Le projet d’une Europe politique depuis le congrès de La Haye (1948)

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES - Tle L | Thème(s) : Gouverner à l'échelle continentale
Type : Composition | Année : 2014 | Académie : France métropolitaine
 
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
Le projet d’une Europe politique depuis le congrès de La Haye (1948)
 
 

France métropolitaine 2014

Corrigé

1

Sujet complet

hgeT_1406_07_00C

 

France métropolitaine • Juin 2014

composition

Entrer dans le sujet, définir les mots clés

  • Si la période est vaste (depuis 1948 jusqu’à nos jours), la réflexion est à centrer sur l’Europe politique. En d’autres termes, les aspects économiques de la construction européenne ne sont pas prioritaires. Ils peuvent être abordés mais seulement pour montrer qu’ils sont un moyen de réalisation du projet politique et non pour eux-mêmes.
  • Le sujet tient surtout dans le mot « projet ». Pour l’année 1948, il invite à présenter les objectifs politiques des Européens et les modèles concurrents (unioniste et fédéraliste) mis en débat  pour les périodes qui suivent, il demande de décrire les institutions politiques pour montrer qu’elles sont des étapes dans une construction qui reste inachevée (toujours « un projet » à atteindre).

Dégager la problématique

  • Le sujet portant sur le « projet », la problématique revient à voir en quoi celui initialement posé est (ou non) en cours d’accomplissement. Dans la mesure où il y a un réel renforcement des liens politiques entre les États membres, il s’agit de montrer en quoi ces liens se sont progressivement institués.
  • Sachant, toutefois, que l’Europe politique reste inachevée et que l’Union a encore de nombreux défis politiques à relever, il faudra poser la question de savoir si le projet n’est pas menacé.

Définir le plan

La longue durée impose un plan chronologique. La difficulté réside dans la définition des périodes. Une première partie d’énonciation du projet (objectifs, modèles et premières institutions) couvrant les années 1948-1973 est incontournable. On pourra y exposer l’idée d’une construction économique comme moyen de réaliser une Europe politique. Une deuxième partie centrée sur le passage de la CEE à l’UE (1974-1995) permet de présenter le renforcement des liens politiques par le biais de l’élargissement et de réformes institutionnelles. La dernière partie (1996-2013) sera l’occasion d’insister sur l’inachèvement du projet et ses limites par une approche plus antithétique.

Pour lire la suite :