la France. Si l'article se concentre sur la gastronomie, le graphique montre la diversité des monuments, même si les plus visités se trouvent souvent dans la capitale. [Critique du document] Il aurait pu être intéressant de compléter ces éléments par une analyse approfondie du patrimoine régional ou de l'importance des paysages français. [Ouverture] Alors que la mondialisation bouleverse les positions économiques et militaires de chacun, le patrimoine apparaît comme un pilier durable de la puissance. La France, avec son patrimoine historique, architectural et naturel exceptionnel, peut l'utiliser davantage dans la construction d'un modèle particulier.

conseil

Pour montrer la continuité de votre réflexion, n'hésitez pas à reprendre l'auteur de la citation utilisée en introduction.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner