Le théâtre symboliste : Claudel (1868-1955)

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 2de - 1re L - 1re ES - 1re S - 1re STI2D - 1re STMG - 1re ST2S - 1re STL | Thème(s) : Les mouvements littéraires
Corpus Corpus 1
Le théâtre symboliste : Claudel (1868-1955)

FB_Bac_99066_Lit1_F97

97

185

6

Alors que triomphe le théâtre de boulevard (>fiche66), apparaît une figure mystique et solitaire issue du symbolisme*, Paul Claudel.

1 Inspiration religieuse et passions humaines

L’œuvre de Claudel (>fiche72) est marquée par sa conversion fulgurante à la foi catholique la nuit de Noël 1886, à Notre-Dame de Paris. Elle porte aussi la marque de la passion tourmentée qu’il vit avec une femme mariée, au « midi » de son existence.

2 Un théâtre de l’amour sacrifié

 Cette passion adultère est transposée dans Partage de midi (1906) : lors d’un voyage en bateau, Mesa, un solitaire mystique, et Ysé, une femme mariée, sont irrésistiblement attirés l’un vers l’autre. Leur amour culmine dans la mort.

Ysé. – […] Non, Mesa, il ne faut point m’aimer. Cela ne serait point bon. […] Convenons que nous ne nous aimerons pas.

Dites que vous ne m’aimerez pas. Ysé, je ne vous aimerai pas.

Mesa. – Ysé, je ne vous aimerai pas.

Partage de midi, © Éditions Gallimard

 Dans L’Annonce faite à Marie (1912), Violaine, fiancée à Jacques, embrasse par charité un lépreux. Sa sœur Mara, amoureuse de Jacques, lui rapporte la scène. Violaine ayant contracté la lèpre, Jacques épouse Mara. La petite fille née de ce mariage meurt. Violaine la ressuscite, mais les yeux de l’enfant sont devenus bleus comme ceux de la lépreuse.

Le Soulier de satin (1929) raconte la passion impossible entre doña Prouhèze, mariée, et don Rodrigue. Ils uniront leurs âmes dans un renoncement réciproque.

L’essentiel sur…

le théâtre de Claudel

Une glorification du sacrifice : le bonheur n’est pas dans la réalisation de l’amour mais dans sa sublimation, qui passe par le renoncement.