Le roman à la fin du xxe siècle (2) : Modiano, Daenincks, Gaudé, Houellebecq, Nothomb

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 2de - 1re L - 1re ES - 1re S - 1re STI2D - 1re STMG - 1re ST2S - 1re STL | Thème(s) : Les mouvements littéraires
Corpus Corpus 1
Le roman à la fin du xxe siècle (2) : Modiano, Daenincks, Gaudé, Houellebecq, Nothomb

FB_Bac_99066_Lit1_F95

95

173

6

Au tournant du xxie siècle, la production romanesque est de plus en plus diverse. Chaque écrivain exprime son univers à travers l’aventure de l’écriture.

1 Patrick Modiano (né en 1945) : la nostalgie du passé

Patrick Modiano, né en 1945, se sent l’enfant des années troubles de l’Occupation. Sa mère, comédienne, et son père, juif apatride aux activités mystérieuses, le délaissent. Ce passé est à l’arrière-plan de toute son œuvre. Il reçoit le prix Nobel de littérature en 2014.

 Ses trois premiers romans, La Place de l’Étoile (1968), La Ronde de nuit (1969), Les Boulevards de ceinture (1972) se déroulent à Paris pendant l’Occupation.

 Dans Rue des Boutiques Obscures (Goncourt 1978), un certain Guy Roland enquête sur un inconnu disparu depuis longtemps, qui pourrait être lui et auquel il finit par s’identifier.

L’essentiel sur…

les romans de Modiano

  • Des personnages en quête de leur identité, l’exploration du passé, une prédilection pour la période de l’Occupation.
  • Une poétisation du réel ; un sens aigu de la dérision.

2 Didier Daeninckx (né en 1949) : le pourfendeur des injustices

Écrivain engagé, Didier Daeninckx est l’auteur de romans noirs, de nouvelles et d’essais, ancrés dans la réalité sociale et politique.

Meurtres pour mémoire (1984) évoque le massacre d’une centaine d’Algériens lors d’une manifestation à Paris, dans la nuit du 17 octobre 1961.

Cannibale (1998) aborde la pratique des « zoos humains ». Lors de l’Exposition coloniale de 1931 à Paris, des Kanaks de Nouvelle-Calédonie sont exhibés comme des animaux au Jardin d’acclimatation.

On nous jetait du pain, des bananes, des cacahuètes, des caramels… Des cailloux aussi. […] toutes les cinq minutes l’un des nôtres devait s’approcher pour pousser un grand cri, en montrant ses dents, pour impressionner les badauds.

Cannibale, © Éditions Verdier

Galadio (2010) révèle le sort terrible des Allemands métis dans l’Allemagne nazie à travers l’histoire de Galadio, né d’un père tirailleur sénégalais et d’une mère allemande.

3 Laurent Gaudé (né en 1972) : un lyrisme aride

Après son premier roman, Cris (>fiche88), Gaudé publie Sous le soleil des Scorta (Goncourt 2004), récit de la destinée de la famille Scorta, de 1875 à nos jours, sur la terre aride des Pouilles.

4 Michel Houellebecq (né en 1956) : une œuvre cynique

Michel Houellebecq est l’auteur de romans, de poèmes, d’essais.

Les Particules élémentaires (1998) racontent l’histoire de deux demi-frères, l’un obsédé par la recherche du plaisir sexuel, l’autre dénué de sexualité, en quête de l’amour vrai.

 Dans La Carte et le Territoire (Goncourt 2010), Jed Martin, artiste plasticien, demande à Michel Houellebecq de réaliser le catalogue de son exposition. En échange, il lui offre un tableau. Peu après, Houellebecq est retrouvé décapité dans sa demeure…

5 Amélie Nothomb (née en 1967) : un humour mordant

 Née à Bruxelles, fille de diplomate, elle vit sa petite enfance au Japon. Elle publie un roman par an.

 Dans Stupeur et tremblements (1999), récit autobiographique, la narratrice est engagée comme traductrice par la compagnie Yumimoto, à Tokyo, mais elle ne réussit guère à s’intégrer.

Monsieur Haneda était le supérieur de monsieur Oochi, qui était le supérieur de monsieur Saito, qui était le supérieur de mademoiselle Mori, qui était ma supérieure. Et moi, je n’étais la supérieure de personne.

Stupeur et tremblements, © Éditions Albin Michel

Métaphysique des tubes (2000), texte lui aussi autobiographique, porte sur les trois premières années de la vie de l’auteur.